Charlène Berardo Reine des Sables d'Olonne 2016 avec Loreena et Astrid, ses deux ambassadrices

Exclusif : La Reine des Sables rêve de deux autres couronnes !

Reine des Sables d’Olonne : pour certaines, c’est un rêve de jeunesse, pour d’autres c’est souvent une incitation familiale qui les a amené à concourir : une mère ou une grand-mère qui a participé au challenge et qui souhaite voir une descendante de la famille faire de même, ou une famille sablaise très attachée aux traditions qui influence une jeune-fille. Charlène Berardo a été comblée lorsqu’elle est devenue Reine ; une véritable fierté pour elle de représenter ainsi la ville des Sables d’Olonne.

Pratiquement tous les week-end elle est, bénévolement et pour le plaisir, en représentation en tant que Reine des Sables d’Olonne. Lorsqu’on lui demande si cela correspond à ce qu’elle attendait, elle acquiesce et semble très satisfaite de jouer ce rôle de Reine-ambassadrice de l’une des stations stars de la Côte de Lumière depuis son élection le 27 mars 2016 lors du 45ème Gala des Reines organisé par « Sables – Traditions » qui gère les élections des Reines ainsi que toutes leurs sorties en représentation.

Charlène Berardo Reine des Sables 2016 et ses deux ambassadrices.

Charlène Berardo Reine des Sables 2016 et ses deux ambassadrices.

Malgré cette satisfaction, Charlène rêve de deux autres couronnes !
Une fois élue la Reine des Sables ne peut plus se représenter à nouveau à celui des Reines, par contre aucun règlement ne l’empêche de concourir pour d’autres titres.
En exclusivité, elle nous a confirmé s’être portée candidate à l’élection Miss Plage Les Sables d’Olonne 2016. Comme nous l’avions annoncé récemment, « Miss Plage Les Sables d’Olonne » prend du galon et devient un Concours qualificatif pour Miss Pays de Loire lui-même l’étant pour Miss France. Nous précisions alors que le concours allait donc être encore plus attractif en apportant un « label » : la candidature de la Reine des Sables est le premier symptôme de ce nouvel engouement.

Lorsqu’on lui demande pour quelle raison elle souhaite se présenter au concours Miss Plage, Charlène répond que « ce serait une fierté supplémentaire, en cas de victoire » car elle représente Les Sables d’Olonne. Mais elle dit cela en toute humilité, sachant très bien que la victoire n’est pas acquise et que la concurrence sera rude. Avoir des formes n’est pas toujours un point positif pour un jury lorsque ce sont des concours « professionnels » ; heureusement, plein d’autres critères viennent en compte dont la prestance.
Et en cas de défaite, l’image de la Reine des Sables sera-t-elle un peu atténuée ? : « Non pas du tout, il n’y aura aucune déception de ma part par rapport à mon rôle de Reine car ce ne sont pas des concours identiques. Les votes ne se font pas sur les mêmes bases et critères. »  D’un côté une sélection qui tient compte du folklore et d’un costume mythique. De l’autre, un concours plus professionnel avec des contingences spécifiques pour ne pas dire plus modernistes.
Des critères stricts sont d’ailleurs exigés pour se présenter au concours Miss Plage : il faut avoir entre 18 et 24 ans, mesurer au moins 1m70, avoir une résidence dans l’un des cinq départements des Pays de Loire et être de nationalité française. De plus, il ne faut pas être mariée, pacsée, divorcée ou veuve et ne pas avoir d’enfants. Quant au jury, il sera de sept à onze membres, sera composé d’élus, de personnalités et au moins d’une Miss Régionale.

L’occasion de la questionner sur le folklore sablais :
– Quelle est l’opinion des jeunes sur ce concours de la Reine des Sables ? : « Moi, j’ai un réel plaisir de porter ce costume sablais, mais il y a différentes opinions de la part des jeunes ; certains le trouvent trop vieillot, quelques-uns même ridicule, pour d’autres l’image est différente : elles n’oseraient pas le porter de peur de ne pas pouvoir le mettre en valeur. Ce sont ces différentes raisons qui font que plein de filles ne se présentent pas au concours ! » justifie Charlène Berardo.
– Alors que faut-il faire ? Faire évoluer le costume ? : « Non, surtout pas, il faut le laisser tel quel, ne pas le faire évoluer. Ce ne serait plus la pure tradition d’ici si on le modifiait et je suis sûre que les gens n’aimeraient pas » assure Charlène.

Des atouts en danse et une inscription à Miss Vendée
Charlène est passionnée par la danse et elle réalise souvent des prestations pour différents galas. Lors du Gala de Boxe France-Espagne jeunes, elle réalisa une danse brésilienne en costume du carnaval de Rio, sur le ring place du tribunal face à la mer, qui est restée dans les esprits. Cette corde à son arc devrait l’aider lors du concours Miss Plage.
Actuellement Charlène travaille dans un salon de coiffure dans le quartier des Présidents, mais son souhait est de devenir danseuse semi-professionnelle et monitrice de danse. Mais pour cela, il faudrait monter à Paris pense-t-elle, ce qui serait aussi un crève-coeur tant elle est amoureuse des Sables d’Olonne. Elle ne se voit pas quitter Les Sables d’Olonne sur une longue période, elle qui y habite depuis l’âge de deux ans et demi.
En attendant, Charlène nous confie qu’elle se présentera aussi en janvier au concours de Miss Vendée qui se déroule à Aizenay ; un très beau concours, très bien organisé et qui jouit d’un fort succès régional.
(Lire notre article : http://www.lereportersablais.com/chloe-elue-miss-vendee-2016/ ).
– Mais trois couronnes sur la tête, ça risque d’être dur à porter ? : « aucune crainte à avoir, réplique-t-elle, nous ne portons que des écharpes…! »
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais


I

Inscriptions Miss Plage qualificatif pour le Concours de Miss Pays de la Loire :
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 11 août 2016
, la soirée (gratuite) ayant lieu le 13 août 2016 vers 21h30 : agence53x11@orange.fr ou 02 41 76 48 21

Dates : 
– prochaine élection Reine des Sables : le 16 avril 2017
– élection Miss Vendée à Aizenay : le 13 janvier 2017

 

 

 

 

Miss Plage Les Sables d’Olonne prend du galon !

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

France Guerre de la Fleur de sel – Le ministre répond à Bruno Retailleau

France Guerre de la Fleur de sel – Le ministre répond à Bruno Retailleau   Booking.com   Petit RAPPEL LE SEL et ...