Yann Eliès © Photo: Le Reporter sablais

Vendée Globe – Plus que 36 skippers en lice: Yann Eliès estime que le temps lui manque pour la préparation

 


 

 

A la date limite d’inscription, Yann Eliès était le dernier et on se demandait s’il allait concrétiser son inscription ou non. Ce fut le cas, mais à la case bateau, le document de Presse était vide.
Il y a avait une volonté certaine de la part de ce skipper remarquable, mais pour l’intendance on sentait bien que ce serait délicat.
A peine plus d’un mois après Yann Eliès vient d’annoncer qu’il était trop tard pour le chantier de construction alors que rien n’a bougé à la date de début décembre 2019.
Yann Eliès ne croit donc plus dans la possibilité de tout lancer et préparer dans un temps aussi court (NDLR: alors que d’autres sont lancés depuis 3 ou 4 ans…).

« (…) On avait tablé sur un délai de huit mois, ce qui était déjà un petit exploit technique. Mais nous sommes dans la première semaine de décembre et la construction n’a pas démarré. Ce serait totalement déraisonnable de se lancer dans une telle aventure » ajoute-t-il.

Les deux leaders du classement Imoca, Paul Meilhat et Yann Eliès ne seront pas présents pour le Vendée Globe 2020.
Alors, déjà, Yann Eliès se tourne vers le Vendée Globe 2024 avec l’ambition, cette fois-ci, d’être sans doute dans les premiers inscrits….

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Abonnez-vous à la revue numérique Le Reporter sablais:
https://issuu.com/store/publishers/philibertbrossard-lotz/subscribe

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Globe. Même destin pour Sébastien Simon et Alex Thomson

  Ce mercredi matin à 9h20 HF, ARKEA PAPREC a heurté un OFNI. Ce choc a entraîné des dégâts importants sur le foil tribord. ...