Dossier de l'Autoroute A831 entre la Vendée et la Charente-Maritime

Des centaines d’élus sont venus réclamer une liaison routière rapide entre Fontenay-le-Comte et Rochefort entre la Vendée et la Charente-Maritime


 

 

Dossier de l’autoroute A831

 

Ils étaient 350 élus et chefs d’entreprise aujourd’hui samedi 28 septembre 2019 à s’être mobilisés à Aigrefeuille d’Aunis pour réclamer à l’Etat la réalisation d’une voie rapide entre le département de la Vendée et celui de la Charente-Maritime.

Le président du Conseil départemental de Vendée
Yves Auvinet:
« Nous ne nous adressons pas au gouvernement, nous nous adressons à l’Etat : nous demandons une liaison routière rapide, directe, efficace et performante.
Ce que nous demandons à l’État tient sur un post-it : un projet (une autoroute ou 2×2 voies), une Déclaration d’Utilité Publique et un financement significatif
Une DUP, garante de la faisabilité environnementale.

Une participation aux études ou aux travaux (si c’est la 2×2 voies qui est retenue) à la hauteur du préjudice subi du fait de l’abandon de l »A831.
Nous ne demandons ni passe-droits ni faveurs particulières. Nous demandons à l’État de tenir ses promesses et d’honorer ses engagements. Ni plus, ni moins.
La liaison routière est une question essentielle de mobilité, d’échanges et de fluidité entre nos 2 régions et nos 2 départements.
Au-delà du désenclavement du Sud du département de la Vendée, et du Nord du département de Charente-Maritime, au-delà du lien entre la Ville de Fontenay-le-Comte et Rochefort,
ce que nous demandons c’est une liaison routière interdépartementale et interrégionale.« 

 

L’autoroute A831 était un projet d’autoroute entre l’A83 (Nantes / Niort) et l’A837 (Rochefort / Saintes).
Elle partait des environs de Fontenay-le-Comte pour rejoindre un lieu proche de Rochefort.
Deux départements sont concernés et collaborent étroitement sur le sujet, la Vendée et la Charente-Maritime.

A LIRE  Noirmoutier La Guérinière Vendée - Les Sapeurs-Pompiers portent secours à 4 pratiquants de Paddle

Bien que déclarée d’utilité publique par décret du 12 juillet 2005, dix ans après l’utilité publique doit être prorogée pour restée valide (échéance le 12 juillet 2015). Or, François Hollande, président de la République, ne signe pas cette prorogation nécessaire à sa réalisation. Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, avait alors affirmé qu’elle avait pris elle-même la décision d’abandonner le projet de l’autoroute A831.
Alors que l’objectif est de désenclaver La Rochelle, mais aussi de faciliter les transports – longs, difficiles, et embouteillés sur cette portion entre les deux départements, les élus tant de gauche que de droite critiquent cette décision en maintenant « l’accès au grand port de La Rochelle par une petite route…« 
Deux zones humides étaient traversées par le projet d’autoroute…

Face à cette décision, les élus réfléchiront à la création d’une voie rapide contournant la ville de Marans. Ils demandent également des dérogations afin de pouvoir installer à un péage permettant de prendre en charge les travaux réalisés. Enfin, ils souhaitent, et c’est pour eux un impératif avant d’aller plus avant, que l’Etat prenne à sa charge les frais de réalisation des études.

Mais, 4 ans après cet abandon, le dossier n’avance pas vraiment. L’Etat ne s’implique pas vraiment et les élus considèrent même qu’il ne respect pas ses engagements, à savoir la création d’une liaison routière interdépartementale.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée - La Chaume: FLORELLE éternelle

Mobilisation générale à Aigrefeuille-d’Aunis Charente-Maritime)
C’est pourquoi, ils ont décidé de lancer une mobilisation générale à Aigrefeuille-d’Aunis (17), le samedi 28 septembre 2019 de 15h à 17h, avec tous les élus, les chefs d’entreprise et responsables associatifs, les usagers etc….  afin de réclamer à l’Etat le respect de ses engagements.

Yves Auvinet, président du Conseil départemental de la Vendée, souhaite que le projet d’autoroute soit relancé. A défaut que soit mise en place une voie rapide 4 voies alternative.
Il considère que le dossier est vital afin de pouvoir passer d’un département à l’autre et de désenclaver cette zone.
Il regrette la décision de l’Etat alors que tout avait été bouclé, que l’utilité publique avait été affirmée, que les recours étaient tombés. Tout était prêt pour lancer la réalisation du projet entre Fontenay-le-Comte et Rochefort, entre les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine.

Les deux présidents de départements, Yves Auvinet et Dominique Bussereau, ont donc décidé de lancer cette MOBILISATION GENERALE.
Les deux chambres de commerce de Rochefort et Saintonge, et de La Rochelle ont décidées de s’associer à la mobilisation pour cette liaison routière réclamée depuis très longtemps par les élus mais aussi les chefs d’entreprise.

RDV: samedi 28 septembre 2019 de 15h à 17h, à Aigrefeuille-d’Aunis, en Charente-Maritime (Les Vallées – Coordonnées GPS : 46.115332, -0.957152).

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

Mobilisation pour l’autoroute A831 – Vendée / Charente-Maritime

 


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Météo Vendée – Le Préfet appelle à la plus grande vigilance en raison d’un niveau Orange pour orages violents en Vendée

    Météo – Vigilance de niveau orange pour orages violents en Vendée Météo France a placé le département de la Vendée ...