Golden Globe Race 2018

Golden Globe Race – Sans doute une séparation à l’amiable avec la FF Voile

Golden Globe Race – Sans doute une séparation à l’amiable avec la FF Voile




Jeudi 14 décembre 2017, les organisateurs de la Golden Globe Race (GGR) dont le président McIntyre, ont rencontré les dirigeants de la FF de Voile.
Chacun a présenté ses arguments:
– d’un côté, la FF de Voile qui s’empare du nécessaire respect des exigences législatives administratives comme nautiques pour mieux suggérer que la Golden Globe Race 2018 ne soit pas considérée comme une Course au large. Et de penser alors que la GGR correspondrait davantage à une aventure maritime qu’à une véritable Course au large nécessitant des règles strictes notamment en matière de sécurité et de navigation. Une manière comme une autre d’expliquer que l’on ne souhaite pas que celle-ci soit inscrite au calendrier officiel des courses. On se rappellera que l’un des dirigeants de la FFVoile estimait que Les Sables d’Olonne en soutenant la GGR risquait d’atténuer une image forte qu’elle avait construite grâce au Vendée Globe (Note: Les Sables d’Olonne n’est pas organisateur mais elle serait la ville de départ).
Dans le cadre d’échanges polis, la FFV déclara que sur le principe elle n’était pas contre l’événement en lui-même dont l’objectif est de « recréer l’histoire et promouvoir l’héritage de la voile en solitaire. »

Antoine Cousot, Yannick Moreau, Don McIntyre et Jean-Luc Van Den Heede

 

Les organisateurs de la Golden Globe Race (GGR) étaient venus, de leur côté et conformément à ce qui avait été prévu – le RDV de ce 14 décembre 2017 étant déjà fixé – pour discuter de l’organisation, du fonctionnement et bien sûr de la sécurité de la course.
Don Mcintyre, President de la GGR, déclara que « l’essence de la Golden Globe Race originale était la base de la voile en solitaire dans le monde entier. »
Il a présenté ses arguments concernant la sécurité et rappelé que l’ensemble des risques avaient été minimalisé par l’organisation avec un certain nombre de mesures (NDLR: déjà mentionnés ici, comme par exemple les deux téléphones iridium pour contacter l’organisation.) Le skipper Jean-Luc Van den Heede, présent lors de la réunion, tint à rassurer en précisant que les règles anticollisions seraient conformes et respectées. Par contre, les règles propres aux régates ne seront pas appliquées puisqu’il s’agit de partir sur les traces de l’Histoire, celle de la 1ère Golden Globe Race.
McIntyre a présenté à la FFVoile l’Avis de course ainsi que les modifications qui avaient déjà été prévues en matière de navigation et de sécurité.

En janvier 2018, la FFVoile prendra officiellement une position « pour, neutre ou contre » après avoir évalué les nouvelles modifications de l’Avis de Course  et indiquera alors sa position.
« Sans aucune volonté de nous empêcher de partir » dit-on au sein de la GGR. Il n’empêche, si la position est « contre », elle risque d’interpeller les autorités maritimes qu’il faudra alors convaincre.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables d’Olonne – En costume élégant devant le Bar de l’Estacade

      Les Sables d’Olonne – En costume élégant devant le Bar de l’Estacade   Le Reporter sablais