Les Sables d'Olonne - Les Açores

Les Sables Les Açores – Arrivée prévue à Port Olona demain dans la nuit

C‘est demain dans la nuit de mercredi à jeudi que devrait arriver le quadrio de tête de la course Les Sables d’Olonne – Les Açores et retour. Au pointage à 17h ce jour mardi 16 août 2016, le classement des Séries est le suivant :  1 Ambrogio Beccaria (Alla Grande Ambeco) à 283,8 milles de l’arrivée – 2 Henri Patou (Défense Assurances) à 7,6 milles – 3 Jonas Gerkens (Volvo) à 8,6 milles – 4 Germain Kervéléo (Technique Voile) à 9,3 milles – 5 Tanguy Bouroullec (Kerhis CERFrance) à 22,6 milles

Les Sables - Les Açores

Les Sables – Les Açores

L’occasion pour les couche-tard d’aller sur le bord du chenal pour accueillir les arrivants ! Le vent semble vouloir reprendre un peu de vigueur. En prototype, l’avance de Ian Lipinski (Griffons.fr) devrait lui assurer le gain de la course. Mais en série, rien n’est joué entre Ambrogio Beccaria, Henri Patou, Jonas Gerkens et Germain Kervélo.

Des participants dans le flou
En course de Mini, une des particularités est de n’informer les concurrents du bulletin météo et des classements qu’une fois par jour ; de plus, les classements sont donnés en distance au but ce qui signifie que les skippers n’ont pas d’informations fiables sur les positions respectives des uns ou des autres sur le plan d’eau. Parfois, à l’arrivée, on découvre alors que le concurrent qu’on imaginait quelque part était en fait complètement ailleurs… ! Cela permet d’alimenter pendant un certain temps les conversations de ponton, au retour à terre…..
Les positions sont assez serrées, et la place sur le podium risque donc de se jouer à quelques minutes près.

Prototype 
En prototype Ian Lipinski ne devrait pas être inquiété par Alberto Bona (Promostudi La Spezia) qui s’est battu avec ses armes mais ne pouvait pas grand chose face à la redoutable efficacité de son adversaire.

Deux courses dans la course
Au vu des trajectoires des uns et des autres, force est de constater que tous n’ont pas vécu la même course. A l’avant, certaons ont encaissé des désillusions terribles tandis que d’autres ont pu espérer follement. On imagine aussi ce qu’il a fallu de force morale à un Thomas Dolan (Offshoresailing.fr), rétrogradé à la 13e place à plus de 50 milles de la tête de course après avoir bataillé pour la victoire pendant les deux tiers de l’étape!
A l‘inverse, Ambrogio Beccaria (Alla Grande Ambeco) a su profiter du tassement des positionspour glisser son Pogo 2 aux avant-postes et venir jouer la mouche du coche au sein de la flotte desbateaux de série de nouvelle génération.
Quant à Frédéric Bazin (Manu Poki), il avait à coeur de démontrer que sa première étape n’était qu’un accident de parcours. Le voilà aux avant-postes luttant pour conserver sa sixième place.
D’autres n’ont pas eu l’occasion de connaître les affres des premiers se creusant les méninges pour trouver une issue favorable à la « pétole ». Il suffit pour s’en convaincre de regarder la trace de Martin Callebaut (Extasea) : depuis plus de quarante-huit heures, le skipper belge a choisi de faire route directe vers Les Sables d’Olonne. Ce faisant, il a repris la bagatelle de 180 milles aux hommes de tête, porté par le vent qui rentrait de l’ouest pendant que d’aitres laissaient des plumes dans la bataille.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Classement des Prototypes à 17h :
1 Ian Lipinski (Griffon.fr) à 264,5 milles de l’arrivée
2 Alberto Bona (Promostudi La Spezia) à 38,4 milles

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les Sables d’Olonne – David Gendron des P’tits ciseaux: un passionné d’Ironman

Les Sables d’Olonne – David Gendron des P’tits ciseaux: un passionné d’Ironman     David Gendron. Il est coiffeur depuis 30 ans ...