Les Sables-d’Olonne Vendée Globe. Yannick Bestaven a reçu aujourd’hui son Trophée du Vendée Globe




 

 


.
Vendée Globe. Yannick Bestaven a reçu aujourd’hui son Trophée du Vendée Globe

Ce fut moins festif que lorsque nous avions eu droit à la Grande Parade de clôture avec le bus des skippers sur le Remblai (voir vidéo ci-dessous) pour la Remise des Prix de l’édition 2016-17.
Mais la cérémonie fut tout de même réussie. Et on n’en voudra surtout pas aux organisateurs qui ont pris des initiatives difficiles pour que le Vendée Globe soit organisé lors de son édition 2020-21.
Alors, bien sûr, certains pourront toujours tergiverser, affirmer haut et fort qu’il valait mieux faire ceci que cela….
Toujours est-il que les skippers étaient bien plus favorables à l’organisation de cette édition qu’à son report.

Pour cette remise des Prix de la 9ème édition – 2020-21, 31 des 33 skippers étaient présents aux Sables-d’Olonne pour la cérémonie de clôture, et deux d’entre eux – Boris Herrmann (Seaexplorer – Yacht Club de Monaco) et Alex Thomson (HUGO BOSS) – se joignèrent aux autres par retransmission LIVE.
Yannick Bestaven (Maître-CoQ) a reçu sous les applaudissements et une standing-ovation de ses collègues skippers, la coupe du Vendée Globe des mains du président du département Yves Auvinet.

Les skippers  n’avaient pas été installés comme à l’accoutumée dans les travées, sur les fauteuils, mais directement sur la scène.
Ils ont tous pu intervenir sur la scène devant les caméras et raconter, pour certains d’entre eux, les aventures qu’ils ont vécu lors de ce Vendée Globe ou leurs impressions avec un peu de recul. Les émotions affleurent sitôt qu’on évoque les moments forts de ces 33 aventures:
une casse qui pousse un favori à changer sa manière de voir son tour du monde (Jérémie Beyou) ; un voyage initiatique (Clément Giraud) ; une rencontre avec soi (Clément Giraud) et… soi-même, selon Sébastien Destremau ; une fusion avec la nature (Alexia Barrier), une bataille épique, un naufrage et un sauvetage, une ligne d’arrivée, une victoire sont autant de souvenirs greffés à jamais dans l’esprit des marins comme dans celui du public.

Il fut noté que 25 des skippers sur 33 avaient pu achevé leur tour du monde, ce qui représente le taux de réussite le plus important depuis la première édition.

Plaque sur le Remblai de Yannick Bestaven – Les Sables d’Olonne Vendée

 

Pour Yannick Bestaven cette journée a débuté dans une ambiance tout hollywoodienne puisque le vainqueur 2020-2021 est venu apposer l’empreinte de ses mains sur une plaque en bronze posée dans le sol du Remblai, en présence des élus de la Ville des Sables d’Olonne, du département de la Vendée et de la région des Pays de la Loire.
Il suit ainsi la tradition qui a permis à ses prédécesseurs de faire de même:
Armel Le Cléac’h (2016-2017) à qui il succède au palmarès, de François Gabart (2012-2013), Michel Desjoyeaux (2000-2001, 2008-2009), Vincent Riou (2004-2005), Christophe Auguin (1996-1997), Alain Gautier (1992-1993) et Titouan Lamazou (1989-1990).

Yves Auvinet annonça que la 10e édition partirait le 10 novembre 2024 et qu’une fête populaire aurait lieu avec les skippers aux Sables-d’Olonne le samedi 25 septembre 2021.

La cérémonie se poursuivit par des séances devant les photographes professionnels.
L’occasion pour les skippers de s’amuser en prenant parfois des poses un peu plus originales que ce qui est généralement exigé pour des photos officielles. Mais, après les parties de rire ou les photos en groupe, chaque skipper reprit son sérieux afin de se présenter sous son meilleur angle pour la postérité.

ci-dessous le vidéo de la Grande Parade 2016-17

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 




Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.