Salon du Livre de Noirmoutier

Noirmoutier – Salon du livre de Mer

Le Salon du Livre de Mer de l’île de Noirmoutier se déroulait ce week-end, samedi 24 juin et dimanche 25 juin 2017, et a connu un franc succès. Il fait dire qu’il y avait de belles têtes d’affiche!

Le Salon rendait hommage cette année aux « Marins d’hier et d’aujourd’hui » avec comme parrain le célèbre Georges PERNOUD, présentateur de Thalassa.
Né au Maroc en 1947, Georges Pernoud est l’animateur de l’émission Thalassa qui rythme les vendredis soirs de France 3 depuis maintenant 40 ans. Avant de tomber amoureux de la mer, il a parcouru le monde, caméra à l’épaule. Une vie d’aventurier qu’il raconte dans son autobiographie Bon vent !

Bon Vent ! (Éditions Carnets Nord) : « De ma course autour du monde, de cette première expérience en mer, je retiens deux mots importants : flotter et avancer. Désormais, ces deux mots vont guider ma vie. Le retour à la vie civile, au débarquement à Cape Town, se fait lentement, à ma grande surprise. Alors que je m’attendais à être soulagé, à être délivré, je me rends compte que la mer, désormais, me manque. Les quarante-cinq jours que je viens de passer à bord m’ont changé : je viens de vivre une expérience humaine très forte. J’ai découvert un monde magnifique. »

Bon Vent! de Georges Pernoud

Dans ce livre, le célèbre journaliste revient sur une vie riche en aventures. Son enfance au Maroc, sa scolarité chaotique en banlieue parisienne, ses premiers pas derrière la caméra… et bien sûr, sa rencontre avec la mer. Le début d’une grande histoire d’amour, qu’il nous dévoile avec beaucoup de poésie. Au fil des souvenirs égrenés, on découvre un « visiteur d’horizons » drôle et engagé, pour qui l’amitié et la fidélité sont des règles de vie.

Parmi les invités d’honneur, notons Géraldine DANON et Philippe POUPON.
Géraldine Danon, Philippe Poupon et leurs enfants : une famille de marins rassemblés à bord de Fleur Australe, sur les traces des grands explorateurs. Après avoir réussi à rejoindre le Pacifique par le passage du Nord-Ouest, la famille reprend la mer pour onze mois de navigation et d’aventures, de l’Alaska à la Polynésie. Depuis sa rencontre avec Philippe Poupon, Géraldine a fait de la mer son foyer.
Aujourd’hui, elle met toute son énergie au service de la réussite de leurs expéditions, consciente d’offrir à leurs enfants des expériences d’une rare intensité. Si la vie à bord de Fleur Australe a ses inconvénients (confinement, mal de mer, isolement), elle se révèle aussi une source infinie de découvertes et d’apprentissages. Les enfants goûtent aux rencontres, au grand large et à la liberté.
Aux Tuamotu, les aînés réalisent leur baptême de plongée, tandis que les plus jeunes barbotent sans plus s’inquiéter des requins… Au fil des jours, Géraldine tient son carnet de bord avec humour et nous invite dans l’intimité d’une famille peu ordinaire. Le résultat : un récit passionné et généreux.
Le journal de bord d’un grand trajet en bateau en famille, avec ses joies et ses peines, ses moments de grâce, ses rencontres…

Sébastien Destremau – « Seul au Monde »

Egalement invité d’honneur, Sébastien Destremau.
Sébastien DESTREMAU a affronté ses peurs, la solitude, les douleurs de son enfance. L’incroyable récit de l’homme qui est allé au bout du Vendée Globe.

« J’ai 52 ans, cinq enfants, et un bateau avec lequel j’ai fait le tour du monde. Pour participer à cette aventure du Vendée Globe, j’ai tout cédé, tout sacrifié, tout vendu. Aujourd’hui, je ne possède rien, ni carrière, ni chez moi. Mais j’ai peut-être conquis le bien le plus précieux : ma liberté. De l’Atlantique aux mers du Sud, je n’ai pas doublé grand monde mais je me suis dépassé chaque jour, chaque nuit, chaque heure, presque chaque minute. “Il ne passera pas l’équateur…”, avançaient les plus optimistes. Finalement, je l’ai passé. Dans les deux sens. Et aussi le cap de Bonne- Espérance, le cap Leeuwin, le cap Horn, ce caillou mythique où tant de marins ont englouti leurs rêves. Le mien a survécu. Je sais enfin ce qu’est devenu l’enfant qui s’était juré de briser l’injustice et d’épater les siens. De là-haut, je suis sûr que mon père, avec qui ce fut si difficile quand j’étais petit, me regarde. Peut-être même est-il étonné… »

Le livre de Sébastien Destremau n’est pas l’histoire d’une course, c’est l’histoire d’une vie. Dix-huitième et dernier à avoir franchi la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne, le 11 mars 2017, celui qui n’avait jamais fait une course en solitaire a remporté une formidable victoire sur lui-même.

Polpino et les aventures d’Alban Dmerlu

Notons aussi la présence du célèbre Polpino, auteur des BD d’Alban Dmerlu. Nul doute que les Noirmoutrins se sont arrachés les aventures du célèbre Chaumois Alban Dmerlu.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Golf de Bourgenay – Réflexion sur un nouveau statut d’exploitation

Golf de Bourgenay – Réflexion sur un nouveau statut d’exploitation   . Cliquez sur la photo pour agrandir Le golf de Port ...