Le projet Salon de Thé - Chocolatier par Amanda aux Sables d'Olonne

Les Sables d’Olonne – Salon de Thé et Vue sur mer pour le chocolatier Amanda

Les Sables d’Olonne – Salon de Thé et Vue sur mer pour le chocolatier Amanda




Le chocolatier Amanda est situé actuellement Place de l’Eglise mais auparavant s’y tenait un fleuriste. Amanda, créé par Madame Bethus en 1988, était alors situé juste derrière dans la rue.
En 2013, le magasin est repris par M. et Mme Bourget. Cinq ans après, les Bourget se lancent dans un projet original qui devrait impacter ce quartier très central situé entre l’église et le Remblai.
Entre l’achat du bail et les travaux complets d’aménagement, l’investissement reste conséquent et place cette réalisation dans la liste des projets d’envergure pour l’animation quotidienne du centre-ville.
Le magasin chocolatier Amanda sera transféré sur la Place de la Résistance, et sera complété par un grand Salon de Thé avec vue sur mer, comprenant deux étages: l’étage classique où exerçait l’opticien précédent, L’Optique des Sables*, et un étage en mezzanine avec une très belle vue sur mer, correspondant à l’étage supérieur éclairé par 3 fenêtres donnant sur la place, espace qui était fermé car non utilisé par l’opticien.
(*un magasin secondaire du magasin Optic 2000 / A.B.O,  face à la mairie au 4 rue de l’Hôtel de Ville, géré par Nans Tesson. Ces magasins d’optique, qui associaient alors aussi de la photo, furent créés en 1947, et furent tenus à partir de 1993 par la famille Bourgeois).

Le projet Salon de Thé – Chocolatier par Amanda aux Sables d’Olonne

Ouverture le 6 mars 2018
Les travaux d’intérieur et de façade sont réalisés par la Société Nouvelle du Bocage et devraient être achevés pour début mars permettant une ouverture le 6 mars 2018. Les travaux de dégagement en cours ont montré une ancienne enseigne de Pressing. Sur le plan architectural, les reliefs sous forme de colonnes d’une partie de la façade seront rénovés autant que faire se peut (il semble que les reliefs des pieds ont été supprimés ou abîmés au fil des constructions de façades).
Mais l’histoire de tout ce bâtiment, depuis la rue du Palais jusqu’à l’étage inférieur où se situait l’ex-Navarin des années 60 (fermé vers 2015-16) est bien plus ancienne.
Au début du 20ème siècle, la célèbre Taverne Navarin, établissement très réputé, occupait toute la surface, depuis la rue du Palais (où se situe McGregor) jusqu’à la Place Navarin, en contrebas sur le Remblai. Cet ensemble ne faisait qu’un tout; d’ailleurs aujourd’hui c’est une seule famille qui est toujours propriétaire depuis les années 60 de cet ensemble, les Mandral, résidents au Lavandou.

Le Navarin – Les Sables d’Olonne

 

La Taverne Navarin ne fut ensuite plus que l’ombre d’elle-même (entre 1980 et les années 2000), découpée en trois, entre un commerce de matériel de plage puis de vêtements de marque, un magasin d’optique et un bar-brasserie en contrebas, remplacé ponctuellement il y a peu par une Fraiseraie qui ne trouva pas sa clientèle.
Avant  l’ensemble de Bar-Restaurant-Taverne Navarin existait sur le même lieu et avec une envergure quasi-similaire un Café-Pâtisserie très renommé du nom de Pâtisserie Alder. Seule différence avec l’époque Navarin, c’est que le bâtiment donnant sur le Remblai disposait d’une terrasse. Celle-ci fut ensuite couverte en 1924 par l’architecte Durand.

Entre 1900 et 1924 le Café-Pâtisserie Alder.

 

L’époque moderne: la fin du Navarin et la tentative de « Fraiseraie » issu de Pornic

 

Septembre 2015 – Une des dernières photos du Navarin en activité.

 

La Fraiseraie en contrebas, remplacé par le Sablais gourmand. Le nouveau Salon de Thé permettra une belle vue sur mer.

L’ex-Fraiseraie des Sables d’Olonne

 

Au fil des décennies et des évolutions historiques, la place changea de nom: Place du Minage, Place Pétain, Place de la Résistance. Dans les années 30, les Sablais eurent droit à une « Terrasse Pétain » . En effet, la place entre « Les Galeries » et le restaurant Navarin était dénommée Place Pétain. A cette époque notre maréchal n’était encore que le vainqueur de Verdun et il était de tradition de lui rendre un hommage mérité pour son action militaire durant la 1ère guerre mondiale.
C’est lors de la séance municipale (nov ou déc. 1931), présidée par le Maire Poiraud, que fut décidée l’édification d’une terrasse. Il existait alors un escalier entre le Navarin et le bâtiment qui servait au Comité des Fêtes et au Syndicat d’initiative. Ce sont les époux Dutheil qui firent cette demande de terrasse au Conseil municipal (délibération municipale nov ou déc 1931). La commission des Travaux donna son accord sous réserve que l’ouvrage soit entièrement à leur charge, que l’accès à la terrasse soit libre et que ni le pétitionnaire ni son locataire ne soient autorisés à l’occuper ; de plus, la hauteur de la terrasse devait être supérieure de 18cm au macadam afin d’empêcher les voitures de s’y garer.
On ne connaît pas les raisons de cette demande ; à la lecture du procès-verbal qui fait référence à d’éventuels locataires, on peut supposer que les époux Dutheil étaient les propriétaires du Navarin. Le passage de l’escalier gênait-il l’établissement ? Ou souhaitaient-ils l’instauration de cette terrasse pour améliorer l’environnement et permettre un beau point de vue vers la mer ? Toujours est-il que la terrasse fut édifiée puisque de nos jours cette « Terrasse Pétain » existe toujours au-dessus de l’ancien Syndicat d’initiative.
On peut voir ci-dessous l’environnement de l’époque (cliquez sur les photos pour agrandir).

 

Terrasse du Minage, un temps Terrasse Pétain – Les Sables d’Olonne


Le nouveau Salon de Thé

Bien que sur un site privilégié, le Salon de Thé Amanda pratiquera des tarifs très raisonnables pour le thé et le café. Il ne devrait pas manquer de clientèle puisqu’il ne se passe pas un jour sans que des Sablais ou estivants ne réclament un Salon de Thé digne de ce nom. Il permettra au surplus de donner une meilleure exposition à la chocolaterie Amanda. Une dizaine de tables seront disponibles à l’extérieur sans déborder sur la terrasse afin de laisser l’accès libre à celle-ci pour les promeneurs. Peut-être la Ville profitera-t-elle de ces modifications pour fleurir et végétaliser cette terrasse un peu aride, au raz du sol afin de ne pas gêner la vue des autres habitants.
Le mobilier, le concept, une chaleur cosy devront être recherchés afin d’apporter un sentiment de bien-être et de confort à des clients qui recherchent, dans le cadre d’un salon de thé, une ambiance différente de celle d’un café traditionnel. Ce qui est sûr, c’est que le point de vue est remarquable.

© Photo: DR

Le lieu fut utilisé, à l’époque du Navarin, pour y concevoir un Bar américain. Les siècles changent mais l’endroit reste mythique (voir photo ci-dessous).
Note: Vous souhaitez faire un « don » au Reporter sablais à partir de 2€, CLIQUEZ ICI – Merci

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée Tourisme – Vidéo: Les beautés des Sables d’Olonne révélées au travers d’un film

      Les beautés des Sables d’Olonne révélées au travers d’un film Le Reporter sablais