Front National Jeunesse de Vendée – la démission du secrétaire Killian Rebillon

Front National Jeunesse de Vendée – la démission du secrétaire Killian Rebillon




Dans un communiqué, celui qui était alors secrétaire départemental du Front National Jeunesse en Vendée – et qui vient de démissionner – titre « Décidément la jeunesse et le Front national de Vendée, ça ne colle pas! »
La genèse du problème vient d’une interview accordée à LCI et diffusée sur TF1 le samedi 10 mars 2018 lors du Congrès du Front National à Lille.
Killian Rebillon – 20 ans – indiquait alors, à propos de la « refondation »:
« pour moi le débat ne passe pas, c’est le truc qu’il ne fallait pas louper et la dynastie Le Pen j’en ai un peu marre ».
Une déclaration qui n’a pas plu en haut lieu ni chez les dirigeants du FN de Vendée, notamment Jean-Patrick Fillet.
Bien que considérant, selon ses termes, que « ces propos n’engagent que moi » Killian Rebillon, après discussion avec les cadres locaux du FN et du FNJ, a décidé de démissionner. Selon d’autres sources, il aurait été poussé vers la sortie…

Dans son communiqué, Killian Rebillon « reproche à Jean-Patrick Fillet – secrétaire du FN Vendée – de ne pas laisser s’exprimer certains militants et cadre du FN Vendée » et considère que « ces méthodes ne sont pas acceptables. »
Ajoutant: « je ne me suis pas engagé en politique pour me faire soumettre mais pour défendre des libertés et notamment la liberté d’expression. Je ne suis pas un cas isolé au sein de la fédération du FN Vendée. »
On le voit, l’équilibre entre ceux qui veulent parler et ceux qui ont l’obligation de tenir les rênes pour éviter les dérives verbales est loin d’être facile.

Selon lui, la déception du débat présidentiel de Marine Le Pen et le départ de Florian Philippot auraient entraîné une « baisse significative d’adhérents et militant au sein du mouvement jeune. »
Pour rappel, en juin 2017, le secrétaire FN Jeune de Vendée, Sébastien Sydaphasavanh avait démissionné après les critiques liées à son soutien à un UDI pour les législatives!
Mise à Jour – La Réponse de Jean-Pierre Fillet:
« Tout adhérent a le droit de s’exprimer librement, tout cadre local du FN a un droit de réserve qui semble logique à tout le monde sauf à des jeunes qui n’acceptent pas la discipline d’un parti.
On est libre de s’exprimer à titre personnel, mais pas au nom des adhérents FNJ du département.
Quant à la liberté d’expression, que Killian Rebillon commence à respecter la liberté de pensée et de parole des adhérents qui ne partagent pas son point de vue. »

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

La Roche-sur-Yon Vendée – Géant ! Déjà près de 10.000 Joséphine inscrites pour la 5ème édition le 22 septembre 2019

      La Joséphine, 5ème édition de cette course et marche 100% féminine au profit de la Ligue contre le Cancer. ...