Les Sables-d’Olonne Vendée. Le Fenestreau: au détour d’un chemin, soudain une vierge m’est apparue

 




 

 

Le Fenestreau: au détour d’un chemin, soudain une vierge m’est apparue

Ce jour-là, je n’avais nulle intention d’expier mes fautes.
On m’avait invité à une promenade à peine physique – 2 km, juste de quoi se dégourdir les jambes – et, concomitamment, à une découverte visuelle d’un bois comportant, il est vrai, quelques unités de châtaigniers fort remarquables.

L’invitation se voulait purement informative. Elle visait à montrer combien la Ville des Sables d’Olonne avait bien fait de procéder à l’achat en 2020 du logis du Fenestreau, achat s’accompagnant d’une réserve foncière de 25 hectares comprenant le bois du Fenestreau.

 

Mobilier explicatif Bois du Fenestreau

Et à indiquer que les habitants – au demeurant contribuables – pouvaient désormais s’y promener, un certain nombre d’aménagements ayant été effectués (coupes de branches dangereuses, installation de bancs, quelques panneaux en bois pour la signalétique, mentions des interdictions, barrières limitant d’accès …).
Ce bois est donc aujourd’hui accessible, sauf la nuit, à tout public, à tout promeneur qui souhaite le visiter dans le respect de la nature (l’abandon de déchets est passible d’amendes. Les chiens tenus en laisse sont autorisés, les vélos sont tolérés ainsi que les cavaliers lorsque la monture est au pas).

Le parcours fait 2 km et prend environ 25 minutes. L’aller / retour peut être fait selon les pointillés bleus, ou vous pouvez faire le tour complet en suivant au retour les points rouges.

 

Le Fenestreau – Les Sables d’Olonne Vendée

Le bois, qui semble dater d’une cinquantaine d’années pour certaines espèces, de cent ans pour d’autres, comprend essentiellement des châtaigniers et des cépées* destinés à la production.
(*cépées: Touffe de rejets sortant de la souche d’un arbre qui a été coupé. Leur “droiture” permettait notamment de fabriquer des cannes à pêche).
Au long de la promenade, il nous sera toutefois donné de contempler également de magnifiques chênes centenaires, des charmes, des tilleuls et des hêtres. A chaque découverte, c’est avec beaucoup de prudence que je laissais nos sympathiques guides dévoiler le nom de l’espèce de l’arbre en question…
Une gestion durable de ce patrimoine forestier sera poursuivie dans le cadre du maintien d’une biodiversité de bon aloi. Nos accompagnateurs spécialisés nous indiquèrent que ce sont près de 40.000 arbres qui sont implantés dans cet espace de 25 hectares.

 

Cépées de châtaigniers – Les Sables d’Olonne Vendée

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan Forêt Climat 2050 que la Ville des Sables d’Olonne a initié.
A ce sujet, la Ville apporte les précisions suivantes.
Le plan forêt climat 2050, lancé en 2019, a pour objectifs d’agir concrètement pour le climat en renforçant la biodiversité du territoire, en stockant du carbone et en améliorant la qualité de vie des Sablais.
Ce plan vise à protéger et développer les espaces naturels du territoire des Sables d’Olonne et de son agglomération.
À travers le maintien des espaces naturels existants et la plantation d’arbres et de haies, c’est une zone verte représentant 20 % de son territoire que la Ville ambitionne d’atteindre.
L’achat du Bois du Fenestreau est un premier acte marquant qui s’inscrit dans cette dynamique afin que les Sablais bénéficient dès à présent d’un espace boisé feuillus, un complément aux forêts et aux bois littoraux offerts aux promenades”.

 

Vierge Marie du Bois du Fenestreau – Les Sables d’Olonne Vendée

 

Oui, ce jour-là, je n’avais nulle intention d’expier mes fautes. Je me suis donc contenter de contempler cette Vierge Marie, apparue soudain au détour d’un chemin. Une apparition surprenante lorsque l’on n’est pas prévenu. On ne s’attend en effet pas du tout à trouver un tel autel en pleine forêt, malgré la présence non loin du logis du Fenestreau.
Des inscriptions sauvages apparaissent sur le pourtour du monument, certaines sobres, d’autres se voulant le témoignage inscrit dans le marbre d’un amour flamboyant. Leur intérêt tient dans les dates les plus anciennes mentionnées: 1915, 1916.
Peut-être une Vierge Marie installée là pour protéger des enfants partis défendre la patrie durant la 1ère guerre mondiale ?
Pendant des décennies, eurent lieu chaque 15 août des processions depuis le village avoisinant vers cette Vierge du Fenestreau. Les enfants tenaient des cierges tandis que des psaumes étaient chantés.

Aujourd’hui, les temps ont changé. L’adoration est désormais tournée vers la biodiversité. Chaque époque a ses dieux et ses temples.

 

Accès – Rue du bois: à partir du parking (rue Jean-Sablon) proche de l’Eglise St-Hilaire située sur le quartier du Château d’Olonne.

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 




 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.