Béjart Ballet Lausanne - Photo DR - Ballet Béjart (archives)

Les Sables d’Olonne et le Béjart Ballet fêtent Maurice Béjart

Depuis sa création en 1987, le Béjart Ballet Lausanne enthousiasme les passionnés au point d’en être devenu incontournable dans le petit monde de la chorégraphie. Le répertoire créé par Maurice Béjart, avant son décès en 2007, est remarquable avec des chorégraphies emblématiques comme Le Sacre du Printemps ou Boléro.

Béjart fête Maurice

L’année 2017 correspond aux 30 ans de la création du Béjart Ballet Lausanne et aux 10 ans de la disparition de Maurice Béjart. Gil Roman, son successeur, propose un programme inédit en France composé d’extraits des techniques de danse utilisées dans les chorégraphies de Maurice Béjart. Mais il ne s’agira pas des ballets tels qu’ils sont habituellement proposés, d’abord car la scène ne s’y prête pas la surface nécessaire étant insuffisante, et parce que montrer une partie déconnectée du reste du ballet n’aurait pas de sens et ne permettrait pas d’appréhender celui-ci. Le ballet est en effet un instant éphémère, « un instant dans la vie d’autrui » disait Béjart, un art vivant qui ne peut être compris que dans sa globalité.
Ce qui sera proposé aura un intérêt tout aussi remarquable: partir à la découverte de l’oeuvre de Maurice Béjart et, nulle crainte à avoir, Gil Roman le directeur  artistique du Béjart Ballet Lausanne saura vous le faire découvrir.

Béjart fête Maurice
« Béjart fête Maurice se veut une rhapsodie légère, une célébration, une cérémonie avec des pas de deux pieds nus, des duos sur pointes » et la découverte de personnages éloquents. L’interprétation d’extraits apportera un éclairage sur une époque grandiose pour la chorégraphie grâce à un artiste, Maurice Béjart, « qui rêva en grand, pensa large, n’eut pas peur d’embrasser, ni d’étreindre trop ! »
Béjart fête Maurice, composé de séries de pas de deux entrelacés et de fragments techniques tels qu’on les utilise dans des ballets plus amples, réunis par Gil Roman exactement comme on compose un récital, veulent célébrer le sens de la fête de Béjart et l’humanité des interprètes. « J’ai réuni une suite d’extraits, exactement comme on prépare une fête. Ou comme on compose un récital de chansons, un spectacle festif, une rencontre légère» précise Gil Roman.

 

Répétitions du Béjart Ballet Lausanne aux Atlantes. Enfin de vidéo, un extrait de La Barre, le Sol et le Miroir – les trois ingrédients nécessaires à la danse – en condition de spectacle.

 

Gil Roman – Béjart Ballet Lausanne

Dans le cadre d’une interview exclusive pour Le Reporter sablais, Gil Roman, le directeur artistique qui a pris le relais de Maurice Béjart après sa disparition, explique:
Gil Roman: « J’ai réuni une suite d’extraits qui vont permettre un voyage dans l’oeuvre de Maurice Béjart afin d’en découvrir toutes les facettes. La Compagnie tourne tout le temps avec la programmation de ballets dans leur entier, mais là nous sommes dans un cadre différent pour lequel des extraits spécifiques seront particulièrement adaptés dans la mesure où la scène n’a pas beaucoup de profondeur. »

A LIRE  Les Sables d'Olonne E. Leclerc - YLIUM: un vent nouveau pour une nouvelle empreinte

Le Reporter sablais: « Comment avez-vous fait les choix des extraits, y a-t-il une sorte de fil rouge, de fil conducteur dans votre démarche? »
Gil Roman: « L’oeuvre de Maurice Béjart je la connais très bien, j’ai commencé à 19 ans et j’en ai 56 ! J’ai effectué des choix en fonction des interprètes de la compagnie, des capacités des danseurs et de la qualité de l’oeuvre. La chronologie des oeuvres n’est pas respectée et l’accent est mis sur une nécessaire adaptation à l’oeuvre ; sont choisis les interprètes qui peuvent la nourrir. L’objectif est de permettre aux spectateurs de voyager au travers des différentes techniques – par exemple les pas de deux – et aussi de faire un voyage musical. »
Le Reporter sablais: « Plus qu’un ballet dans son ensemble, vous avez donc fait le choix de montrer les différentes facettes de l’oeuvre? »
Gil Roman: « Les ballets ne peuvent pas être interprétés partout, il faut de la place, par exemple pour la table du Bolero, et on doit donc s’adapter en fonction des lieux. Les spectateurs d’ailleurs n’apprécieraient pas si l’on présentait un ballet qui ne soit pas dans toute son ampleur. Maurice Béjart a réalisé 300 ballets, il est donc intéressant de mettre en lumière, différemment, son oeuvre. »
Le Reporter sablais: Vous qui êtes le successeur de Maurice Béjart au Béjart Ballet Lausanne, comment définiriez-vous le style Maurice Béjart ?
Gil Roman: « C’est difficile de définir un style. Il a utilisé la technique de danse pour dire des choses de son temps. Il se voulait absolument au service de l’interprète, c’est pourquoi beaucoup de danseurs ont toujours apprécié l’oeuvre de Béjart. L’oeuvre de Béjart c’est une oeuvre qui se partage, un oeuvre faite d’échanges. Ce que nous proposons, c’est un voyage léger dans son oeuvre sans rien avoir à démontrer. »

A LIRE  Vendée Les Sables d'Olonne - Deux Jackpots remportés début septembre au Joa Casino Les Pins

Un bel hommage par le successeur de Béjart qui dirige aujourd’hui et depuis 2007 la compagnie et préserve son excellence artistique, tout en entretenant et développant le répertoire du Béjart Ballet Lausanne.
(Voir deux vidéos sur Béjart ci-dessous ainsi qu’un diaporama)
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
lereportersablais@gmail.com

Notes: Béjart fut d’abord au Théâtre de La Monnaie à Bruxelles. A la suite d’un petit différend, il choisit de partir. Quatre villes se portèrent candidates: Bari (Italie), Paris, Lausanne, Madrid. Plus rapides que les autres, les représentants de Lausanne l’emportent et ce sont près de 80 danseurs qui rejoindront la Suisse. Les générations passent, Maurice Béjart est décédé en 2007 à 80 ans. Deux danseurs qui ont travaillé longtemps avec lui sont encore dans la compagnie, une italienne et un Rochelais.
Le Béjart Ballet Lausanne fait partie des 7 compagnies les plus réputées au Monde. On y entre en général entre l’âge de 16 et 20 ans. Il faut au moins trois ans pour s’approprier le rôle d’un danseur dans l’une des oeuvres. Les critères pour être accepté dans la compagnie ne reposent pas que sur les qualités techniques, la capacité d’interprétation est un critère important.
Maurice Béjart est connu pour avoir sorti la danse des théâtres afin de la diffuser au plus grand nombre, afin de la rendre accessible.

Diaporama: Gil Roman durant les répétitions aux Atlantes
Cliquez sur les photos pour agrandir

Les Atlantes – Les Sables d’Olonne: mardi 14 et mercredi 15 mars 2017.
(Plein tarif: 33€ – Abonné: 27€)

La Tournée française, quelques dates:
Le 10 mars 2017 au Théâtre Olympia Arcachon – les 14 et 15 mars au Centre de Congrès Les Atlantes aux Sables d’Olonne, le 18 mars au Palais des Congrès Le Mans, les 6 et 7 avril au Colisée-Théâtre de Roubaix.

 

 

 

Voir une interview de Maurice Béjart:

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée – Accident mortel sur le chantier Ylium E. Leclerc des Sables d’Olonne: les conditions de l’accident se précisent

    Accident mortel sur le chantier Ylium E. Leclerc des Sables d’Olonne Un accident mortel s’est produit sur le chantier Ylium ...