Affiche du Vendée Globe 2020

Les Sables-d’Olonne. VENDÉE GLOBE: l’Elysée au centre d’une petite polémique sur des mérites respectifs

 




 

Mise à Jour

Le 28 janvier 2021, le député de Vendée Stéphane Buchou publiait un communiqué (voir ci-dessous) dans lequel il indiquait que le Président Emmanuel Macron se déplacerait aux Sables d’Olonne pour une cérémonie délocalisée en l’honneur du Vendée Globe, lorsque les conditions sanitaires le permettraient. Dans ce communiqué, sans citer quiconque, Stéphane Buchou fustigeait ceux qui ont tendance à utiliser « le bruit médiatique ».

Peu de temps auparavant, le maire des Sables d’Olonne Yannick Moreau, avait envoyé un courrier au Président de la République afin de faire évoluer la position du Préfet de la Vendée sur l’accueil humain réservé aux skippers du Vendée Globe le long des jetées et des quais. Yannick Moreau mettait en avant la nécessité de rendre dignement hommage aux skippers: « À la grandeur de cette Aventure, à l’héroïsme de ses marins, la France ne peut répondre par le silence de quais fermés au public. »
Lire: https://www.lereportersablais.com/les-sables-dolonne-vendee-globe-arrivees-des-skippers-le-maire-des-sables-en-appelle-au-president-de-la-republique/

Dans son communiqué, Stéphane Buchou indiquait que c’était sur sa proposition que le Président de la République délocalisait la cérémonie d’honneur du Vendée Goble aux Sables d’Olonne, avec une fête populaire.

Aujourd’hui, c’est Gérard Faugeron, conseiller départemental de Vendée et, pendant longtemps adjoint au Maire des Sables d’Olonne Louis Guédon, qui intervient dans un communiqué.

Communiqué de Gérard Faugeron
« Rendons à César ce qui lui appartient, même si certains ont fâcheusement tendance à s’attribuer la paternité de ce à quoi ils ont pourtant peu contribué.

Gérer un retour de Vendée Globe dans un contexte sanitaire contraignant est un parcours ardu où se battent depuis des mois le Président du Conseil départemental (NDLR: Yves Auvinet) et le maire des Sables d’Olonne.

Dans notre ville, Yannick Moreau, semaine après semaine, a tout fait pour mettre à leur retour l’accueil des skippers à la hauteur de cette course devenue légendaire. Obtenir de notre préfet des assouplissements sur l’accès du public au chenal semblait hors d’atteinte. Aussi, le Maire a-t-il adressé un courrier au Président de la République, le sensibilisant à la symbolique très forte des arrivées successives.
Conscient de la dimension mythique du Vendée Globe et de son retentissement international, le président Emmanuel Macron, après avoir lui-même salué le courage et la fraternité maritime de Kévin Escoffier et de Jean le Cam, propose de venir en personne aux Sables d’Olonne honorer, le moment venu, nos skippers, en leur remettant leurs prix.

Nous saluons et apprécions ce geste de reconnaissance. mais voilà que Monsieur Buchou, député de notre littoral, bien que n’étant pas un familier de nos quais et de nos pontons, s’attribue le mérite quasi-exclusif de cette décision présidentielle: « sur ma proposition  loin du bruit médiatique, le Président de la République a accepté… »
Un peu de modestie ne saurait pourtant nuire, fût-ce en période déjà pré-électorale.
Gageons que les Sablais et les Vendéens savent sur qui compter pour faire vivre, à son dénouement et avec nos valeurs héritées de la Mer, cette grande et belle course à nulle autre pareille. »

signé Gérard Faugeron

 

A LIRE  Les Sables-d'Olonne. ARS Covid Pays de la Loire Vendée au 16 avril 2021

 

Communiqué de Presse du député Stéphane Buchou


Vendée Globe 2020-2021

Le Président de la République accepte la proposition de Stéphane Buchou : délocaliser aux Sables-d’Olonne, la cérémonie en l’honneur du Vendée-Globe

 

« Le Vendée Globe, cette aventure humaine hors normes, suscite, à ce titre, un engouement populaire singulier.

La crise sanitaire qui touche le pays depuis un an en a perturbé le départ, le 8 novembre 2020, privant les skippers des encouragements du public lors de la descente du chenal vers la ligne de départ.

Elle en perturbe également l’arrivée, en réduisant la traditionnelle et chaleureuse haie d’honneur à une formation plus symbolique, mais respectueuse des gestes barrières, qu’impose une épidémie toujours active.

Chacun comprend la contrariété de toutes les parties prenantes : concurrents, public, bénévoles, organisateurs.

Mais la nature a ses raisons que la raison ne peut ignorer en quelque sorte.

Toutefois, moins enclin au bruit médiatique qu’à une recherche discrète de réponses adaptées aux circonstances et, connaissant l’attachement du Président de la République aux acteurs de la vitalité des territoires et à cette course mythique, ma proposition de délocaliser la cérémonie en l’honneur du Vendée Globe, a retenu son attention.

Ainsi, la traditionnelle réception dans les salons de l’Élysée, au cours de laquelle le vainqueur se voit remettre la Légion d’Honneur, sera remplacée par une fête populaire aux Sables-d’Olonne.

Bien entendu, elle se tiendra après que l’ensemble des concurrents auront franchi la ligne d’arrivée et lorsque les conditions sanitaires le permettront.

Elle permettra ainsi de saluer le professionnalisme des organisateurs, la hardiesse des concurrents, l’enthousiasme du public.

Et, Emmanuel Macron honorera à sa juste valeur, une nouvelle fois, la solidarité des gens de mer, en la personne de Jean Le Cam qui avait recueilli à son bord Kevin Escoffier, réfugié sur un radeau de survie au large de l’Afrique.

Une nouvelle fois, car nous avons gardé en mémoire la venue aux Sables-d’Olonne du Président de la République pour présider, le 13 juin 2019, la cérémonie en hommage aux trois sauveteurs de la SNSM décédés en service : Dimitri Moulic, Alain Guibert et Yann Chagnolleau.

Stéphane Buchou »

 

A LIRE  Le Givre Vendée. Accident: un blessé grave héliporté après une sortie de route

 

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
lereportersablais@gmail.com

 

 

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse