Police

Les Sables-d’Olonne POLICE Vendée. Le mystère du drone abandonné…enfin résolu

 




 

 

Arrondissement des Sables d’Olonne POLICE Vendée

 

Drone – Image d’illustration

 


Un drone sans propriétaire… !?
Le 4 avril 2020 à 19h

Rappelons au préalable que des règles ont été édictées pour l’utilisation d’un drone, notamment pour des raisons de sécurité.
Et que leur violation est passible d’une forte amende et même de peines de prison.

Ce 4 avril donc, un personne téléphona au commissariat de police des Sables d’Olonne pour signaler qu’il avait fait une découverte un peu particulière sur le parking d’un groupe scolaire de la ville.
Les policiers se rendirent sur place et découvrirent un drone perfectionné, à même le sol. Or, aucun propriétaire ne s’était fait connaître.

La Police s’interrogea alors sur cet abandon:
un engin en perdition, une perte de contrôle du pilote, ou des batteries déchargées font partie des nombreux cas qui peuvent se produire entraînant parfois l’impossibilité pour le pilote de récupérer son drone, ne sachant pas où il a pu se crasher…

« Il demeure pour l’heure un objet volant non identifié qui a soigneusement été pris en compte en « objet trouvé » au commissariat dans l’attente que son légitime propriétaire se manifeste et apporte quelques explications » précisent les services de Police.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au mardi 26 mai 2020

suite….

Le 6 avril 2020

Aujourd’hui, grâce à la médiatisation faite sur cet événement, une personne s’est fait connaître des policiers sablais comme étant le propriétaire de l’engin égaré.

Muni de la facture de l’engin et d’une pièce d’identité, la personne s’est vu remettre son drone de loisirs sur le parking du commissariat, confinement oblige.
Bien que tout heureux de récupérer son bien, il a dû toutefois se soumettre au rappel de la réglementation en vigueur.
De bonne foi, l’intéressé, un homme de 57, domicilié aux Sables d’Olonne, fin connaisseur de son appareil, expliquait qu’il avait perdu le contact avec le drone en raison d’une défectuosité au niveau de la charge de la batterie. Tout est bien qui finit bien !

« À ce titre, nous profitons de l’occasion pour remercier chaleureusement nos partenaires médiatiques dont la contribution dans cette affaire aura permis de résoudre rapidement cette découverte avant qu’elle ne se transforme en énigme ! » précisent les services de Police.

NDLR: A défaut, il aurait été fait appel à Scotland Yard….

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au samedi 30 mai 2020

  STATISTIQUES 391 hospitalisations (contre 399 la veille) – dont 19 en réanimation (contre 21) 1739 retours à domicile (contre 1719) 438 décès (contre ...