Tour Eiffel de St-Hilaire-de-Riez - Sion l'Océan

Une mini-réplique de la Tour Eiffel pour l’arrivée du Vendée Globe ?

Une dépêche de l’AFP enflamme… la toile (vendéenne) et est cependant reprise par des News nationaux. Il y est question de la fameuse Tour Eiffel miniature (1/10ème) qui est installée à Sion l’Océan depuis l’événement des Meules Bleues.

On connaît l’histoire : la fête des Meules bleues – après une descente des Champs Elysées – devait se tenir aux Sables d’Olonne. Mais le Préfet de Vendée en a décidé autrement en raison des mesures de sécurité qui auraient été nécessaires et qui ont fait abandonné le projet par le Maire des Sables d’Olonne. St-Hilaire-de-Riez et sa corniche de Sion l’Océan ont donc récupéré le bébé et organisé une fête très réussie sur le thème baba-cool…avec les fameuses Meules bleues, des cabines décorées et…une réplique de la Tour Eiffel.
Au vu de l’attrait sur les touristes de ce monument et de l’intérêt économique pour la ville, son maire Laurent Boudelier envisage de l’acheter pour l’installer définitivement sur place après l’avoir rendue inoxydable. Tout pourrait être réglé à la condition que le Conseil municipal vote cet achat et qu’un accord soit trouvé sur le prix entre Philippe Maindron et la mairie de St-Hilaire-de-Riez, un prix que certains observateurs estiment autour de 50.000€.

Mais ce qui enflamme la toile, c’est le nouveau pari que tente Philippe Maindron connu pour ses envies burlesques mais, malgré tout, souvent réalisées : selon la dépêche AFP – donc sérieuse – Philippe Maindron souhaiterait que sa petite « Dame de Fer » soit transportée par mer jusqu’au chenal des Sables d’Olonne pour l’arrivée du Vendée Globe (NDLR : vers mi-février) afin qu’après leur traversée du chenal les skippers puissent prendre la parole à la hauteur de son premier étage. Un embrasement de type feu de bengale avec fusées d’artifice suivrait pour clore dignement cette prise de parole.
Philippe Maindron est créateur et président du Festival de Poupet. On sait que Bruno Retailleau l’a parfois soutenu pour la mise en oeuvre de ses projets quelquefois difficile à mettre en place (par exemple privatisation des Champs-Elysées pour la descente des Meules bleues).
Le Président des Pays de la Loire, Bruno Retailleau, et le président du Conseil départemental de Vendée, Yves Auvinet, soutien financier pour l’un et propriétaire du Vendée Globe pour l’autre, vont-ils accéder à cette demande pour le moins originale d’installation d’un monument, certes national, mais peu vendéen ?
L’autorisation du maire des Sables d’Olonne serait bien sûr indispensable. Réponse très prochainement….
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Notre-Dame de Paris – A 18h50 toutes les cloches des cathédrales de France sonneront

Notre-Dame de Paris – A 18h50 toutes les cloches des cathédrales de France sonneront   Aujourd’hui, mercredi 17 avril 2019, en hommage ...