Dimanche des Peintres des Kiwanis à la Chaume

La Chaume : sympathique succès pour le Dimanche des peintres 2016

Comme tous les ans, le Club Kiwanis des Sables d’Olonne organisait le « Dimanche des Peintres ». Une journée artistique s’achevant par une vente aux enchères des oeuvres réalisées dans la journée, 50% de la vente revenant à l’artiste et les 50% restant étant versés au profit des enfants de marins péris en mer.

La météo étant favorable, cette journée connut un succès sympathique avec même beaucoup de curieux en milieu d’après-midi sur les quais de La Chaume. Les peintres, professionnels et amateurs de talent, pouvaient commencer la réalisation de leur oeuvre dès 8h du matin. Au total, ce sont 35 peintres qui ont participé et 47 oeuvres qui ont été fournies dans les temps (il était possible de réaliser plusieurs oeuvres dans la journée). A 16h toutes les oeuvres devaient être achevées pour un démarrage de la vente aux enchères à 17h.
C’est une grande variété d’oeuvres qui a été donnée à voir aux promeneurs du dimanche : peinture à l’acrylique, à l’huile, aquarelle, dessin aquarellé et pastel furent utilisés avec malgré tout une grande majorité d’utilisation de l’acrylique. Quant aux techniques, elles furent dans l’ensemble très classiques malgré quelques rares oeuvres faisant preuve d’un peu d’originalité avec un mélange de peinture et de collage, ou des peintures réalisées sur support de vieilles cartes marines, ou encore sur planches de bois.

Parmi l’ensemble des artistes, nous en avons retenu quelques-uns au gré de notre balade :

Anne-Claire Rollin, artiste peintre

Anne-Claire Rollin, artiste peintre

Anne-Claire Rollin d’Eyssautier   (atelier.rollindeyss@gmail.com)
Cette artiste-peintre a été vite remarquée par de nombreux visiteurs ; il faut dire qu’elle avait choisi une place de marque face au chenal, ce qui donnait une très belle perspective. Mais ce n’était pas la seule raison… Même sans être un expert, il était évident qu’elle avait un très beau coup de pinceau. Pour ne rien gâcher, elle avait fait l’effort de choisir une toile de belle dimension pour son « Bain de sables » représentant des poissons dans leur ballet nautique. Malgré une beauté certaine pour cette toile professionnelle, elle ne trouva pas preneur car le prix de départ était fixée à 400€. Bien moins cher qu’une vente en galerie! Mais les prix de départ élevés rebutent parfois les enchérisseurs. En tout cas, ce peintre est talentueux et très sympathique. Nous vous conseillons d’aller visiter son atelier.

Jérôme Feugueur, artiste peintre

Jérôme Feugueur, artiste peintre

Jérôme Feugueur  (https://www.facebook.com/Jerome-Feugueur-Paintings-753239758105062/  et  https://fr.linkedin.com/in/jerome-feugueur-356a329/fr)
Jérôme est un personnage, dans le bon sens du terme. Artiste dans l’âme et aussi, on le sent un peu, attiré par le monde people, du show-biz et des paillettes. Mais il reste d’une grande simplicité dans sa façon d’aborder les gens ou de leur répondre. Il a une maison rue des Sauniers à La Chaume, c’est vous dire s’il a du goût. Et jeune, il suivait les cours du club de plage l’Atlantic-Club. Il a aussi une vraie attirance pour les voyages : il passe une partie de son année à La Chaume, puis en région parisienne, sur la Côte d’Azur où il est né, et aussi souvent à Los Angeles ; mais il a parcouru le monde. Comme quoi, La Chaume peut se retrouver sur le trajet des plus grands voyageurs!
Ce sont sans doute ses ancêtres africains et nordiques de Scandinavie qui lui ont transmis cette fibre des voyages. Sur le plan artistique, il photographie, dessine et peint : des dessins au feutre rehaussés d’encre de chine, des aquarelles et des peintures acryliques.
Pour la vente aux enchères, Jérôme avait peint le fameux bateau « Artemis », mais aucun enchérisseur ne se manifesta au prix de départ de 200€. Dommage pour une toile teintée d’histoire maritime!

 

Attar Inayat, artiste peintre

Attar Inayat, artiste peintre

Attar Inayat
Attar est très connu dans la région. Ce n’est pas la première fois qu’il vient et il habite non loin d’Angers à Saint-Barthélemy-d’Anjou. Il est né en Syrie en 1948 mais est Kurde, de la région d’Alep. « Je suis en France depuis au moins 25 ans et habite près d’Angers » nous dit-il, ajoutant lorsqu’on lui demande comment il s’est retrouvé en France :  « Je travaillais à l’Ambassade à Amman (NDLR : Damas (Syrie) et Amman (Jordanie) ne sont distantes que de 200km) et c’est par ce biais que j’ai pu venir en France. »
Ses créations sont très colorées avec une certaine influence géométrique, nous semble-t-il. Dans les toiles qu’il peint habituellement, on retrouve aussi la nostalgie de son Kurdistan d’origine avec des inspirations orientales.
Attar a réalisé le tableau qui servait d’iconographie pour le programme de cette journée 2016 du Dimanche des Peintres. Une très belle peinture à l’huile montrant le port et, au fond, La Chaume dont le titre est « La Chaume vue de la Criée ». Etonnamment, elle n’a pas trouvé preneur au prix de départ de 400€.
Sans doute les effets de la crise…car avant la vente nous avions entendu de très nombreuses louanges concernant cette toile.

A LIRE  Les Sables d'Olonne Police - Prostitution: démentèlement d'un vaste réseau organisé

 

Carole Goujon, artiste peintre

Carole Goujon, artiste peintre

Carole Goujon (carole.goujon@gmail.com    https://www.facebook.com/carole.goujon.peinture/)
Carole expose désormais très régulièrement et elle a un succès mérité. La toile qu’elle a fournie était empreinte d’une grande fraîcheur. Représentant le fameux « Bar du Pont » on y voit deux jeunes-femmes attablées devisant gaiement. Nous n’en avons pas vu la réalisation, mais la technique semble un mélange de peinture au pinceau et au couteau. Cela ne se voit pas sur la photo mais les robes sont parsemées de petites perles de couleur en relief qui apportent une profondeur nacrée à l’ensemble. Une belle réalisation. D’ailleurs, certains ne s’y sont pas trompés et, dès la réalisation, s’étaient promis d’acheter ce tableau, d’autant plus qu’il portait l’estampille « Bar du Pont ».
Le tableau est parti aux enchères à 180€, ce qui est un bon résultat pour une toile de 55cm x 46 cm. Plusieurs enchérisseurs se sont manifestés, ce qui prouve un certain intérêt. Il aurait suffit d’un ardent passionné pour faire exploser les enchères sur ce tableau.

 

Serge Prieto
De Nieul le Dolent (Tél. 02 51 38 19 98)
Sa toile « Pêche à pied » n’a pas trouvé preneur à 350€ et pourtant ce professionnel de la peinture a bien du talent!

Cliquez sur les photos pour agrandir

La vente aux enchères menée bénévolement par Maître Bricard fut suivie par une foule dense ; c’est simple, il ne restait pas une place de disponible dans l’annexe Mairie / salle des Fêtes de La Chaume. Une vingtaine de personnes se tenaient même debout au fond de la salle.
Quarante sept lots furent mis aux enchères, 18 trouvèrent preneurs. La plus forte enchère atteint 250€ pour une huile sur « Le Prieuré » de 55cmx42cm.
A noter que le dessinateur Polpino a participé au concours et a peint une toile d’un personnage sur le bord du chenal. Devinez qui était ce personnage ?  Alban Dmerlu bien sûr! Et la toile a trouvé preneur pour 160€. Bravo à Polpino de jouer le jeu et de participer ainsi à des oeuvres caritatives.
Quant aux « Bonites à Caro », parti de 40 le tableau a atteint 110€.
Le total des enchères atteint 2220€ et ce sont donc 1110€ qui reviendront à une Caisse d’action sociale en faveur des enfants des marins péris en mer.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Claude Ratier, présidente Kiwanis Les Sables d'Olonne

Claude Ratier, présidente Kiwanis Les Sables d’Olonne

L’ensemble de la manifestation était organisée par le Club des Kiwanis des Sables d’Olonne sous la présidence de Claude RatierTél. 06 13 84 96 56

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée – Mauvaise rencontre pour un automobiliste à La Garnache

    Le 7 novembre dernier, un automobiliste avait fait une mauvaise rencontre avec un sanglier sur la Commune d’Aubigny-les-Clouzeaux, non loin ...