Zéro Phyto à Olonne-sur-Mer

Zéro Phyto à Olonne-sur-Mer

L’application de la loi Labbé, dont l’entrée en vigueur était prévue au 1er janvier 2017, a été officialisée par la commune d’Olonne-sur-Mer. Elle exige la suppression pure et simple de l’utilisation de phytosanitaires sur les espaces publics. Dans les faits, la ville d’Olonne avait déjà mis en place un changement de culture en matière de phyto dès l’année 2014 en réduisant de manière drastique leur utilisation.

Alain Blanchard et Daniel Ruchaud – © Photo Olonne

 

Il n’en reste pas moins que cette évolution avec une démarche « Zéro Phyto » est délicate car il est difficile d’obtenir des résultats similaires sans l’utilisation de ces produits. Cela a donc demandé de mettre en place des techniques alternatives et de remettre en question les habitudes de travail. Sont désormais réutilisées les techniques de désherbage manuel, de désherbage à air chaud et l’utilisation de coupe bordure.
La Mairie a procédé à l’achat de 4 désherbeuses à air chaud ( 3 roulantes + 1 avec harnais). L’utilisation des coupe-bordures et des désherbeuses varie selon les sites, leurs surfaces, et l’exigence de netteté.
Il a également fallu procéder à l’embauche d’agents supplémentaires en haute saison, leur nombre étant désormais  de 12 agents à l’année affectés à l’espace verts auxquels s’ajoutent 3 agents supplémentaires pour la période de mars à septembre.
Pour faciliter le travail et/ou le réduire, ont été mises en place des actions préventives qui permettent de réduire la nécessité de désherber avec, par exemple, le paillage ou le changement de revêtement, et la prise en compte de ces nouvelles contraintes d’entretiens dans la conception des futurs espaces publics.
Restent parfois quelques incompréhensions concernant les espaces sensibles comme les cimetières, les nouvelles techniques ne pouvant permettre de maintenir en permanence des allées sans quelques herbes ici et là.
Toutes ces actions et changements ont été mis en place et suivi par Alain Blanchard, Adjoint délégué à l’environnement, et Daniel Ruchaud, Conseiller délégué à la propreté.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
(avec communication)

Quelques chiffres :
– Surface de la communes : 4800 hectares.
– Domaine public : 308 hectares.
– Superficie des espaces verts en : 39 hectares (en constantes évolution).
– Equipe espaces verts : 12 agents + 3 agents supplémentaires pour la période de mars à septembre.

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. Toute la MÉTÉO en Vendée

      1) – Les Sables d’Olonne et La Roche-sur-Yon: 6 prochains jours 2) – METEO DU JOUR: Villes de Vendée ...