Le député Pierre Henriet

Fontenay-le-Comte Vendée. Hôpital: le rappel historique de Pierre Henriet à Hugues Fourage




 

Fontenay-le-Comte Vendée. Hôpital: le rappel historique de Pierre Henriet à Hugues Fourage

Dans un Communiqué, la liste Vivre Fontenay dont la tête de liste est Hugues Fourage, indique qu’elle refuse la marchandisation des services de l’hôpital public de Fontenay (NDLR: une société privée devrait être chargée de la gestion des chambres individuelles et des pré-admission).
Hugues Fourage considère qu’il s’agit d’une erreur et d’un mauvais choix politique, d’autant plus que cette société vient de voir son contrat dénoncé par les Hôpitaux et l’Assistance publique.
La liste considère que la priorité doit être de donner des moyens humains et financiers à toutes les structures de santé, et à faciliter l’installation de médecins sur tout le territoire.
Enfin, est dénoncé le fait que les décisions soient prises par la direction commune avec La Roche-sur-Yon, et non à Fontenay-le-Comte.

A cela, Pierre Henriet, député LREM de Vendée répond ainsi:
« Hugues Fourage, sur la situation de l’hôpital de Fontenay, souligne que la priorité est de donner « les moyens humains et financiers à toutes les structures de santé ».
Si je ne peux que souscrire à cette affirmation, il convient de rappeler que lorsqu’il était député, il a voté pour la suppression de 17.500 lits dans les hôpitaux, et a le budget de la santé de 142 millions d’euros sur 5 ans.
En 2020, ce budget augmente de 7 milliards d’euros en une seule année suite à la loi de finances rectificative.
Lorsqu’il fait référence aux « erreurs et mauvais choix du passé », il doit sans doute parler de la loi Santé de Marisol Touraine qu’il a votée en 2015, et lorsqu’il critique les « décisions imposées par la direction de La Roche-sur-Yon », il oublie que c’est lui qui, dans cette même loi, a voté le Groupement hospitalier de territoire (GHT) instaurant une hiérarchie entre le CHD de La Roche-sur-Yon et l’hôpital de Fontenay.

 À ne faire que de la politique politicienne, il en a oublié les réalités de terrain lorsqu’il était en responsabilité. Comme François Hollande, il devrait plutôt assumer sa part de responsabilité sur cette situation pour laquelle nous apportons aujourd’hui des réponses concrètes et demain davantage encore avec le Ségur de la Santé. »

 

A LIRE  Vendée - Résultats officiels des sénatoriales 2020

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. Le futur sportif de l’Agglo est en marche

  Une première présentation du projet de Complexe sportif de l’Agglo des Sables d’Olonne a eu lieu aujourd’hui par le cabinet Ferret. ...