Enquête risque de submersion Les Sables d'Olonne

Risques littoraux – Le Remblai des Sables d’Olonne dans le rouge !

C‘est la suite prévue du dossier Xynthia. L’Etat n’entend pas prendre le moindre risque et fait donc fonctionner à plein le balancier habituel ; avant la catastrophe, peu de contrôles, pas de sanctions ; après la catastrophe, on ouvre le parapluie en grand pour se prémunir d’éventuelles plaintes, la protection de la population étant, ne l’oublions pas, une des missions régaliennes dévolues à l’Etat. Mais les élus de la Ville des Sables d’Olonne considèrent comme excessifs les classements préfectoraux et ont donc donné un avis défavorable au projet.

Le littoral attire de plus en plus de monde, et tout particulièrement l’Ouest de la France. Alors que les 885 communes côtières ne représentent que 4% du territoire, elles regroupent 10% de sa population ! Et les récentes statistiques démographiques produites par l’Insee montrent, certes un ralentissement de la migration, mais un engouement toujours important pour le littoral français.
Ce développement s’effectue sans toujours une prise en compte particulière des risques et de la fragilité du littoral. Cela engendre des appétits et parfois des projets immobiliers inadaptés en matière de localisation (affaire Xynthia). Le tourisme, bien que nécessaire pour ces territoires, fragilise aussi les environnements multiples et diversifiés. Plages, dunes, estuaires…. peuvent souffrir des activités variées effectuées comme la pêche à pied, la plaisance, les activités nautiques. Sans aller jusqu’à comparer avec Monaco, les réalisations artificielles et les constructions de ports finissent aussi par fragiliser l’écosystème. Parallèlement, le réchauffement climatique apporte lui aussi son lot de déconvenues : une hausse du niveau de la mer qui fragilise le littoral et une influence engendrant des tempêtes de plus en plus fortes et fréquentes.

Un Plan de Prévention des Risques littoraux
On s’alarme, et donc les Préfectures concernées veulent prendre toutes les mesures nécessaires en lançant un « Plan de Submersion rapides (PSM) » qui doit conduire à l’élaboration d’un « Plan de Prévention des Risques littoraux » (PPRL) pour chacun des pays suivants – Pays de Monts, Pays d’Olonne et Pays Talmondais – et qui concernera les communes ayant des zones submersibles*.
Comme le veut la réglementation, une enquête d’une durée d’un mois a été lancée auprès de la population, du 28 décembre 2015 au 29 janvier 2016.

Les enjeux sont importants car le Remblai des Sables d’Olonne est prévu en zone rouge ce qui rendrait tout aménagement immobilier très délicat. Constructions, modifications, aménagements, extensions – par exemple pour des hôtels ou restaurants – relèveraient du parcours du combattant avec des enquêtes et « diagnostics de vulnérabilité ».
Certains élus des Sables d’Olonne estiment « qu’en l’état le projet n’est absolument pas acceptable car le principe de précaution a été poussé à son paroxysme. » Ils souhaitent d’ailleurs que « les propriétaires concernés se mobilisent » en faisant valoir leurs opinions durant cette enquête publique.

Risque Littoraux - Un appel de l'adjoint à l'Urbanisme des Sables d'Olonne

Risque Littoraux – Un appel de l’adjoint à l’Urbanisme des Sables d’Olonne

Geoffroy de Baynast, adjoint à l’Urbanisme, au cadre de vie et au développement durable en appelle à la population sablaise pour qu’elle se manifeste avant le 29 janvier 2016 dans le cadre de l’enquête publique.

Des zones, connues, comme l’écluse de la Gachère, Cayola, l’anse de Parée feront l’objet de dispositions particulières. Pour le Remblai, c’est donc une large bande d’une cinquantaine de mètres qui est concernée par les chocs dits mécaniques – paquets de mer par exemple – ainsi que la route Bleue à La Chaume. Pour le reste, les risques les plus forts notés par la Préfecture concernent le port et la Chnoue ainsi que, de manière moindre, les marais d’Olonne comme il est possible de le voir sur la carte ci-dessous (en violet risques très forts).

Carte des Risques Littoral Les Sables d'Olonne

Carte des Risques Littoral Les Sables d’Olonne

.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

*Pays de Monts – 6 communes concernées : Notre-Dame-de-Monts, Saint-Jean-de-Monts, Le Fenouiller, Saint-Hilaire-de-Riez, Brétignolles-sur-Mer, Saint Gilles Croix-de-Vie.
Pays d’Olonne – 5 communes concernées : Les Sables d’Olonne, Olonne-sur-Mer, Ile d’Olonne, Le Château d’Olonne, Brem-sur-Mer.
Pays Talmondais – 3 communes concernées : Talmont Saint-Hilaire, Jard-sur-Mer, Saint-Vincent-sur-Jard.

© Sources : Préfecture de Vendée

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les Sables d’Olonne – Vie marine: des skippers de la GGR lancent un cri d’alarme

Les Sables d’Olonne – Vie marine: des skippers de la GGR lancent un cri d’alarme   Tapio Lehtinen vient de rentrer de ...