Vendée - A la Découverte de Fontenay-le-Comte par William Chevillon

Fontenay-le-Comte Vendée. De belles pages signées William Chevillon




 

 

William Chevillon, devant le Château de Chambord © Photo: DR – William Chevillon

 

 

Fontenay-le-Comte Vendée. De belles pages signées William Chevillon

Les premières belles pages
Son parcours est éclectique et il vient de traverser, pour notre plus grand plaisir, la ville de Fontenay-le-Comte.
William Chevillon, esprit curieux et artistique, a souvent effectué des activités lui permettant de rester au contact de sa passion, l’art et l’architecture.
Visites pour tous publics et conférences, notamment comme médiateur culturel, auront jalonné ses premières années semi-professionnelles.
L’expérience aidant, il a pu apporter ici et là des conseils sur la valorisation des patrimoines et est intervenu récemment comme assistant d’exploitation au sein du Château de Terre-Neuve.

Parmi ses motivations figure celle de partager ses connaissances et, ce qui se fait plus rarement, ses découvertes. Adepte des conférences sur ses sujets de prédilection, il rédige régulièrement des articles paraissant dans la presse, ainsi que des opuscules, il chronique aussi désormais à la radio (Un lieu, une histoire sur Radio RCF Vendée), et est même intervenu dans une émission des Racines et des Ailes sur la Vendée, diffusée en janvier 2018.

L’amour des vieilles pierres et des monuments, l’analyse de l’évolution de l’urbanisme sont des constantes chez lui. Pour s’en convaincre, il suffit de découvrir son opuscule sur La Roche-sur-Yon (L’Art dans l’espace public à La Roche-sur-Yon). Encore jeune-homme, William Chevillon s’était escrimé à recenser les pièces rares du patrimoine public de La Roche-sur-Yon, la plupart étant méconnues. Un travail improbable auquel n’aurait jamais pensé le commun des mortels. Derrière cette quête se cachait en fait une volonté ancrée en lui-même, celle d’empêcher la disparition de pièces remarquables pour de simples raisons d’ignorance culturelle. Des tâches réalisées qui ne sont pas forcément suivies de la reconnaissance méritée mais qui ont l’avantage de nourrir le sentiment d’une conscience professionnelle affirmée.

William a une grande force, il possède ses sujets sur le bout des doigts. Une certaine érudition, beaucoup de lectures, mais il ne s’arrête pas là. Dès qu’il a un instant pour s’évader, William arpente les rues des villes qu’il entend découvrir, qu’elles soient vendéennes ou nationales. Pas de limitation dans ses goûts architecturaux même s’il est attiré par l’urbanisme moderne, l’important c’est la découverte, la découverte de l’art. C’est ce qui peut enrichir une vie, et nul doute que cela enrichit la sienne. La mémoire urbaine a toute son importance, c’est une manière pour tout un chacun de s’approprier sa ville, sa commune.

William s’émerveille devant des monuments, des palais, des villas, des églises…, il recherche, analyse, inspecte et photographie, beaucoup, pour pouvoir continuer à contempler et pour transmettre.
Il parcourt aussi, bien sûr, les nombreux musées que compte la France. Il semble cependant avoir aussi un goût prononcé pour les châteaux… Peut-être un rêve non assouvi, ou plus simplement la passion de l’histoire de notre France royale et de l’héritage culturel présent sur tous les territoires.
Ne croyez surtout pas la rumeur, celle qui prétend qu’il ne voit personne durant ses balades, car il a tout le temps le nez en l’air à scruter les beautés architecturales.

Après tant de découvertes, William a eu envie de poursuivre sa volonté de transmissions des richesses artistiques rencontrées.
Alors, depuis peu, il s’est lancé dans plusieurs travaux d’édition.
Et en cette année 2020, le premier livre sorti sous son nom d’auteur est dédié à la ville de Fontenay-le-Comte.

 

Et de nouvelles pages, cette fois-ci « A la découverte de Fontenay-le-Comte »

On le sait tous, la ville de Fontenay-le-Comte regorge de trésors méconnus, parfois cachés et assez nombreux car il ne faut pas oublier que cette ville fut une ville-Préfecture, avec ses notables et ses nombreux artisans.
Elle a connu plusieurs âges d’or, au Moyen-Age et au 16ème siècle. Elle fut souvent habitée par des humanistes et des personnes d’une culture avisée, et la vie y fut à certaines périodes ardente et dynamique, propulsée par de grandes foires.
Le patrimoine bâti y est donc conséquent; il s’agit de traces encore majestueuses montrant l’importance qu’avait cette riche cité de l’Ancien régime.

 

.
L’ouvrage présente Fontenay-le-Comte sous de nombreux aspects, et parcourt avec force explications les différentes périodes ayant participé au développement de la Ville.
Le patrimoine ancien, mais aussi des réalisations contemporaines sont mis en lumière; il en ainsi de l’usine de transformateurs créée en 1966 par Georges Mathieu dont le souhait était de lutter contre les composantes d’une architecture basique et répétitive, et de proposer une oeuvre opposée à la standardisation des espaces de vie et de travail.

William Chevillon, avec cet ouvrage, apporte un bel éclairage sur une ville qui mérite amplement d’être visitée en raison de sa richesse patrimoniale, mais à la condition d’être bien orienté par un livre-guide adéquat.

 

 

Vendée – A la Découverte de Fontenay-le-Comte par William Chevillon

 

Collection Les Indispensables – 130 pages
Edition du CVRH – Juin 2020 – 16 €
www.histoire-vendee.com

 

William Chevillon en dédicace pour son livre sur Fontenay-le-Comte
© Photo: DR – William Chevillon

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Globe. FLASH: dégâts important sur un foil de Arkea Prapec du skipper Sébastien Simon

    Ce mercredi matin à 9h20 HF, ARKEA PAPREC a heurté un OFNI. Ce choc a entraîné des dégâts importants sur le foil ...