Vigilance Orange

Vendée – Attention Tempête Amélie: vents tempétueux – Sud et frange littorale de Vendée seront particulièrement exposés

 


 

Plaisanciers:
– Ne prenez pas la mer ;
– Ne pratiquez pas de sport nautique ;
– Avant l’épisode, vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.

Professionnels de la mer:
– Evitez de prendre la mer ;

(Extraits des comportements – voir en bas de page).

Dans le courant de la nuit prochaine, une dépression nommée « Amélie » va circuler sur le sud de la Bretagne.
Les vents associés vont devenir tempétueux. La partie sud du département de la Vendée et la frange littorale seront particulièrement exposés.
Le vent, de sud-ouest dans un premiers temps, atteindra en rafales 100 à 110 km/h sur ces secteurs, ponctuellement un peu plus sur le littoral. Ils seront associés à de fortes pluies orageuses.
Le vent virera au nord-ouest en fin de nuit, avec toujours des rafales de 90 à 110km/h, voire 120 km/h sur les côtes et les îles. Associé à cette tempête, l’état de la mer deviendra dangereux, avec de forts déferlements possibles à la côte.
Une surcote de 40 à 60 cm pourra être observée au moment de la marée haute (8h25) sur la pointe d’Arçay et de 30 à 40 cm aux Sables d’Olonne.
S’agissant de la Sèvre Nantaise et de la Sèvre Niortaise, les pluies conséquentes prévues devraient entraîner une nouvelle hausse des niveaux.

Le centre opérationnel départemental à la préfecture est activé à partir de ce soir et durant toute la nuit. Les effectifs mobilisables du SDIS ont été renforcés pour faire face à de nombreux appels.
Le département de la Vendée est placé en état d’alerte météorologique de niveau ORANGE pour VENTS VIOLENTS et de niveau JAUNE pour PLUIE-INONDATION et ORAGES.
Météo-France a diffusé une carte qui place le département de la Vendée au niveau de vigilance jaune pour le risque météorologique « vagues-submersion ». Cette vigilance s’applique pour la marée haute du dimanche 3 novembre 2019 à 8 heures 25 (coefficient de 51).

La Sèvre Nantaise et la Sèvre Niortaise sont placées en vigilance crue de niveau JAUNE.

Type de phénomène : Première tempête de la saison hivernale, nécessitant une vigilance particulière. Début d’évènement prévu le samedi 2 novembre 2019 à 22h00.

Situation actuelle: La dépression liée à la tempête « Amélie » se situe à présent à 700km des côtes bretonnes, avec une pression de 980hPa en son centre. Elle continue à se creuser dans les prochaines heures, en approchant de la France. À l’avant des averses circulent dans un flux de sud-ouest.

Ci-dessous: les conséquences possibles

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
lereportersablais@gmail.com

A LIRE  Vendée - Nouvelle campagne pour le développement des associations: 226.000 € pour la Vendée

 

Conséquences possibles pour vents violents, orages et pluie-inondation

Vents violents

  • Des coupures d’électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux de distribution pendant des durées relativement importantes.
  • Les toitures et les cheminées peuvent être endommagées.
  • Des branches d’arbre risquent de se rompre. Les véhicules peuvent être déportés.
  • La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire en zone forestière.
  • Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d’électricité et de téléphone.

Orages

  • Violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants.
  • Des dégâts importants sont localement à craindre sur l’habitat léger et les installations provisoires.
  • Des inondations de caves et points bas peuvent se produire très rapidement.
  • Quelques départs de feux peuvent être enregistrés en forêt suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations.

Pluie-inondation

  • De fortes précipitations susceptibles d’affecter les activités humaines sont attendues.
  • Des inondations sont possibles dans les zones habituellement inondables.
  • Des cumuls importants de précipitation sur de courtes durées, peuvent, localement, provoquer des crues inhabituelles de ruisseaux et fossés.
  • Risque de débordement des réseaux d’assainissement.
  • Les conditions de circulation routière peuvent être rendues difficiles sur l’ensemble du réseau secondaire et quelques perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires en dehors du réseau « grandes lignes ».

Conséquences possibles pour le risque de vagues-submersions

  • Les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières. Les vagues peuvent, quant à elles, endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer des envahissements d’eau par projection. Ces deux phénomènes, lorsqu’ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs ;
  • En cas de submersion, les voies de communication, les habitations, les zones d’activités peuvent être inondées et endommagées en quelques heures, voire moins, même à plusieurs kilomètres du littoral ;
  • Les vagues peuvent transporter des objets ou matériaux (notamment des galets) et en faire des projectiles susceptibles de blesser des personnes ou d’endommager des biens ;
  • Les objets non correctement arrimés peuvent être emportés ;
  • Les bateaux, même amarrés au ponton dans les ports, peuvent être soulevés et emportés sur la terre ferme ;
  • A proximité des estuaires, l’écoulement des cours d’eau peut également être ralenti voire stoppé, ce qui génère alors des débordements ;
  • Les dégâts peuvent être aggravés par le vent.

Conséquences possibles pour la crue

  • Les premiers débordements peuvent être constatés à partir de ce soir et jusqu’à demain ;
  • Certains cours d’eau peuvent connaître une montée rapide des eaux.

Conseils de comportement pour vents violents, orages et pluie-inondation

Conseils de comportement

Vents violents

  • Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
  • Ne vous promenez pas en forêt et sur le littoral.
  • En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.
  • N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
  • Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés.
  • Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

Orages

  • À l’approche d’un orage, prenez les précautions d’usage pour mettre à l’abri les objets sensibles au vent.
  • Ne vous abritez pas sous les arbres.
  • Évitez d’utiliser le téléphone et les appareils électriques.
  • Signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins.

Pluie-inondation

  • Si vous habitez en zone habituellement inondable, tenez vous informés, suivez les consignes de sécurité, souciez vous de vos voisins et prenez les précautions adaptées.
  • Mettez préventivement vos biens à l’abri des eaux. Ne descendez en aucun cas dans les sous-sols durant l’épisode pluvieux.
  • Renseignez vous avant d’entreprendre un déplacement ou toute autre activité extérieure et soyez vigilants. Evitez, si possible, le réseau routier secondaire. Soyez prudents face aux conditions de circulation pouvant être difficiles.
  • Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée ou à proximité d’un cours d’eau.

Conseils de comportement pour le risque de vagues-submersions 

Consignes générales :

  • Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias et/ou par votre commune ;
  • Evitez de circuler en bord de mer ;
  • Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.
  • Soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.

Habitants du bord de mer :

  • Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés ;
  • Protégez vos biens susceptibles d’être endommagés par les vagues ;
  • surveillez la montée des eaux.

Plaisanciers :

  • Ne prenez pas la mer ;
  • Ne pratiquez pas de sport nautique ;
  • Avant l’épisode, vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.

Professionnels de la mer :

  • Evitez de prendre la mer ;
  • Soyez prudents, si vous devez sortir ;
  • A bord, portez vos équipements de sécurité (gilets…) ;
  • Avant l’épisode, vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord, et évitez de rester à bord.

 

A LIRE  La Roche-sur-Yon Vendée - L'immobilier s'expose dans un Salon aux Oudairies les samedi 26 et dimanche 27 janvier 2020

Abonnez-vous à la revue numérique Le Reporter sablais:
https://issuu.com/store/publishers/philibertbrossard-lotz/subscribe

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

La Roche-sur-Yon Vendée – L’immobilier s’expose dans un Salon aux Oudairies les samedi 26 et dimanche 27 janvier 2020

      70 exposants et 3500 visiteurs Le Salon Immobilier de Vendée ouvriara les samedi 25 et dimanche 26 janvier 2020 ...