Les Sables-d’Olonne Vendée. Plan Forêt acquisition d’une parcelle

 




 


Les Sables-d’Olonne Vendée. 

OBJET : PLAN FORET CLIMAT 2050 – ACQUISITION D’UNE PARCELLE A LA CHARMELLERIE

Soucieuse d’appliquer à l’échelle de son territoire des mesures concrètes en faveur de la promotion d’actions écologiques et pour la préservation de la biodiversité, la Ville des Sables d’olonne s’est engagée depuis 2020 dans un plan de préservation des ressources pour les générations actuelles et futures au travers d’un projet de renaturation d’ampleur du territoire dénommé « Plan Forêt Climat 2050 ».

Ce plan progressif, consiste à valoriser les poumons verts existants, à en créer de nouveaux, à les connecter entre eux, et principalement à planter massivement des arbres et des haies en prenant en compte les activités économiques présentes et en intégrant de nouvelles : maraîchage, jardins partagés, création de vergers, loisirs de plein air.

Cette trame de zones vertes et arborées formera à terme un maillage de corridors écologiques supplémentaires et, pour les habitants de la ville, un réseau de circulation douce (à pied, à vélo ou à cheval).

Ce plan implique la Ville et la Communauté d’Agglomération, mais aussi tous ses partenaires locaux, à commencer par le monde agricole, les partenaires institutionnels (Région, Département, ONF, Conservatoire du Littoral), économiques (entreprises, promoteurs, mécènes), associatifs (écologistes, chasseurs) et les habitants.

Dans ce cadre, la Ville sollicite à la fois des aides financières et des participations volontaires, à travers des acquisitions foncières, des conventions pérennes ou du mécénat.

A l’instar des acquisitions foncières réalisées au lieu-dit Le Fenestreau, qui ont notamment permis récemment l’ouverture au public du bois du Fenestreau, la Ville souhaite poursuivre son action et a, ainsi, engagé des négociations avec les consorts G. propriétaires d’une contenance de plus de 23,28 hectares sise lieu-dit La Charmellerie.

Cette vaste parcelle située actuellement en zone Agricole présentait un fort intérêt dans la perspective de la réalisation du Plan Forêt Climat 2050.

Ainsi, après négociation, les deux parties sont arrivées à un accord pour la cession de ce bien au prix de 250 000,00 € décomposé de la manière suivante :

Indemnité principale : 232 830 € soit 1 € du m2,
Indemnité accessoire : 17 170 € correspondant à la valorisation des haies bocagères et à la situation privilégiée du terrain

 

A noter que le service du Domaine a retenu une valeur vénale de 181 607,40 € soit 0,78 €/m2.

La Ville justifie cet écart et la valorisation de ce terrain eu égard aux éléments suivants :

– cette parcelle est actuellement située en zone agricole (Aco) mais a vocation à évoluer en zone naturelle dans le cadre de l’élaboration du PLUi. Ainsi, et afin de ne pas léser le propriétaire du changement de zonage à venir qui emportera augmentation de la valeur de ses terres, le terrain a été valorisé à 1 € du m2 correspondant à la valeur vénale des terres naturelles sur le territoire.

– la situation privilégiée du terrain, à proximité d’une zone urbanisée générant ainsi une plus-value,

– le caractère d’intérêt général que porte la réalisation du Plan Forêt Climat 2050.

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais




 

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.