Vendée - Les Sables d'Olonne - Gens du voyage

Les Sables-d’Olonne Vendée. Gens du voyage: le ras le bol…




 

Règlements, dispositions, conciliabules etc… rien n’y fait. Régulièrement, chroniquement, les mêmes problèmes se posent à propos des gens du voyage.
La problématique de l’occupation des terrains, et les avatars qui en découlent souvent, restent les mêmes au fil des décennies.
Nous avons encore à l’esprit une émission de télévision qui s’était emparée du sujet: on y voyait des gens de voyage faisant sauter les barrières de pierres, s’installer illégalement puis, à la suite de la réaction des autorités, aller bloquer une autoroute et apostropher un préfet.
C’est ancien mais depuis rien ne semble avoir changé, le refus de l’autorité et le principe du fait accompli et du sans-gêne ayant force de loi pour certains.

 

 


Hier, lundi 15 juin 2020, aux Sables d’Olonne,
quartier du Château, une habitante a vivement réagi et a témoigné sur une vidéo, visiblement à bout de nerfs.
Un vrai ras le bol à la suite du vol de tuyaux, d’un détournement d’eau et de la répétition d’actes malveillants.


Chronologie

C’est le 26 mai 2020, nous dit-on, qu’un arrêté municipal a été signé afin de fermer l’aire des Plesses qui nécessitait un nettoyage important.
Samedi dernier, en violation de cet arrêté, un groupe de 5 caravanes de gens du voyage, a déplacé les blocs bloquant les accès et s’est installé.
Hier, lundi 15 juin 2020, ils ont volé des tuyaux dans le voisinage et se sont branchés sur une borne d’incendie.
A suivi la réalisation et la diffusion de la vidéo en question.
A 15h30, cette habitante a déposé une plainte auprès de la police nationale.
A 16h30, elle a rencontré le chef de la Police municipale, avec dépôt d’une main courante.
Un peu après 16h30, une équipe municipale est partie sur place. Les gens du voyage ont reconnu les faits et l’un d’entre eux a restitué les tuyaux volés.
Ce matin, la Ville des Sables d’Olonne a déposé plainte.
Ce matin également, alors que des contacts ont été établis avec le sous-Préfet, les équipes municipale et nationale se sont rendus sur les lieux et ont demandé aux gens du voyage de quitter les lieux.

 

Vendée – Les Sables d’Olonne – Gens du voyage

En fin de matinée, le maire des Sables a tenu à communiquer à propos de ce dossier.
Il a rappelé que les installations des Gens du voyage sont compliquées à gérer car étant juridiquement des Aires permanentes et donc considérées comme une « urbanisation » elles doivent, de par la loi, être contiguës à des zones urbaines existantes, ce qui complique les relations de voisinage. D’autre part, ces urbanisation doivent être inscrites dans le PLU. Tout changement de PLU nécessite au bas mot trois années ! même si parfois, il peut être possible d’anticiper une mise en place prévisible.
Enfin, le maire a indiqué que la Police municipale avait traité le sujet et qu’il était injuste de faire croire que la Ville était un acteur passif dans ce genre de dossiers.
Il a enfin rappelé qu’il était déplorable que les gens du voyage n’ait pas un mode de vie plus respectueux des autres. Ainsi, il prit comme exemple un problème chronique qui est la multiplicité d’excréments sur tous les chemins aux alentours de l’aire de grand passage jusqu’au centre du Château. malgré les propositions de containers et d’installation de toilettes sèches, tout est refusé.
Il y a en ce moment 40 caravanes mais en période estivale le chiffre monte à 250 caravanes.
Si l’absence de respect se poursuit sur l’aire de grand passage, le maire dit envisager une fermeture.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au 25 septembre 2020

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

Pour expliquer la situation et aussi « tordre le cou à une idée que certains s’amusent à répandre sur les réseaux sociaux et au terme de laquelle la ville des Sables d’Olonne et son maire seraient passifs » face aux comportements inacceptables observés depuis quelques semaines, le maire Yannick Moreau a rédigé un Communiqué dont voici les termes:

 

GENS DU VOYAGE : LA VILLE DES SABLES D’OLONNE DEMANDE À ÊTRE RESPECTÉE.

La ville des Sables d’Olonne respecte scrupuleusement ses obligations légales en matière d’accueil des gens du voyage.
En retour, nous demandons à être respectés.

Or, depuis quelques semaines, nous déplorons une recrudescence de comportements inadmissibles à l’égard de la population et de la ville des Sables :
– Les chemins et espaces naturels sont souillés d’excréments dans un rayon de 2 kms autour de l’aire des grands rassemblements.
– Les vols se multiplient chez les artisans et commerçants locaux.
– L’aire permanente des Plesses fait depuis ce week-end l’objet d’une occupation illégale violant un arrêté municipal.

Une vidéo publiée hier sur les réseaux sociaux a provoqué une légitime vague d’indignation et d’émotion.
Dans notre pays, tout se passe comme si les « gens du voyage » étaient plus égaux que nos compatriotes sédentaires.


Or la loi est la même pour tous.

Tout le monde doit la respecter et les pouvoirs publics – qui par définition respectent la loi – mettent tout en œuvre pour la faire respecter.

Je voudrais à ce sujet tordre le cou à une idée que certains s’amusent à répandre sur les réseaux sociaux et au terme de laquelle la ville des Sables d’Olonne et son maire seraient passifs face aux comportements inacceptables observés depuis quelques semaines :
– sur la question de la dégradation des chemins et espaces naturels situés autour de l’aire de grand passage, la police municipale est intervenue pour rappeler à l’ordre les occupants de l’aire de grand passage.
– sur la question des vols sur l’agglomération des Sables, la police municipale et la police nationale coopèrent, recueillent les éléments de preuve pour confondre les délinquants.
– sur la question du vol de tuyau et d’eau sur la zone des Plesses hier lundi 15 juin 2020, la police municipale a recueilli la plainte de la victime et est intervenue immédiatement sur place pour confondre les auteurs, récupéré l’objet du vol, et le restituer à la victime.
– sur la question de l’intrusion de gens du voyage sur une aire municipale fermée, la ville des Sables d’Olonne a déposé plainte au commissariat et mis en demeure les occupants illégaux de quitter l’aire des Plesses sans délai.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Le futur sportif de l'Agglo est en marche

La ville des Sables d’Olonne ne se laissera pas intimider. Elle respecte ses obligations et demande en retour à être respectée.
Et elle y veillera avec les moyens de sa police municipale et le soutien de la police nationale et de l’Etat. Le sous-préfet des Sables d’Olonne et le commissaire de police me l’ont confirmé ce matin.


S’AGISSANT ENFIN DU PROBLÈME CHRONIQUE,
pour ne pas dire structurel, d’implantation d’une aire permanente au Château d’Olonne au coeur d’une zone d’activités économiques dynamique,
Je le dis de manière explicite et univoque : CETTE AIRE N’A RIEN À FAIRE LÀ.

La conviction de la nouvelle équipe municipale en responsabilité depuis l’année dernière c’est que cette aire d’accueil est incompatible avec le dynamisme et l’ambition économique de la zone artisanale des Plesses et le nouveau Parc d’activités « Les Sables d’Olonne Sud ».
En conséquence, la volonté de notre équipe municipale est clairement de fermer l’aire des Plesses et de repositionner les 20 emplacements d’accueil de gens du voyage sur le territoire de la ville nouvelle des Sables d’Olonne.
Le calendrier de ce repositionnement ne peut pas être précis à ce jour car ce type d’opération soulève des questions d’urbanisme qui ne se règlent malheureusement pas en un tour de main. L’action publique n’est jamais rapide, et les questions d’urbanisme malheureusement encore moins.

Yannick Moreau
Maire des Sables d’Olonne

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. Le futur sportif de l’Agglo est en marche

  Une première présentation du projet de Complexe sportif de l’Agglo des Sables d’Olonne a eu lieu aujourd’hui par le cabinet Ferret. ...