Classement Vendée Globe 2016

Vendée Globe – Alex Thomson sur Hugo Boss double son avance

Vendée Globe – Alex Thomson sur Hugo Boss double son avance
Le pointage de midi montrait qu’Alex Thomson avait doublé son avance sur ses plus proches poursuivants en l’espace de seulement quatre heures !
Reste à savoir ce qui va se passer dans le Pot au noir car Alex Thomson est passé légèrement plus à l’est que les autres skippers. Qui va gagner dans ces choix de cap ?? Pour le moment, pour ce tout début de traversée du Pot au Noir, Alex Thomson est gagnant.
Sébastien Josse signale, lui, qu’il est quasiment arrêté, au point mort avec quasiment plus aucun vent, pratiquement à 1 noeud de vitesse……, et qu’il a « davantage changé de voiles ces dernières heures que depuis le début de la course » .
Sur sa trajectoire choisie, Alex Thomson parvient à filer vers le sud à 15 noeuds, soit au moins 5 noeuds de plus que tous les autres meneurs!  C’est beaucoup à ce stade de compétition mais tout peut changer, tout est changeant….
A midi, les poursuivants d’Alex Thomson étaient avaient 64 à 89 milles de retard sur lui, contre 32 à 70 milles à 8h du matin.
A 15h00, Alex Thomson a 87 milles nautiques d’avance sur Armel Le Cléac’h, 92 sur Sébastien Josse et 92 sur Vincent Riou. L’avance s’est donc aggravée. Va-t-elle s’inverser dans le Pot au noir en fonction des compétences techniques des uns ou des autres ?
Réponse dans les deux jours qui viennent, assurément passionnants à suivre…car ils pourraient déjà donner un léger éclaircissement sur le futur podium, même si sur une compétition de près de trois mois rien n’est joué. Mais cela permettra de se faire une idée sur la qualité des meilleurs couples skipper / Imoca 60.
Vinecnt Riou : Après des heures à dévaler l’Atlantique en mode excès de vitesse, le coup d’arrêt est brutal. « 3, 4, 5 nœuds… Ouh la la attention, je vais à 6 nœuds au moment où je vous parle ! Mais Sébastien Josse qui est juste devant moi est à 2,3 nœuds… C’est donc que moi aussi je vais de nouveau ralentir dans quelques minutes » explique sur un ton mi-agacé, mi-amusé le skipper de PRB en début d’après-midi.
Evidemment la situation ne fait pas sourire le skipper de PRB. Mais lui qui a passé tant de fois ce Pot au Noir reste serein et tente tant bien que mal de s’extirper des nuages. Il se fait même philosophe ou fataliste selon les interprétations : « Il n’y a rien de grave. On est collé dans le bazar c’est tout… Alex va sortir avant tout le monde. Je ne vois pas d’issue simple dans le moment. J’espère juste que les autres partisans de l’est n’ont pas plus de vent que nous. De toute façon rien n’est réglé pour personne à l’heure actuelle. Alex a fait une prise de risques maximale et il s’en sort bien. Il fait du tout droit » commente-t-il.

Interview de Vincent Riou le lundi 14 novembre 2016 au matin « Il fait 40° à bord » : (Sources: PRB)
« Depuis la fin de la nuit, on attaque le pot au noir. On ne l’a pas très bien attaqué d’ailleurs. C’est le jeu, ce n’est pas toujours simple. La route est longue. Le pot au noir a l’air très grand et très actif. C’est possible qu’on y reste un moment. Depuis deux heures, on a réussi à se glisser sous un nuage avec Gitana (Sébastien Josse). Ça nous permet d’avancer à une vitesse correcte vers le Sud. Je serais à vue s’il ne pleuvait pas. Je suis à 2,3 milles de Seb. Il est juste devant mon étrave. J’ai réussi à le récupérer. Ce qui me va très bien.
Nos deux sources principales d’infos quand on est dans le pot au noir. Ce sont d’abord nos yeux car il faut bien comprendre ce qui se passe. Et puis ce sont les données satellites. J’essaye de prendre une nouvelle photo satellite toutes les demi-heures car c’est incroyable comme ça change. Ça nous permet de voir comment évoluent les nuages qui sont en train de se créer ou de disparaitre. Selon le cas, on essaye de passer du côté qui nous est le plus favorable sachant que certaines fois, à l’échelle de nuages qui font plusieurs dizaines de kilomètres, on ne peut pas faire grand-chose. Mais ça permet de comprendre ce qui nous arrive et de temps en temps ça nous permet d’anticiper et de mieux nous positionner pour réussir à attraper un peu de vent. Il fait très chaud à bord, environ 40 degrés. L’ambiance s’est un peu rafraichie depuis une heure parce que ça fait une heure que je suis sous la pluie. Elle recouvre bien le pont, ça fait du bien ce petit coup de frais. »
Ci-dessous carte et classement au lundi 14 novembre 2016 à 15h00
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
(avec M&M)

 Cliquez sur la carte pour agrandir

Vendée Globe 2016 - Carte du 14 novembre à 15h

Vendée Globe 2016 – Carte du 14 novembre à 15h

 

 

Vendée Globe 2016 - Classement du 14 novembre à 15h

Vendée Globe 2016 – Classement du 14 novembre à 15h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendée Globe 2016 - Classement du 14 novembre à 15h

Vendée Globe 2016 – Classement du 14 novembre à 15h

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

2019 – La liste des lauréats du Pavillon bleu

    L’annonce a été faite ce mercredi 22 mai 2019 à Plouhinec dans le Morbihan. Avec les lauréats de cette année, ...