Tour d'Arundel

Les Sables d’Olonne Vendée – Révélations sur le projet du futur Musée de la Mer

 


 

Futur Musée de la Mer
Il y a quelques temps, nous vous révélions en avant-première que le Musée de la Mer pourrait être installé dans et autour de la Tour d’Arundel.
Aujourd’hui nous pouvons aller un peu plus loin dans les révélations.

Un Comité scientifique a été créé il y a quelques mois auquel font partie bien sûr Hervé Retureau (Président de la société historique Olona), le professeur Sarrazin, Michel Brossard (qui a beaucoup écrit sur Les Sables d’Olonne), Anton Lavigne (dir. des archives municipales des Sables d’Olonne), Matthias Tranchant …

Liste de thèmes et iconographie
Ce comité a beaucoup travaillé. On sait désormais que ce comité, dans une première étape, s’est attaché à retenir une liste de thèmes qui devront être présents dans le futur Musée de la Mer.
Face à ces thèmes a été répertoriée toute l’iconographie pouvant être présentée: cartes postales, plans, images vidéo, photos etc… dont certains en possession d’Olona.
Une sorte de premier travail heuristique, un plan avec un ordre de tout ce qui pouvait être présenté a été fait.

Organisation du Musée
Lors de la 2ème étape, le travail a consisté à déterminer de quelle façon ce futur Musée de la Mer pourrait s’organiser.
Il y a plusieurs façons d’organiser un musée: avec une vision par exemple strictement chronologique – on part de la Préhistoire pour arriver au Vendée Globe -. Il y a une vision plus sociétale où l’on présente – en dehors des considérations chronologiques – les grands mouvements.
Le Comité scientifique ne s’est arrêté ni sur l’une ni sur l’autre. Son idée est de faire une présentation qui tournerait autour d’univers qui, eux, seront présentés sous une forme chronologique.
Un univers proposé dans une des salles du musée pourra, par exemple, représenter « la mer », ou « la ville et ses quartiers ».
Il pourra y avoir aussi « le Pays des Olonnes » mais dans son ensemble. Un musée de la Mer sans parler du Pays des Olonnes n’aurait pas de sens en raison du lien très important entre la mer et les marais salants, ces derniers ayant permis le développement de la pêche aux Sables d’Olonne.

Architecture et fil directeur
Le Comité scientifique a à peu près défini l’architecture de ce que pourra être le musée – autour de 5 ou 6 univers – , sachant qu’un fil directeur se retrouvera dans chacun de ces univers. En effet, à la lecture de l’histoire des Sables d’Olonne il est possible de s’apercevoir qu’il y a un élément commun – on appellerait ça aujourd’hui l’esprit d’entreprise.
Cette volonté d’entreprendre trouve son apothéose avec le Vendée Globe qui sera certainement aussi évoqué dans ce musée.

Jean-François Dejean, adjoint à la Culture aux Sables d’Olonne – Vendée

Lors de la célébration des 95 ans d’Olona aujourd’hui, samedi 16 novembre 2019, Jean-François Dejean, adjoint à la culture, était présent.
Il a rappelé que parmi les objectifs que s’était fixée il y a 95 ans la société historique Olona, il y avait la construction d’un Musée de la Mer.
« Si ce Musée voit le jour dans les années qui viennent, ce ne sera pas un dossier bâclé après 95 ans….. » a dit-il indiqué devant une salle qui s’est mise à rire!

Il a poursuivi sur le même thème: « Lorsque Yannick Moreau m’a demandé de m’occuper de la culture à la Mairie, un des grands dossiers qu’il m’a demandé de suivre est le dossier de la création – enfin – d’un Musée de la Mer. »

On voit donc que le sujet est quand même considéré comme d’importance. Et le fait de transmettre ce dossier à Jean-François Dejean n’est pas anodin. En effet, celui-ci a travaillé durant sa carrière professionnelle à la création de plusieurs musées, et pas des moindres: l’Historial de la Vendée, le Musée vendéen de Maillezais, le Musée de Nieul le Dolent, et La Chabotterie.

Les critères de réussite
Jean-François Dejean a donc apporté durant son intervention devant l’assemblée des membres d’Olona son opinion sur un certain nombre de critères de réussite que nous vous transmettons ici:
– « Pour créer un musée, il est indispensable d’avoir une cheville ouvrière, c’est-à-dire quelqu’un qui soit un Conservateur, parce que créer un musée c’est un métier.
Un conservateur réunit deux qualités: d’abord c’est un scientifique donc il connaît sa matière, et c’est quelqu’un qui sait la façon dont on peut mettre en valeur ce que l’on possède sur le plan scientifique, pour le faire apprécier par le visiteur. »
– « La deuxième chose dont on a besoin – parce que nous voulons que notre musée soit absolument irréprochable sur le plan scientifique, c’est la création d’un Comité scientifique. »

A LIRE  Luçon Vendée - Accident de la route: un conducteur gravement blessé transporté en Urgence absolue

Conception
– « Sur la partie conception, on a encore beaucoup de travail à faire, mais les choses sont assez avancées. 
Les phases vers lesquelles nous allons maintenant nous diriger sont les suivantes:
– nous allons lancer un appel aux Sablais pour leurs demander s’ils ont chez eux des éléments qui pourraient être mis en valeur dans notre musée, en valeur tout de suite (dans des collections permanentes), ou plus tard (au sein d’un espace de collections temporaires afin de renouveler l’intérêt pour le musée). La première phase sera donc cet appel. »

– « La 2ème phase sera une phase de travail pour déterminer la présentation des univers. Il n’est pas possible de se contenter de les présenter autour d’objets statiques. D’abord, nous n’avons pas tant que ça d’illustrations sur certaines périodes, et puis un musée n’a de l’intérêt que lorsque l’attention est renouvelée au travers de présentation différentes. Nous allons donc regarder comment les thèmes que nous allons aborder peuvent être présentés au travers des objets que nous possédons, au travers de films possédés ou que l’on peut créer, ou par le biais de techniques qui font appel aux nouvelles technologies.
C’est le travail dans lequel nous sommes entrés aujourd’hui, un travail dans lequel le Conservateur excelle. »

Le lieu du Musée
– « Le troisième point, c’est la question du lieu. C’est très important mais si on n’a pas suivi les premières étapes, on ne réalisera jamais ce musée. C’est pourquoi le premières étapes ont été et sont toujours notre priorité.
Il faut d’abord être raisonnable: si on veut imiter la Cité de la Mer à Lorient, je pense que nous n’y arriverons jamais car tout cela coûte très cher en investissement et encore plus cher en charges de fonctionnement. »

– « Donc nous partirons vers un musée raisonnable. Le lieu sera déterminant pour nous assurer de conserver ce caractère raisonnable. Parmi les lieux qui sont intéressants il y a la Tour d’Arundel.
Nous sommes en train de regarder si techniquement c’est réalisable. Ce lieu – sur les quais – est intéressant car c’est un lieu très visité, c’est un lieu de promenade et on voit bien que le chenal du Vendée Globe va devenir dans les années à venir un peu plus que le seul chenal du Vendée Globe. Il pourrait devenir aussi, si on fait ce musée, le chenal de la Culture – si je puis dire – avec le Prieuré St-Nicolas, puis la Villa Tertrais-Chailley qui va être réhabilitée.
Et ce serait assez formidable que nous ayons également à cet endroit-là le Musée de la Mer. »
« On a fait des études géologiques sur le sol pour savoir si on pouvait envisager de faire quelque chose là-bas autour de la Tour d’Arundel. »

L’esprit
– « Une chose est certaine, c’est que si le musée se fait à la Tour d’Arundel, il ne s’agira en aucun cas de dénaturer le lieu. Notre idée est de faire quelque chose qui ne se voit pas, ou qui se voit peu, un musée donc où une partie des salles pourraient être enterrées sachant que l’on a besoin pour un musée d’obscurité, pour les projections, pour mettre en valeur les objets avec des lumières, et sachant que la lumière du jour (ou le soleil) abîment les collections. Ça ne sert donc à rien d’avoir un musée « ouvert » à la lumière. »

Et Jean-François Dejean de conclure sur une note optimiste:
« 95 ans après la création de la société Olona, le Musée de la Mer est sur les fonds baptismaux! »
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Près de Montaigu-Vendée – Incendie dans une grange attenante à une maison à Montréverd

    Les Sapeurs-Pompiers ont été appelés le dimanche 15 décembre 2019 à 20h47 pour un Feu d’habitation sur la Commune de ...