Vendée Les Sables d'Olonne - Manoir de La Mortière

Les Sables-d’Olonne Vendée. Découverte: le Manoir de La Mortière se dévoile




 

 

 

Les Sables-d’Olonne Vendée. Découverte: le Manoir de La Mortière se dévoile

Hier, nous vous dévoilions la prochaine destination du Manoir de La Mortière, située à deux pas de l’Eglise d’Olonne, rue des Anciens-Maires.
Lire: https://tinyurl.com/f3vu4dv6

Et nous vous indiquions que pour ce futur restaurant gastronomique, le Manoir possédait quatre belles salles.
Mais, des salles qui attendent toutefois une belle rénovation car au fil du temps elles ont quelque peu souffert.
Ce qui explique d’ailleurs le montant des travaux de rénovation pris en charge par la Ville, mais aussi par les preneurs qui participeront pour un montant important aux travaux et aux équipements.

Nous vous avons montré hier de belles photos extérieures du Manoir, avec sa belle tour et son porche d’entrée.
Mais nous souhaitions aussi vous proposer quelques photos intérieures avec ces quatre belles salles – à rénover -.
Nous nous sommes éclipsés un court instant pour photographier ces joyaux…d’un autre temps !
Au vu des travaux à réaliser, il est compréhensible qu’au moins 2 années s’écoulent avant l’ouverture.

Pour conclure, voilà un court historique de cette bâtisse.

Le Manoir de La Mortière
Il fut à l’origine une maison-forte datant du Moyen-Âge, et sans doute transformé eu début du 17ème siècle (la tour-porche date probablement de cette époque). Sa surface est d’environ 750 m2. le Manoir est situé au coeur du quartier d’Olonne-sur-Mer, à deux pas de l’Eglise.
Il devient la propriété de Gabriel Sourouille de la Mortière au début du 18ème siècle. Celui-ci, sieur de La Mortière, était avocat, licencié en droit civil et canonique. Il épousa en 1709 Magdeleine Buiret. Il eut deux enfants, Pierre-René et Magdeleine.
Son fils, Pierre-René, Procureur du Roy, également avocat, licencié en droit civil et canonique, était procureur fiscal des Sables et du comté d’Olonne.
Pierre-René, né vers 1718 à Olonne, fut Maire des Sables d’Olonne du 23 août 1760 au 1er mai 1763, nommé Maire par ordonnance du Comte de Blossac, pour remplacer M. Lodre des Chasteigniers dont le mandat s’achevait (l’aîné des enfants de Pierre-René, Pierre-Marie, fut également Maire du 1er août au 6 décembre 1790 – il accepta la fonction de juge de paix en novembre -, en une période troublée…).

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. FRANCE Violences sexuelles: un interdit clair et fort

C’est en 1953 qu’elle fut vendue par la famille.
La mairie d’Olonne-sur-Mer en fit l’acquisition le 24 février 2006 à un propriétaire privé, au prix de l’époque de 275.000 € HT.
Il rentre aujourd’hui pleinement dans le cadre de la politique de valorisation du patrimoine.

De plus, grâce à des achats effectués par Olonne durant une douzaine d’années, un groupe de maisons va pouvoir être détruit pour libérer totalement l’espace entre le Manoir de La Mortière et l’Eglise, ce qui permettra d’en faire un parvis aéré et de créer une sorte de dialogue entre ces deux bâtiments de style ancien.

Voir ci-dessous les rares photos intérieures du Manoir

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse