Christophe Chabot, maire de Brétignolles-sur-Mer et Président de la CC du Pays de St-Gilles

Vendée Port-Brétignolles – Les réactions de Christophe Chabot au nom du Pays de St-Gilles


 

En raison de la tournure des événements – manifestation d’ampleur, mise en place d’une Zad – la stratégie a été d’abord d’assurer la sécurisation.
D’abord autour des travaux, et également pour la Mairie: pour les travaux, ils ne devraient reprendre que lorsque le site sera pleinement sécurisé.
La Mairie, afin d’éviter des débordements ou qu’elle soit investie, a été tout simplement fermée.

Black-Out à Brétignolles-sur-Mer

Le maire Christophe Chabot, a signé un arrêté temporaire dont voici les termes:
« L’accueil physique de la mairie (de Brétignolles-sur-Mer) est fermé au public à compter du 7/10/2019 à 8h30. Pendant cette fermeture, les usagers pourront cependant contacter les services de la mairie par téléphone ou courriel.
Un avis d’information sera mis en place sur la façade de la mairie. » (Arrêté temporaire n°2019/391 fermant l’accueil de la Mairie au public). Affiché le 7 octobre 2019

 

Projet de Port Brétignolles

 

Ensuite, à la suite de l’arrêt des travaux en raison de la présence de manifestants, le président de la Communauté de Communes du pays de St-Gilles a déposé plainte contre ceux qui avaient empêché la poursuite des travaux.

Deux informations à la Presse ont été affichées:
– d’abord le 7 octobre 2019:  « Suite aux nombreuses incitations des opposants au port de Brétignolles sur Mer depuis quelques mois, une petite dizaine de ZADistes, qui ne connaissent absolument rien au projet, se sont implantés le 6 octobre 2019 aux abords du chantier pour en perturber le bon déroulement. La Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie condamne les provocations des opposants au port, qui font fi des nombreuses procédures qui ont permis d’aboutir à la délivrance des autorisations préfectorales et de la légitimité démocratique dont bénéficient les élus. La Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie prendra ses dispositions pour que le chantier se déroule dans des conditions de sécurité optimales. Les opposants à l’origine des troubles à l’ordre public que la commune subit depuis hier seront seuls responsables des conséquences des éventuels incidents qui pourront survenir dans les prochains jours. La mairie de Brétignolles sur Mer restera fermée durant toute l’occupation illicite de l’emprise de l’opération. »

A LIRE  Vendée - Signature par Vendée Numérique et Altitude du Plan 100% Fibre

– Et aussi le 8 octobre 2019: « mardi 8 octobre 2019 au matin, la Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie a tenté de reprendre les travaux de mise en sécurité du chantier du port de plaisance de Brétignolles sur Mer. Il s’agissait d’une part d’aplanir les buttes de sable pour prévenir tout risque d’effondrement et de retirer les arbres abattus, qui sont actuellement entassés de manière précaire. Malheureusement, ces travaux ont été entravés par des zadistes, qui malgré l’important dispositif de sécurité mis en place, sont parvenus à pénétrer sur le chantier et n’ont pas hésité à se mettre en danger. Face aux risques d’accident, la décision a été prise d’interrompre une nouvelle fois le chantier. Ces opérations ont cependant été utiles pour faire constater par les forces de gendarmerie et par un huissier de justice les nombreuses infractions dont se rendent coupables les individus en question, contre lesquels des plaintes ont immédiatement été déposées. Dans l’attente des décisions de justice qui permettront la reprise des travaux, la commune demande aux promeneurs de ne pas se rendre à la Normandelière, compte-tenu des risques du site pour leur sécurité. »

A LIRE  Vendée - Accident de la route: sortie de route et véhicule sur le toit à Pouzauges

© Photo: DR

Note:
Pour ceux qui croient que certains ne savent pas.
« Le terme de travaux utilisé depuis septembre 2019 ne concerne pas les travaux du port mais bien les travaux préparatoires sur le site, avec une reconstitution d’un espace dunaire d’environ 8 000 m² pour recueillir les espèces végétales patrimoniales recensées sur la dune du Marais Girard, qui va être partiellement impactée par les travaux. Ces espèces végétales ont été retirées et stockées provisoirement en-dehors du site en septembre 2019. Ce travail étant terminé, le déplacement d’un stock de 9 500 m3 de sable est actuellement en cours. »
Même si les travaux du port ne sont pas commencés, cela n’empêche pas certains d’être opposés à ces travaux préliminaires et donc à ce transfert dunaire.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
lereportersablais@gmail.com

 

 


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Sauvetage – La SNSM et Couach viennent de signer un contrat d’équipement historique

    Vidéo Un plan d’équipement sur appel d’offres lancé en 2018 La Snsm avait lancé un projet d’équipement historique en avril ...