Hugo Grau, vainqueur du Critérium national Cadet 2016 - ©Nicolas Grau

Rentrée des classes à Nancy pour les champions de Boxe Enzo et Hugo Grau

L‘un, Enzo, est champion de France Junior 2016 en moins de 52kg, et l’autre, Hugo, est vainqueur du Critérium national amateur Cadet 2016 en moins de 46kg. Ce titre du Critérium que le frère aîné Enzo avait remporté en 2015 dans la catégorie des moins de 48kg. Autant dire que le benjamin est sur les traces de son grand frère. Non seulement concernant les titres mais aussi dans les sélections scolaires puisque Hugo vient d’être choisi pour être pensionnaire du Pôle France Espoirs de Boxe à Nancy-Essey et y rejoint donc son frère Enzo.

Hugo rejoint un groupe de 12 cadets et juniors (et 1 sénior du fait des décalages saison sportives/année civile) à Nancy au Pôle France Espoirs. Une satisfaction pour leur père Nicolas Grau après un travail sérieux et régulier fourni tant par l’élève Hugo que par son père, diplômé d’Etat de Boxe, qui l’entraîne.
Infirmier de profession, Nicolas encadrait bénévolement à la fois ses enfants et des élèves au sein du club Boxe 85 dans le gymnase de la rue du Moulin à La Chaume. Maintenant que ses deux enfants boxeurs sont pensionnaires à Nancy, il va alléger un peu le rythme des entraînements de Boxe à La Chaume : trois séances devraient désormais être encadrées les lundi, mardi et jeudi.
Depuis le formidable et très réussi Gala de Boxe qui s’était déroulé sur le Remblai des Sables d’Olonne le 8 mai 2016, nous n’avions pas eu de nouvelles de nos deux champions. Nous avons donc profité de cette rentrée Boxe à Nancy pour poser 5 questions à Nicolas Grau.

5 QUESTIONS À Nicolas GRAU
Le Reporter sablais : Quel a été le programme d’Enzo et Hugo pendant l’été ?
Nicolas Grau : En accord avec leur entraîneur, ils ont fait un break pendant le mois de juillet. C’était nécessaire, d’abord pour leur redonner « faim » de boxe après cet arrêt et aussi parce que cela permet de reposer les mains et les articulations.

Le Reporter sablais : Hugo vient d’être sélectionné pour rejoindre son frère au Pole France Espoirs à Nancy-Essey. Est-ce une surprise ?
Nicolas Grau : On ne peut pas dire que c’est une surprise, cependant on n’est jamais sûr des sélections. Le travail a été fait et un bon niveau atteint, donc on l’espérait.

Le Reporter sablais : Sans rentrer dans des détails qui sont personnels, peut-on savoir ce que font Enzo et Hugo pendant leurs vacances. Ont-ils des activités identiques à celles des enfants de leur âge ?
Nicolas Grau : D’habitude ils font beaucoup de nautisme, du surf, mais cette année ce fut plutôt du vélo, des jeux avec les copains et bien sûr pour suivre l’effet mode un peu de Pokémon. Un moyen malgré tout d’être à l’air libre. Ils ont aussi fait de la course et du foot avec moi. Ce qui a aussi servi de travail foncier avant le stage de boxe de « rentrée » qu’ils ont effectué à Royan du 16 au 26 août 2016.

A LIRE  Maché Vendée - Un véhicule utilitaire entièrement détruit par le feu

Le Reporter sablais : Les résultats merveilleux de la Boxe française aux JO de Rio (NDLR : 6 médailles dont 2 d’Or) vont-ils changer la donne ? Qu’en est-il financièrement ?
Nicolas Grau : Je l’espère, en matière d’inscriptions dans les clubs français de Boxe, et aussi en matière budgétaire car sur le plan financier les aides fédérales restent modiques. Ce serait bien que grâce à ces médailles la Fédération Française de Boxe reçoive des aides financières de l’Etat supérieures à ce qu’elles sont aujourd’hui. Prenez notre cas en tant que parents de jeunes boxeurs, l’activité sportive d’Enzo et Hugo coûte annuellement 10.000 € environ. L’aide fédérale est de 5000€ et les aides diverses complémentaires de 2000€. Nous sommes obligés de sortir 3000€ à titre personnel alors que nos enfants sont champions de France! Nos enfants sont désormais à Nancy, ils viendront sans doute une fois par mois aux Sables d’Olonne. Nous ferons nous même des déplacements à Nancy mais qui seront à nos frais. Trajets, essence, hôtels, ça finit par revenir cher…!

Le Reporter sablais : Pas de Pôle France en Vendée… Pourquoi le Pôle France Espoirs est-il à Nancy ?
Nicolas Grau : C’est un centre sportif important, il existe en effet déjà plusieurs Pôle France sur ce site pour d’autres disciplines sportives. Il y a aussi un environnement médical très proche, quant à la salle de Boxe elle est très belle. Une autre raison est que l’ancien Directeur Technique National (DTN) de la fédération, Dominique Nato*, qui s’était retiré de la fédération, a été sollicité pour créer un Pôle par le nouveau président de la Fédération. (*NDLR : Nato fut le coach des médaillés olympiques Asloum, Thomas, Vastine, Djelkhir, et c’est lui qui a mis en place un programme à partir des JO de Sydney 2000.)
__________

Il est à noter que plusieurs médaillés olympiques français et étrangers sont passés par le Pôle de Nancy. Une raison de plus de rêver d’exploits pour nos champions sablais.
(ci-dessous deux vidéos d’Enzo et Hugo en plein entraînement en mai 2016 – ©Le Reporter sablais)
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Club Boxe85:
http://www.boxe85.fr/reprise-entrainements-lundi-5-septembre-19h30-21h-gymnase-du-moulin/

Enzo GRAU

 

 

Hugo GRAU

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée – L’aérodrome René-Couzinet de La Roche-sur-Yon désormais ouvert au trafic international

  Photo de Une / Photo d’Archives: Inauguration de la nouvelle piste: Yves Auvinet, Bruno Retailleau, Luc Bouard, Alain Leboeuf (© Photo: ...