Les Sables d'Olonne Vendée - Colistiers François-Charles Brion Municipales 2020

Les Sables d’Olonne Vendée – Municipales 2020: 7 questions à François-Charles Brion




 

 

Les Sables d’Olonne Vendée – Liste François-Charles Brion – Municipales 2020

 

 

 

 


Le Reporter sablais: Quel est votre parcours?

François-Charles Brion: Je suis né à Luçon et je suis arrivé très jeune aux Sables d’Olonne. Mon grand-père était instituteur puis professeur de mathématiques aux Sables d’Olonne. J’ai suivi ma scolarité au Lycée bleu et j’ao obtenu le Bac A4 (lettres et Mathématiques) en 1982. Mon père, originaire de Charente-Maritime, et ma mère, sablaise, se sont rencontrés dans les Colonies du Porteau. Mon père fut professeur de mathématiques au Lycée Valère Mathé et ma mère professeur de Français au CET.
J’ai suivu une première année de Droit à la faculté de La Rochelle puis un Certificat de langues anglais-allemand à Poitiers l’année suivante. Après mon appel à l’armée, j’ai suivi une formation en Ecole de sous-officiers terre / Santé de 1990 à 1998 à Dinan et j’ai atteint le grade de sergent-chef.
On m’a alors proposé des opérations extérieures: Bosnie-Herzégovie pendant 6 mois en 2000, suivi d’un retour à Dinan, puis le Kosovo en 2002 et 2006 et le Tchad et la République centrafricaine en 2008. 2009 et 2011 le Sud-Liban.
J’ai quitté l’Armée en 2015, date à laquelle j’intégre une entreprise de sécurité privée.
Intéressé par le volet sécurité et déçu par le lexisme des partsi politiques après les attentats de Charlie et du Bataclan, j’ai intégré le RN comme secrétaire du Canton des Sables d’Olonne.

LRS: Quels sont les 3 points forts de votre programme?
FCB: 1) – Par exemple la démocratie et la citoyenneté: nous ferons une consultation systématique des habitants à chaque projet. Par exemple sur de sprojets comme l’ancien Lycée tabarly ou le stade des Chirons je souhaite que la population ait davantage la possibilité de choisir. Pour le Stade des Chirons, au lieu d’un projet d’agrément j’aurai préféré la création d’un parcours sportif.
2) – Autre élément du programme, la protection dontre la montée des eaux, là aussi avec consultation de la population. Nous proposons des protection avec des solutions techniques avancés par des ingénieurs maritimes en retraite comme: un brise-lame en mer, le renforcement du Remblai (notamment entre la petite jetée et la Pandule), le renforcement de la zone de Tanchet, la sur-élévation du quai de La Chaume.
3) – Autre point, la sécurité terrestre: nous souhaitons augmenter les effectifs de la Police municipale après un audit financier, et développer le réseau de caméras mobiles. Nous voulons mettre en place un dispositif de voisins vigilants et la participation citoyenne.
Toujours sur la sécurité, on se contente de 2 chiens; à l’année c’est sans doute suffisant, mais une hausse du nombre de chiens paraît indispendable durant l’été.
Je reconnais que la sécurité est élevée aux Sables d’Olonne et qu’il y a peu de délinquance, mais il est probable que le ressenti de la part des personnes âgées, toujours plus craintives, est probablement différent.

A LIRE  Vendée Dépistage du Covid19. Les laboratoires départementaux vont pouvoir intervenir pour les tests de dépistage

LRS: Quel est votre projet sur le plan médical?
FCB: Nous souhaitons implanter des formations paramédicales en formation continue, ce qui est en phase avec le vieillissement de la population. Quant à la désertification médicale, elle résulte du nombre plus important de retraités que d’actifs. On a sans doute beaucoup trop construit sur le plan immobilier aux Sables d’Olonne ces dernières décennies ce qui a immanquablement attiré les retraités.

LRS: Quel est votre projet sur la circulation, le stationnement et les zones piétonnes ?
FCB: Il est nécessaire d’effectuer un audit. La situation difficile passe par une augmentation des places existantes comme sur le Cours Dupont, autour du commissariat, à la gare, à Port Olona, près de la Tour Arundel. Il faut prévoir des parkings en sous-sol quand c’est possible, et en hauteur, sur un 1 étage maximum, avec végétalisation, et cela dans des lieux où les habitants sont d’accord.
Je suis favorable à des navettes gratuites à partir d’un certain âge, et payant pour les autres.
Le parking devrait être de 3 heures gratuites durant l’hiver.

LRS: Vous proposez des modes de circulation alternatifs. Pouvez-vous précisez?
FCB: Il serait intéressant de faire des tests avec des modes de transports alternatifs comme des petits véhicules comme les Renault Twizy ou les Toyota i-Road, parfaits pour les rues du centre-ville.
Pour le Remblai, c’est difficile d’interdire davantage en le rendant piétonnier. Mais les nouveaux modes de transport alternatif permettent de mettre en place des solutions équilibrées.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée VIDEO: coucher de soleil sur la baie des Sables d'Olonne

LRS: Quel est votre projet sur le plan universitaire, à propos du numérique ?
FCB: Nous sommes favorables à des écoles à la pointe sur les nouvelles technologies numériques et paramédicales (comme IF Soins infirmiers).

LRS: Quel est votre projet sur le plan Tourisme et Economie ?
FCB: Nous voulons soutenir les petits commerçants, et les artisans, qui sont menacés par les grandes surfaces.
Par exemple en instaurant 3h de parking gratuits l’hiver, avec la construction de nouveaux parkings, en ditrobuant des cartes municipales de stationnement pour certaines professions, en facilitant les livraisons par le biais d’une plate-forme de scooters électriques mis à disposition par la Ville.
Le tourisme est un modéle à bout de souffle où tout est concentré sur 2 mois. Il faut développer les ailes de saison. On souhaite la création d’un son et lumière sur l’histoire sablaise au Fort St-Nicolas en hors saison, ainsi que la création d’un Musée interactif permanent de l’histoire maritime situé sur le site du Fort-St-Nicolas.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 

 

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au 7 avril 2020

  STATISTIQUES  694 hospitalisations (contre 685 hier) – dont 176 en réanimation (contre 182 hier, y compris 52 transférés) 517 retours à ...