Ordre national du Mérite pour Brigitte Tesson, avec la Reine des Sables

Les Sables d’Olonne – L’Ordre national du Mérite pour Brigitte Tesson




Mercredi 22 mars 2017 fut un jour d’émotion pour Brigitte Tesson. Et pourtant, elle l’a échappé belle… A trois jours près, la ministre Estelle Grellier n’aurait pu la décorer en raison de la « période de réserve électorale » – environ trente jours avant une élection – obligeant tout Gouvernement à respecter une période de neutralité.

Nous ne connaissions que les « Lettres vendéennes » de Walsh. Il y aura désormais la Lettre de Brigitte Tesson. Lorsqu’Estelle Grellier fut nommée Secrétaire d’Etat aux Collectivités territoriales, Brigitte Tesson lui écrivit afin de la féliciter. Il y avait deux raisons à cela: Estelle Grellier était vendéenne et elle accédait à un poste ministériel, ce qui n’est pas encore très courant pour une femme.
Bien qu’elles soient toutes les deux d’un courant politique différent, il y eut donc entre elles des points communs permettant de nourrir une proximité de vues.
Et c’est donc de manière toute naturelle qu’Estelle Grellier vint mercredi dernier remettre à Brigitte Tesson les insignes de Chevalier de l’ordre national du Mérite afin « d’honorer un engagement politique et associatif depuis 25 ans. » L’ordre national du Mérite est important, indiqua Estelle Grellier, car « il encourage les forces vives du pays. »

Cliquez sur les photos pour agrandir

La ministre détailla ensuite le parcours de Brigitte Tesson:
1990: Doctorat en médecine – 1991 à 2005: Généraliste aux Sables d’Olonne, puis une formation en addictologie. En 2013, elle passe le DU Diplôme universitaire de psychiatrie générale.
Elle rappela les actions menées par la récipiendaire qui fut, notamment, à l’origine des Assises de la santé, a agît afin que soit créée une Maison de la Santé aux Sables d’Olonne cette année et qui organise depuis deux ans la « Marche de la Vague bleue ». Brigitte Tesson a également lancé aux Sables d’Olonne la 1ère édition du Forum des Métiers de la Mer.
Sur le plan politique, il fut notée qu’elle fut Conseillère municipale à partir de 2002, puis adjointe à l’éducation et à la jeunesse, Conseillère Régionale des Pays de la Loire de 2010 à 2015, et qu’elle est 1ère adjointe à la Mairie des Sables d’Olonne depuis 2014 ainsi que Vice-Présidente de Les Sables d’Olonne Agglomération.
« Brigitte Tesson mène une vie de famille épanouie – avec 5 enfants – ce qui est remarquable au regard de la difficulté que rencontrent les femmes pour associer vie privée et vie de famille » souligna Estelle Grellier qui en profita pour indiquer à l’assistance, venue en nombre – 200 personnes environ -, que seulement 16% des maires et 9% des Présidents d’intercommunalités étaient des femmes.

A LIRE  Les Pineaux Vendée. Décès d'un motard sur la RD 48 vers Mareuil-sur-Lay

Estelle Grellier acheva son discours par une phrase qui peut paraître anodine mais qui est en fait très forte de sens: « Je suis très heureuse d’être celle par qui la République vous exprime sa reconnaissance. »
Brigitte Tesson fut dans l’instant submergée par une émotion non feinte et quelques larmes glissèrent sur son visage. Les parcours professionnels et politiques sont toujours semés d’embûches et l’on peut, la preuve en est faite, apprécier un moment de reconnaissance qui vient toujours soulager les quelques moments d’incompréhension ou de tourments que l’on rencontre au fil d’une longue carrière.
« Votre discours est rafraîchissant » remercia d’ailleurs Brigitte Tesson.

En présence de la reine des Sables et de ses deux ambassadrices, Brigitte Tesson rappela la raison de sa Lettre à Estelle Grellier, se déclara touchée de recevoir cette distinction de la part d’une ministre d’un courant politique différent et d’une femme vendéenne, et précisa que beaucoup de ceux qui l’avaient aidé méritaient un petit bout de cette médaille. Elle indiqua, au détour d’une phrase, combien elle se félicitait de la victoire qui avait été obtenue pour parvenir à la fusion des trois commune du Pays des Olonnes. Elle remercia toutes les personnes dans l’assistance de leur présence:
« Cela fait chaud au coeur de voir votre présence à tous, Joël Mercier, le maire du Château d’Olonne, tous les élus, mon cher Louis (Guédon) député-maire honoraire, Bernard Bonnet, Didier Gallot, avec lequel nous faisons un bon mariage, juge et médecin, Christian Brûlard, directeur de Cabinet, qui a toujours une phrase drôle, sympathique et réconfortante, Freddy Roy, le fidèle parmi les fidèles, Carole, Fatima qui m’aident au quotidien etc… »
Elle assura aussi de ses remerciements tous les fonctionnaires ainsi que les dirigeants des 240 associations des Sables d’Olonne, avec une pensée particulière pour le club du Zonta.
Elle précisa que la médecine était sa deuxième vie et eut une pensée pour les médecins qui sont toujours corvéables et à l’écoute, proche des gens et déclara combien elle avait d’admiration pour les aide-soignantes.
Activités professionnelles, militantes, politiques, et aussi activités privées avec la participation à des clubs de lecture et réflexion, telles sont les occupations de Brigitte Tesson.
A cela s’ajoute sa spécialité en addictologie dont l’alcool, « une véritable maladie » dit-elle. Une vie quotidienne bien remplie, toujours pas monts et par vaux, occupée à tel point – avec en plus sa spécialité en addictologie – que son époux indique à ceux qui souhaitent voir son épouse: « Mettez-vous à boire si vous voulez avoir une chance de rencontrer ma femme. »
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Le futur sportif de l'Agglo est en marche

 

 




[amazon_link asins=’B01DZ0SNBY,2011678269,2226391886,275401876X,B005R5J1HG,2356401059′ template=’ProductCarousel’ store=’fnept-21′ marketplace=’FR’ link_id=’0b5909c2-121f-11e7-8c6b-19bbe1cc13bd’]

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au 29 septembre 2020

  STATISTIQUES         Le Reporter sablais A LIRE  Grosbreuil Vendée. Une maison entièrement embrasée à l’arrivée des secours