Plan des chantiers 2014 aux Sables d'Olonne

Plan local d’urbanisme PLU : ce qu’il faut retenir

Plan local d’urbanisme PLU : ce qu’il faut retenir




C’est sans doute l’un des points qui fit le plus débat entre les différentes listes qui se sont présentées aux Municipales. Les tenants du changement s’en prenaient vivement à l’équipe alors en place en fustigeant, selon eux, leur gestion désastreuse en matière immobilière et de préservation du patrimoine. Parmi les promesses de la nouvelle équipe figurait donc la modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) afin de cesser le « bétonnage ».

Un schéma de modifications fut donc élaboré, puis des réunions eurent lieu avec les responsables d’associations de défense du patrimoine ainsi qu’avec les promoteurs immobiliers ; des orientations furent de plus émises afin d’asseoir un développement harmonieux et respectueux d’une « architecture dite balnéaire ».

Par exemple, des critères de hauteur maximale et d’objectifs environnementaux furent établis visant justement à cette modification du PLU :
– diminution des hauteurs autorisées et renforcement des règles d’implantation des constructions par rapport à leur voisinage. Ainsi par exemple, les hauteurs sur le quartier de la Chaume sont limitées à R+1 (rez-de-chaussée + 1 étage) alors que dans l’ancien PLU certains secteurs permettaient des constructions à R+4. Autre exemple, le secteur de l’ancien hôpital est désormais limité à R+2 contre précédemment R+3 ou 4).
De plus la notion de « combles » est clairement définie afin d’éviter la construction d’un étage plein supplémentaire.
– renforcement de la protection du patrimoine : des espaces paysagers, des bâtiments (par exemple la villa La Mentrie – avenue des Bosquets), des rues (par exemple rue de Bel air, rue de l’Abbé Marceau), des murs (ceux des ruelles de la Chaume) et des espaces naturels (notamment les jardins des Marchais) sont clairement protégés.
– adaptation de certaines dispositions aux nouvelles orientations municipales : par exemple un parc paysager ainsi qu’un quartier d’habitat inter-générationnel sera réalisé sur le site du camping des Roses.

A LIRE  Vendée Les Sables d'Olonne - JOB DATING Ylium-E.Leclerc avec rencontres des enseignes mode beauté resto déco maison

Mais il reste un bémol dans l’application de ce PLU, c’est qu’il ne sera réellement effectif qu’après la mise en chantier de 572 logements qui sont en projet ou en phase de construction sur des permis antérieurement accordés, c’est-à-dire signés par l’ancien maire. « Il s’agit d’un lourd héritage que la Ville et ses habitants devront assumer encore pendant plusieurs années », avaient déclaré l’équipe aujourd’hui en place lors d’une réunion publique.

Voici ci-dessous la carte (Sources : Mairie LS) de tous les chantiers en cours ou à venir signés par l’ancienne municipalité :

Plan des chantiers 2014 - Les Sables d'Olonne

Plan des chantiers 2014 – Les Sables d’Olonne

Si le projet de modification du PLU a recueilli l’assentiment général, la nouvelle destination de la zone du Camping des Roses fait par contre toujours polémique : d’un côté, les tenants du maintien du camping – dernier en centre ville – avec une activité commerciale pour les commerces des Présidents et un accès rapide à la plage pour des « locataires » qui avaient des cabanons et roulottes depuis des décennies, de l’autre les tenants de la création d’un habitat à faible coût (achat à 50% du prix habituel) pour les jeunes actifs ainsi que d’un parc paysager. La décision a été prise par le Maire Didier Gallot, et le gestionnaire du camping s’est donc vu signifier la fin de son contrat.

A LIRE  Sapeurs-Pompiers Vendée - Incendie dans un hangar aux Essarts-en-Bocage

Mais, comme pour tous les changements, il y a parfois des « dégats collatéraux »…. si on se place non plus sous l’angle esthétique et patrimonial mais sous celui purement financier : les propriétaires de la dernière villa – dernier vestige – restant sur la Promenade Joffre espéraient bien vendre à un promoteur mais avec le nouveau PLU c’est désormais impossible !
La villa La Chimère (ex-Margot) – à rénover – restera donc le seul témoin sur la Promenade Joffre d’une architecture balnéaire de bon goût.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Corse – Rhodanus à Bonifacio: le cargo a pu être déséchoué aujourd’hui

    Mise à jour 18 octobre 2019 Le cargo Rhodanus, échoué depuis le dimanche 13 octobre au lieu-dit Cala Longa en Corse, ...