Vendée Globe – Baptême à Port Olona de l’Imoca « La Mie Câline Artipôle » d’Arnaud Boissières

Vendée Globe – Baptême à Port Olona de l’Imoca « La Mie Câline Artipôle » d’Arnaud Boissières




Cérémonie très attachante à Port Olona ce samedi 21 avril 2018: il s’agissait de baptiser le nouvel Imoca 60 d’Arnaud Boissières qu’il va utiliser pour la Route du Rhum et le prochain Vendée Globe de 2020. Beaucoup de monde s »était déplacé dont les salariés et franchisés de La Mie câline. Egalement présent Yves Auvinet, président du département de Vendée et du Vendée Globe. Yannick Moreau, président de l’Agglo s’était également déplacé pour une cérémonie sympathique et conviviale durant laquelle les qualités d’Arnaud Boissières furent souvent mises en avant: sympathie, accessibilité, sérieux furent les trois les plus citées.
Pour ne rien gâcher, deux parrains de renommée étaient là, l’ancien champion de cyclisme Thomas Voeckler, fidèle à la Vendée, et Tessa Worley, une championne de ski du Grand Bornand. Thomas Voeckler s’est trouvé ravi d’être parrain, d’autant plus qu’Arnaud et lui avaient le même état d’esprit, la même façon de voir les choses.
Tous deux ont apporté leur soutien à Arnaud, ce dernier déclarant que dans les futurs moments difficiles en course ils penseraient à eux – avec l’appui de leurs petits mots et photos – ainsi qu’aux milliers de fans qui le soutiennent, ce qui lui donnerait l’énergie et le moral nécessaires.

Yves Auvinet a rappelé les valeurs qui étaient liées à la Vendée et indiqué que les sponsors principaux d’Arnaud Boissières sur ce bateau étaient vendéens dont l’un avait démarré dans la ville dont il avait été le maire (La Ferrière). Il a aussi rappelé tous les atouts réunis par le Vendée Globe et son intérêt en terme de passion, d’économie et d’attrait pour la Vendée.
C’est ensuite André Barreteau – fondateur de La Mie câline en 1985 – qui a pris la parole et qui a raconté l’historique du premier partenariat avec Arnaud Boissières, partenariat dont il s’est félicité puisqu’Arnaud avait les mêmes valeurs que celles qu’ils prônaient. David Giraudeau, directeur général prit également la parole.
Quant à Arnaud Boissières, il fit un récit de ses différentes relations amicales avec les sponsors, parrains et autres relations, revenant souvent sur ces rencontres lors de « déjeuners au restaurant » ou « un buvant un coup » , deux aspects qui furent relevés par l’animateur, ce qui fit bien rire le public! Il indiqua aussi que le bateau était l’ancien « Gamesa » de Mike Golding qui avait déjà  participé au Vendée Globe.
Il a expliqué longuement pourquoi il participait à nouveau: ayant déjà participé au Vendée Globe à trois reprises – et étant fini à chaque fois la parcours – avec une place de 7, 8 et 10ème, il souhaitait en 2020 faire beaucoup mieux.
En fin de cérémonie, la traditionnelle bouteille de champagne fut brisée sur le bateau, conjointement par les deux parrains.

Cet article est en version PREMIUM, réservé à nos abonnés. Vous souhaitez l’ouvrir au public, ce qui permettra aussi aux 10.000 abonnés de notre Newsletter de le recevoir et de le lire?
Il suffit de verser 36€. Contactez-nous pour obtenir le processus à: 
lereportersablais@gmail.com

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

VOTEZ ! Quel style de reconstruction pour Notre-Dame de Paris ?