Ironman 70.3 Les Sables d'Olonne

Vendée Tourisme – Bilan des tendances touristiques estivales en Vendée


 

Bilan des tendances touristiques estivales en Vendée

Arrêté à la date du 21 août 2019, « le bilan des tendances touristiques estivales en Vendée 2019 » est l’expression de l’opinion de près de 260 acteurs du tourisme vendéen enquêtés entre le 12 et le 21 août 2019. (Sources: Vendée-Expansion)


Une saison touristique 2019 jugée satisfaisante par les professionnels du tourisme
Après une saison touristique 2018 qui avait marqué le pas en termes de fréquentation par rapport à la saison 2017, ce qui avait impacté l’ensemble de l’exercice (35,938 millions de nuitées touristiques en 2018, contre 36,228 en 2017), la saison estivale 2019 apparait satisfaisante au regard du ressenti exprimé par les professionnels.
Au-delà de cette perception, une observation plus précise invite à nuancer cette tendance en fonction des filières touristiques, secteurs touristiques et pratiques et origines des clientèles touristiques.

Une avant saison au cours de laquelle le meilleur et le moins bon ont cohabité
Le ressenti exprimé par les professionnels du tourisme sur l’appréciation de l’activité touristique en avant saison et sur le début de saison est très différent au mois le mois. Le contraste est particulièrement saisissant entre le mois d’avril jugé excellent et le mois de mai qualifié de décevant. Sur le début de saison 2019, 56 % des professionnels du tourisme vendéens témoignaient d’une activité égale ou supérieure par rapport à l’année précédente. Les conditions climatiques très changeantes (avril ensoleillé, mai maussade, juin correcte), couplées à un calendrier des vacances scolaires de printemps peu favorables et des ponts positionnés en milieu de semaine sont les raisons principales qui expliquent ce ressenti exprimé par les professionnels.


Pour l’été 2019, 63 % des professionnels jugent que la saison estivale est stable ou supérieure à l’année dernière
En amont de la saison estivale 2019, 67 % des professionnels du tourisme vendéens prévoyaient une fréquentation touristique estivale stable ou en hausse par rapport à la même période de l’année dernière. Les perspectives encourageantes se confirment avec le sondage effectué auprès des professionnels fin août. En effet, à cette date, 63 % d’entre eux estiment la fréquentation en progression ou stable par rapport à la même période l’an dernier. Rappelons qu’en 2018, ils n’étaient que 51 % à partager ce sentiment par rapport à la saison estivale. Au-delà du ressenti sur le nombre de touristes, l’appréciation sur l’activité réalisée durant le coeur de saison s’inscrit dans la même tendance. 62 % des acteurs du tourisme tablent sur un chiffre d’affaires en hausse ou étale. Dans le détail, en fonction des filières et des activités, des disparités réelles exprimées par les professionnels apparaissent sur la perception de la saison.


Plusieurs faits marquants sont à retenir pour ce tout premier bilan des tendances de la saison touristique 2019:
• L’analyse des secteurs d’activités met en lumière la satisfaction générale des gestionnaires de campings alors que celui des exploitants d’hôtels et propriétaires de chambres d’hôtes est nettement plus nuancée. La fréquentation touristique se stabilise pour les résidences de tourisme, villages de vacances et locations de vacances. Les résultats d’activités sont encourageants pour les restaurateurs.
• Les sites touristiques et activités de loisirs sont largement plébiscités par les estivants tout comme les fêtes et manifestations qui ont fait le plein de spectateurs durant l’été.
• La fréquentation de la clientèle étrangère est en progression pour cette saison estivale sur le territoire vendéen. Une baisse de la clientèle britannique se fait néanmoins ressentir.
• Selon les professionnels du tourisme, les touristes sont plus exigeants avec un budget vacances réduit. Les réservations de dernière minute s’accentuent et la durée des séjours est de plus en plus courte.
• Des professionnels confiants : pour l’arrière saison, les plannings de réservations sont favorables.

A LIRE  Vendée - Feu de chaufferie dans un EHPAD à St-Jean-de-Monts

 

HÔTELLERIE DE PLEIN AIR
Une saison estivale satisfaisante pour la majorité des établissements de plein air 59 % des professionnels de l’hôtellerie de plein air jugent leur activité touristique pendant la saison estivale stable ou supérieure à celle de l’année dernière. Ce taux est nettement plus favorable que celui enregistré à la même période de l’année dernière puisqu’ils n’étaient que 41 % à le penser. Par ailleurs, cette tendance est nettement plus marquée dans les campings haut de gamme, 4 et 5 étoiles (70 % des campings)
qu’économique, 1 et 2 étoiles (40 % seulement des campings). Si la clientèle française semble avoir été largement présente sur cette saison, la clientèle étrangère n’est pas en reste. En effet, 70 % des hôteliers de plein air témoignent d’une fréquentation de la clientèle étrangère stable ou supérieure par rapport à 2018 : 65 % pour les britanniques, 81 % pour les allemands, 80 % pour les néerlandais et 81 % pour les belges.

HÔTELLERIE
Une activité estivale moins intense que prévue
A la fin du mois de juin, 68 % des professionnels de l’hôtellerie prévoyaient une activité stable ou en progression sur la saison estivale par rapport à l’année dernière. A la mi-août, la satisfaction des hôteliers est en deçà des prévisions. 45 % seulement d’entre eux, déclarent une activité touristique estivale stable ou supérieure par rapport à 2018. L’indice de perception est plus positif pour les exploitants d’hôtels 3 étoiles (57 %) que pour les exploitants d’hôtels non classés (25 %) et 1 ou 2 étoiles (44 %).
Les hôteliers s’accordent sur le fait que la saison estivale débute véritablement à la mi-juillet et que les réservations sont de dernière minute. Concernant la typologie des estivants, les professionnels de l’hôtellerie témoignent d’une présence identique des Français et des étrangers sur le coeur de saison par rapport à l’an dernier.

LOCATIONS DE VACANCES ET CHAMBRES D’HÔTES
Un bilan positif sur le coeur de saison
Avec 67 % d’opinions de stabilité ou de progression, le secteur des locations de vacances et des chambres d’hôtes affiche une saison estivale à la hausse par rapport à l’année dernière à la même période (60 % d’opinions de stabilité ou de hausse en 2018 par rapport à 2017). Les propriétaires de chambres d’hôtes témoignent néanmoins d’une forte baisse de fréquentation estivale qui s’explique par des séjours de plus en plus courts et un pouvoir d’achat restreint des estivants.
Dans le détail, l’indice de perception
de la stabilité ou de la progression sur le coeur de saison des chambres d’hôtes est en baisse de 21 points par rapport à l’année 2018 (39 % en 2019 contre 60 % en 2018) quand celui des locations de vacances est en nette hausse de 17 points (77 % en 2019 contre 60 % en 2018).

VILLAGES DE VACANCES ET RESIDENCES
Une activité estivale stable 83 % des professionnels de résidences de tourisme et de villages de vacances témoignent d’un bilan de fréquentation touristique stable par rapport au coeur de saison de l’année dernière (contre 57 % en 2018 par rapport à 2017). Cette tendance est similaire à celle observée lors de l’enquête du mois de juin. Les professionnels prévoyaient à l’époque pour 86 % d’entre eux, une activité stable ou en progression sur les mois de juillet et d’août par rapport à l’an dernier. Pour la grande majorité des professionnels, la fréquentation de la clientèle française est stable par rapport à la saison 2018 tout comme la fréquentation de la clientèle étrangère.


Sources: Vendée-Expansion

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
(avec communication)

 

 

 


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

FLASH – Jean-Paul Delevoye démissionne

    Les accusations de conflits d’intérêts ont entraîné le Haut-Commissaire à la Réforme des Retraites à la démission. Jean-Paul Delevoye vient ...