Les Sables-d’Olonne La Roche-sur-Yon Vendée. FIBRE: Orange dans l’oeil du cyclone

FIBRE – Orange dans l’oeil du cyclone

C’est la première fois que les maires des Sables d’Olonne et de La Roche-sur-Yon – également présidents des deux principales agglo de Vendée – faisaient une Conférence de Presse commune.

C’est dire que le sujet était d’importance.

Et que leur colère avait atteint un summum !
Le sujet ? Le sempiternel problème du déploiement de la fibre sur les deux zones AMII.

Les zones AMII sont les deux zones en gris sur la carte ci-dessous.

Carte fibre et zones AMII – Vendée © Photo Vendée numérique

Deux zones élargies autour des Sables d’Olonne et de La Roche-sur-Yon, des zones considérées comme les plus prometteuses et qui ont fait l’objet d’une gestion différenciée par un opérateur. L’Etat y voyait son intérêt en limitant ses propres obligations de couverture (voir aussi en bas de page).
Des zones qui auraient dû, légitimement, obtenir un taux d’installation élevée puisque les plus rentables. « Tout le monde a cru au mirage » déclare Yannick Moreau, ajoutant que c’était l’Etat, dans son intérêt, qui avait choisi ces zones AMII.

Sauf que ce n’est pas le cas, et c’est pourquoi les deux maires s’insurgent contre Orange, ses retards, ses mensonges !

Les objectifs
Une convention avait été passée en 2014 et, 7 ans après, à peine 70% des adresses sont raccordables alors qu’Orange s’était engagée à déployer 100% de la fibre à la fin de l’année 2020.
Fin 2018, sur l’Agglo des Sables d’Olonne, seuls 9817 foyers étaient raccordés au lieu des 17.500 prévus.

Une concurrence qui n’a pas duré
Durant quelques années, SFR s’était lancé sur la zone des Sables d’Olonne, ce qui avait dynamisé les installations. Mais cela n’a pas duré, l’ARCEP ayant choisi de conforter le monopole d’Orange tout en repoussant les échéances de fin 2020 à fin 2022.
Pour Yannick Moreau, Orange a fait un choix stratégique qui se retourne contre les entreprises – qui ont un besoin vital de la fibre – et contre les habitants. En effet, il considère qu’Orange s’est attribué un monopole pour ensuite gérer à sa guise en fonction de son seul intérêt.
Une stratégie qui mécontente la population, d’autant plus que les besoins se sont accentués avec le télétravail.

Taux de Couverture
Résultat de cette stratégie: à peine 70% de couverture alors que « Vendée Numérique » – une opération lancée par le département en dehors des 2 zones AMII – arrivera à 98% de couverture en 2023 en étant parti trois ans après.

Aux Sables d’Olonne Agglo, au 4 novembre 2021 seuls 33.477 foyers sont raccordables sur les 48.591 de l’Agglo.
A La Roche-sur-Yon Agglo, 41.670 raccordables sur 59.403.

En 2014, des zones d’activités, des entreprises, avaient été identifiées comme prioritaires pour des raisons économiques. Un grand nombre, notamment Les Plesses, ne sont toujours pas raccordables.
« Orange est un partenaire déloyal. On ne peut pas prendre en otage tout un territoire. On reçoit tous les jours la colère des entrepreneurs alors qu’Orange fait sa pub, essaye de prendre le beau rôle en se présentant comme celle qui participe au déploiement de la fibre ! »

Luc Bouard poursuit: « Le manque de réactivité d’Orange est inadmissible. Elle a toujours de bonnes excuses: un manque mondial de poteaux…, des problèmes pour réaliser les tranchées..etc.. »
Le problème créé par Orange est le même partout puisqu’à Cap Atlantique (NDLR: l’Agglo de La Baule) ou à Saint-Nazaire, c’est le même problème.

La méthode Coué
« Malgré ce constat d’échec et l’exaspération exprimée par les élus, Orange persiste dans la méthode Coué.
Niant l’évidence, Orange continue d’affirmer que 100% de nos territoires seront couverts d’ici fin 2022. Ainsi aux Sables d’Olonne cela signifierait le raccordement de 13.000 adresses en un an alors qu’en 7 ans Orange n’a été capable que d’en raccorder 35.000 ! »

Si on peut comprendre certains aspects techniques, ce n’est pas le cas pour l’absence permanente de lisibilité, l’impossible confiance et surtout l’absence de dialogue.

Un contrat qui lie l’Etat et non les collectivités
Cet état de choses désespère les deux élus. Surtout car ils ne peuvent dénoncer un contrat non respecté. En effet, l’engagement contractuel concerne Orange et l’Etat. Ils ne peuvent donc contraindre ni sanctionner l’entreprise. Une situation qu’ils estiment injuste car c’est eux que les habitants viennent voir, c’est eux qui doivent répondre à la colère légitime de ces derniers.

Des solutions avec l’ARCEP
Yannick Moreau et Luc Bouard demandent à l’ARCEP de prendre ses responsabilités en établissant un vrai calendrier, des pénalités en cas de retard, ou sinon de leur laisser la liberté de changer d’opérateur.
Ils demandent, ni plus ni moins, que l’Etat mette un terme au contrat d’Orange sur leurs zones AMII.
ce qui leur permettrait alors de rejoindre Vendée Numérique, pilotée par le département, « beaucoup plus efficace et digne de confiance. »

Ci-dessous Communiqué d’Orange

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

Zone AMII : Orange couvre 19 communes

Suite à l’appel AMII (pour Appel à manifestation d’intention d’investissement) lancé par le gouvernement français concernant le déploiement de la fibre optique, les opérateurs privés ont choisi d’investir dans certaines zones en France.

La Vendée compte, en zone AMII, les agglomérations de la Roche-sur-Yon, des Sables-d’Olonne, et la commune de Mareuil-sur-Lay-Dissais, soit au total 19 communes et 90 000 locaux.

Orange est l’unique opérateur qui a manifesté son intention de déployer la fibre optique dans ces zones et s’est engagé au niveau national à rendre raccordable 100% des logements de ces zones d’ici à fin 2022.

Les autres opérateurs pourront commercialiser leurs offres fibre à leur tour, à condition de signer des accords avec l’opérateur historique.

RIP : Vendée Numérique couvre le reste du territoire

Les différents acteurs territoriaux (département et communes) sont rassemblés dans le Groupement d’Intérêt Public (GIP) Vendée Numérique qui vise à couvrir intégralement le département en fibre optique, dans les territoires où aucun projet d’initiative privé n’a été mis en place.

La fibre optique FTTH sera disponible à 100% à horizon 2023 dans les communes concernées par le réseau public. En attendant, le département déploie un réseau THD radio (technologie 4G) pour permettre aux vendéens un accès performant sur le réseau ADSL (25 000 lignes ont aujourd’hui un débit inférieur à 8Mb/s sur le périmètre d’intervention de Vendée Numérique).

Comme tous les réseaux publics, Vendée Numérique met à disposition les lignes FTTH en location auprès de tous les opérateurs privés volontaires.

(Sources de ces 2 paragraphes: Vendée Numérique)

 

COMMUNIQUÉ D’ORANGE
19 janvier 2022

Orange atteint les 6 millions de clients sur le réseau fibre en France et confirme sa position de leader

Ce mercredi, Orange a atteint les 6 millions de clients fibre en France, dans un contexte où la qualité du réseau est plus que jamais essentielle.
Ce seuil franchi confirme la forte appétence des Français pour le réseau internet fixe d’Orange, le plus fiable et le plus performant jamais construit. Chaque jour, les équipes d’Orange raccordent près de 10.000 clients.

Conformément à sa stratégie d’opérateur de tous les Français, Orange propose la Fibre et ses offres commerciales aux foyers et professionnels, sur tous les territoires éligibles.

Le déploiement de la fibre en France est un projet industriel d’une dimension exceptionnelle, tant en volume et qu’en intensité.
A fin 2021, Orange avait déployé – sur fonds propres ou en partenariat avec les collectivités territoriales – 63% des 29 millions de locaux éligibles au FttH en France.
Avec une hausse de 20% de locaux éligibles en un an, la France est aujourd’hui le pays le plus fibré d’Europe.

A cette occasion, Fabienne Dulac, CEO d’Orange France déclare:
« Avec 6 millions de clients, je me réjouis de l’adoption massive de la Fibre. Ce résultat est le fruit de la mobilisation totale des équipes techniques et commerciales d’Orange France et de ses partenaires sur tous nos territoires. Plus de la moitié du parc clients Internet d’Orange en France profite désormais de la Fibre à la maison ou en entreprises. Ce succès s’adosse à notre leadership en matière de déploiement et à notre capacité à raccorder 10 000 clients chaque jour ».

Orange poursuit en 2022 ses travaux sur l’ensemble des zones dont il porte la responsabilité des déploiements, que ce soit en Zone Très Dense ou en Zone AMII. En Zone AMII (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement), avec plus de 11 millions de logements raccordables fin 2021, Orange a dépassé l’objectif initial, fondé sur la base INSEE.

Stéphane Richard, Président – Directeur Général d’Orange, a déclaré :
«Orange et la France ont fait le pari de la fibre optique il y a maintenant plus de 10 ans. Un pari qui s’avère être payant puisque la France est aujourd’hui le pays le plus fibré d’Europe avec 70% du territoire français désormais couvert, en grande partie grâce aux femmes et aux hommes d’Orange qui ont déjà déployé 63% des lignes FttH existantes. Chaque jour, nos salariés et partenaires contribuent à la construction du réseau de ces 50 prochaines années ».

___________________________

Leave your vote

45 Points
Upvote Downvote
More

Un commentaire

  1. Et ceux qui sont « fibrés » trouvent les progrès très peu sensibles par contre c’est 10 euros de plus … sommes le 18.01.22 à 14h55 …réception: 44.6 mbps envoi: 27.9mbps latence: 27ms … à Paris, pour le même tarif ils sont à près de 1000 !!! qui se moque de qui ? j’ajoute test effectué sur l’agglo de La Roche sur Yon …

Laisser un commentaire

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

X

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.