Urne

Vendée – Toujours aucun candidat LaREM investi en Vendée par les instances nationales d’En Marche


 

Pour l’instant, au 4 septembre 2019, aucun candidat LaREM n’a été investi sur la Vendée pour les élections municipales 2020.

Pour l’ensemble des Pays de la Loire, seul Jean-Yves Gontier a été investi pour la mairie de La Baule-Escoublac (Loire-Atlantique 44).
« Jean-Yves Gontier est avocat en droit international. Responsable académique de la filière droit de Sciences Po, il a à cœur de favoriser le débat, de permettre l’éclosion d’idées et d’encourager les talents.
C’est pourquoi il a lancé le mouvement participatif “Pour La Baule, Pour La Baie”: avec cette initiative, il souhaite dépasser les clivages politiques et construire un projet pour la ville qui soit vraiment utile à ses habitants. »

Dans de nombreuses régions, les investitures sont déjà bien avancées – en nombre -.
En Vendée, département dans lequel En Marche a fait une razzia aux dernières législatives, les observateurs se demandent ce qu’il va advenir des villes encore tenues par des Républicains.
La conquête des troupes d’Emmanuel Macron va-t-elle se poursuivre?  Les Européennes du 3 juin 2019 ont confirmé des avancées au bénéfice d’En Marche.*
Pour cela, le choix des candidats est particulièrement important.
Certaines sources laisseraient entendre que ces retards seraient dus à l’hésitation de la Commission d’investiture LaREM entre des candidats locaux ou des parachutés….pour certaines villes.
(* Européennes juin 2019:
France: RN 23,31% – Renaissance En Marche: 22,41% – Ecologie EELV: 13,47% – Union Droite et Centre/LR: 8,48%
Les Sables d’Olonne: Renaissance En Marche: 29,44% – RN: 21,35% – Ecologie EELV: 12,03% – Union Droite et Centre/LR: 11,30%).

A LIRE  Sèvremont Vendée - Une maison de 200 m2 entièrement embrasée

Rappelons que la Commission nationale d’investiture LaREM a été installée le 3 juin 2019.
Elle est composée de 16 membres chargés de sélectionner les candidats qui seront investis pour les municipales.
Marie Guévenoux et Alain Richard, membres du Bureau Exécutif de LaREM en charge des élections municipales, co-président la CNI.

La CNI aura pour mission de sélectionner des candidats et des candidates qui présenteront des projets municipaux innovants, progressistes et porteurs de réelles améliorations de la vie quotidienne des Français et des Françaises.

Les candidats et candidates à l’investiture devront réaliser et présenter une note de projet détaillant leur vision et leur équipe ainsi qu’une note de stratégie politique à la CNI.

La CNI sera par ailleurs amenée à poursuivre et élargir le rassemblement des partenaires politiques initié lors des élections européennes avec la liste Renaissance: le MoDem, Agir et le Mouvement Radical.

Féminisation: « La CNI contribuera aussi à renouveler les visages de la politique, en investissant et accompagnant des personnes issues de la société civile. Une attention particulière sera portée à la place des femmes dans cette élection avec une volonté de voir plus de femmes s’engager. La France aujourd’hui ne compte que 16 % de femmes maires. De même que LaREM avait réussi à faire entrer plus de femmes à l’Assemblée nationale, elle se fixe l’objectif d’investir le maximum de femmes pour les élections municipales. »

A LIRE  Chantonnay Vendée - Accident de la route: un jeune motard de 15 ans en Urgence absolue

La CNI est chargée d’étudier les candidatures à l’aune de six critères :

  • la probité et l’éthique du candidat, ainsi que sa cohérence avec les valeurs et les positions du mouvement ;
  • l’ambition de son projet pour la commune et sa faisabilité compte tenu des particularités locales ;
  • sa capacité de rassemblement ;
  • sa connaissance du territoire communal et sa prise en compte du fait intercommunal ;
  • son implantation locale ;
  • sa capacité à faire le meilleur résultat.

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Port-Brétignolles Vendée. Une nouvelle donne pourrait apparaître dès vendredi prochain

    Pays de St-Gilles-Croix-de-Vie Vendée. François Blanchet présente sa candidature à la Présidence Cela faisait partie des rumeurs persistances qui arrivaient ...