Roger Hériaud, Mathias Tranchant, Michel Brossard, Yannick Moreau, François Delanneau, Hervé Retureau.

Grande exposition maritime dans le cadre du Vendée Globe 2016

Le Vendée Globe est non seulement une course fantastique mais également le moteur de projets ambitieux pour Les Sables d’Olonne et le Pays des Olonnes.
Parmi ceux-ci une exposition d’envergure nationale dont le titre évoque les grandes expéditions et découvertes maritimes : « Les Aventuriers de l’Océan – Du Moyen-Âge au Vendée Globe ».

Le projet fait suite à la rencontre de deux volontés, celle de la Communauté de Communes des Olonnes (CCO) et celle de 5 associations attachées à la défense du patrimoine historique et culturel, et qui se sont réunies dans un collectif pour l’occasion : le Collectif pour la Création de la Cité de l’Aventure maritime (C3AM).
En tant que Président de la CCO, Yannick Moreau a présenté cette future exposition à laquelle il est très attaché car c’est l’un des rares projets d’envergure totalement nouveau qui soit initiée par la CCO.

Il a indiqué que deux objectifs étaient assignés à cette grande exposition maritime:
– faire vivre le patrimoine culturel et maritime des Sables d’Olonne en redonnant à l’histoire maritime des Sables d’Olonne et de l’agglomération sa juste place.
– ne pas se limiter à la seule durée du Vendée Globe et donc créer des périodes culturelles complémentaires avant, pendant, et après le Vendée Globe car force est de constater que la période du Vendée Globe lui-même est trop courte sur le plan de l’attractivité économique et culturelle. Au-delà des aspects économiques, l’objectif est de maintenir l’esprit de la Course en dehors des périodes quadriennales.

Bateau de pêche dans le chenal des Sables d'Olonne

Bateau de pêche dans le chenal des Sables d’Olonne

Cette exposition constituera un atout certain pour une année 2016 qui sera très riche en événements maritimes pour Les Sables d’Olonne avec, notamment, la course Va’a, New-York-Les Sables d’Olonne, et le Vendée Globe. La période prévue de l’exposition s’étalera entre l’ouverture de la saison en juin, et la date de retour des skippers du Vendée Globe, en février 2017.
Le mode de financement sera mixte, public / privé, avec la création d’un Fonds de dotation – validé par le Conseil de la Communauté de Communes des Olonnes (CCO) – qui pourra servir pour d’autres projets d’envergure autour du Vendée Globe.

Une future Cité de l’Aventure maritime est à l’étude
Yannick Moreau a également souligné que cette exposition maritime préfigurait ce qui pourrait être organisé dans le cadre d’une future Cité de l’Aventure maritime et du Vendée Globe pour laquelle, nous pouvons le révéler aujourd’hui ici, des études de faisabilité (finances, géographie, muséographie etc…) sur les contours du projet sont en cours à l’initiative du Conseil départemental, propriétaire du Vendée Globe. Les résultats devraient être fournis au premier trimestre 2016. Cette étude a été confiée à Christophe Vital, conservateur départemental, auquel on doit la réalisation de l’Historial de la Vendée!
Ce projet de Cité est ancien et était devenu un serpent de mer… mais les associations pour la défense du patrimoine ou liées à l’histoire maritime persévéraient malgré la difficulté de trouver un lieu touristique susceptible de recevoir ce projet patrimonial.
Le sujet est désormais consensuel, tout le monde veut aboutir, associations comme élus, et il se fera, aux dires de Yannick Moreau, dès que les finances des collectivités le permettront. Objectif : accroître le rayonnement maritime de notre façade atlantique !

Pour revenir à la Grande Exposition maritime qui aura donc lieu à partir de juin 2016, elle mettra en lumière des aventuriers de l’Océan tels que les marins, les skippers, les pirates et autres figures de l’histoire maritime et s’appuiera sur des thématiques : étapes d’une navigation et cartographie, ressorts concourant à l’aventure maritime (motivations économiques, culturelles ou religieuses).

Légitimement, les anciens Sablais toujours curieux vis-à-vis de leur histoire maritime pourront s’emparer de cette exposition ; mais ils ne seront pas les seuls car les nouveaux habitants – environ 400 par an sur le Pays des Olonnes – ont toujours besoin de se construire de nouveaux liens, une dimension avec leur nouvel environnement, et cela passe souvent par une appropriation de l’histoire locale.
Egalement concernés par l’exposition, les Professionnels de la Mer dont l’attachement, le lien avec la mer engendre une forme d’esprit d’entreprise au travers de slogans positifs. Enfin, n’oublions pas les futures générations, les enfants auxquels bien sûr cette exposition est tout particulièrement destinée.

A l’issue d’un appel d’offres, c’est la « Corderie royale » qui a été choisie comme prestataire de l’exposition; cette association se consacre depuis 30 ans à des missions culturelles orientées vers la mer dont celui concernant l’Hermione. Le budget préliminaire est estimé à 200.000 €, les tarifs d’entrée seront attractifs et favoriseront les scolaires. Le lieu prévu est le Hall 5 du Village nautique face à Port Olona, sur une surface de 378 m2.

Cette exposition qui se veut d’envergure et de qualité nationale sera assurément un tremplin idéal pour mettre sur les rails le projet de « Cité de l’Aventure maritime ».

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Photo : ©Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La Chaume – La verrue de la sous-Préfecture va disparaître

Cher internaute. "La Chaume - La verrue de la sous-Préfecture va disparaître" est un article "Premium" payant. Tarif: 0.5 EUR