Arrivée de la colonne numérique - © Cocktail vision

Innovation en publicité numérique – Cocktail Vision choisit La Roche-sur-Yon comme vitrine




Innovation en publicité numérique – Cocktail Vision choisit La Roche-sur-Yon comme vitrine.

Cocktail Vision a commencé son aventure à La Roche-sur-Yon il y a 13 ans. Stéphane Frimaudeau, son PDG, reste fidèle à la ville d’origine qui fut un tremplin à son développement. Elle y dispose d’un showroom, rue Watt, et vient donc de mettre à disposition, Place Napoléon, une colonne numérique innovante. Disposant désormais de 24 collaborateurs en Vendée et de 48 en France, Cocktail Vision a installé 180 écrans sur le territoire national. Face aux mastodontes du secteur, c’est encore insuffisant…., mais le déploiement se fait progressivement et cette société fait preuve d’un grand dynamisme en matière d’innovation.
A cela s’ajoute une attention particulière au développement durable: finis bien sûr les déplacements en camionnette à travers la France; désormais les 180 écrans se gèrent à partir d’un ordinateur !
Le numérique permet aussi de supprimer le papier (les affiches) et d’utiliser la technologie LED dont la consommation est faible. Enfin, l’intensité lumineuse des écrans évolue en fonction de la luminosité, un moyen de réduire encore la consommation. Ajoutons que la réglementation française interdit l’affichage lumineux entre 1h et 6h du matin.

Cliquez sur les photos pour agrandir

 

La Colonne numérique
Ronde, elle est composée de trois écrans (1,92m x 1,382m) composés de 345.600 diodes incurvés. Son pourtour est composé d’une vitre incassable composée d’un plastique rigide. Elle est raccordée aux réseaux électriques et internet de la ville. Elle mesure 3,35m de haut et 2m de largeur pour un poids de 500 kg.
Sur le plan technique, c’est par le simple biais d’un ordinateur que la colonne peut être gérée mais, ce qui peut paraître le plus déroutant et étonnant, c’est qu’en se positionnant devant avec un smartphone il est possible d’agir immédiatement sur son contenu ! Bluffant !
Il est ainsi possible grâce au système « Cocktail Player » d’agir en direct avec une simple connexion internet; par exemple, et la démonstration en a été faite, on peut faire tourner les écrans, faire apparaître des publicités différentes et même dessiner sur l’un des écrans spécifiques dédiés à cela: un mode collaboratif innovant mais dont l’intérêt sera à démontrer au fil du temps. On a ainsi pu voir Luc Bouard dessiner sur l’écran, en direct et grâce à l’application intégré au smartphone, un coeur et les quatre lettres LRSY. Une manière de déclarer, par écran interposé, sa flamme à la ville qu’il aime tant. Mais l’intérêt essentiel de cette réactivité est de coller à l’actualité avec une information récente ou de pouvoir modifier rapidement, en cas de besoin, une programmation.
Sa conception a demandé trois ans de recherche – pour un coût de 100.000 € – notamment pour réussir à obtenir un arrondi avec les diodes incurvés tout en maintenant une vision efficiente y compris en présence du soleil. Si la LED est moins énergivore, en revanche elle a une intensité lumineuse très puissante.

A LIRE  Vendée Sapeurs-Pompiers - Accident de la route à St-Jean-de-Monts: 1 blessé en urgence relative

Cliquez sur les photos pour agrandir

 

 

 

Un investissement entre 60 et 100.000 €
L’accord entre Cocktail Vision et la Ville de La Roche-sur-Yon de mise à disposition de la colonne numérique sur la Place Napoléon (qui voit passer environ 100.000 visiteurs/an) est d’une durée de trois ans. Grâce à cette installation, la ville pourra insérer les informations municipales en un lieu stratégique et très passant. Quant à Cocktail Vision, ce sera pour elle un moyen de montrer sur site la qualité de son matériel de communication et d’inciter ainsi des collectivités à passer commande. Le coût d’achat en est de 100.000€ au départ puis sera, à moyen terme lorsque les dépenses d’investissements auront été amorties, de 60.000€.
Stéphane Frimaudeau, lors de la présentation de la colonne, a remercié la ville de La Roche-sur-Yon pour sa confiance et a indiqué que la colonne était mise à disposition gracieusement pour que les collectivités intéressées puissent la voir: « Nous avons besoin des collectivités pour nous accompagner car nous créons des emplois » a-t-il ajouté. Le maire de La Roche-sur-Yon, Luc Bouard, a ensuite prit la parole, indiquant qu’il était fier que cette colonne numérique – une première en France et sans doute en Europe – soit installée à La Roche-sur-Yon, terre d’innovation. A la vue de la colonne, il a estimé que cet outil, permettant une information déroulante, devrait être très apprécié.  Il a ensuite indiqué qu’il avait la volonté, citant la Loco numérique et le campus robotique, que cette ville participe au développement du numérique et de la robotique.
Il précisa qu’un appel allait être lancé afin de trouver un nom à cette colonne, à l’instar de la colonne Morris (du nom de l’imprimeur Gabriel Morris qui en a obtenu la concession à Paris à des fins publicitaires en 1868).
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

A LIRE  Vendée Culture et Spectacles - Ce qu'il faut savoir sur la saison culturelle 2020 aux Sables d'Olonne




[amazon_link asins=’2070782913,2355120560,2912107318,2100530666,2100758217′ template=’ProductCarousel’ store=’fnept-21′ marketplace=’FR’ link_id=’5cb6b1e5-f0c1-11e6-8f16-2f1d50f1d704′]

À propos Le Reporter sablais

x

Check Also

Sapeurs-Pompiers Vendée – Accident de kitesurf Plage des Sableaux à Noirmoutier

        Les Sapeurs-Pompiers se sont déplacés le jeudi19 septembre 2019 à 17h27, allée des Sableaux sur la Commune de ...