Opération Sécurité routière par le Préfet de Vendée

Vendée – Préfecture: Bilan 2019 des Accidents de la Route

 




 

Vendée – Préfecture: Bilan 2019 des Accidents de la Route

En 2019, 43 personnes ont perdu la vie sur les routes en Vendée et 381 personnes ont été blessées.

L’insécurité routière est en légère baisse par rapport à 2018, mais le constat reste fragile avec seulement 7 décès de moins qu’en 2018, année dramatique sur les routes vendéennes. L’année 2019 confirme la tendance des 5 dernières avec une moyenne de 50 tués par an sur les routes en Vendée soit près d’un tué par semaine.

Rapporté à la moyenne nationale (2013-2017), la Vendée compte 30% de décès de plus par habitant. Les jeunes qui paient un lourd tribu, se tuent 2,4 fois plus dans le département qu’ailleurs en France. Le nombre de décès lié à l’alcool est supérieur de 40% par rapport à la moyenne nationale.

 

Pourquoi tant de morts sur les routes en Vendée ? (analyse portant sur la période 2012-2018)*

– 90% des tués en Vendée sont vendéens. Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les touristes qui se tuent l’été en Vendée.
– Ces accidents arrivent sur des trajets quotidiens, domicile-travail − domicile-loisirs à moins de 15 km du domicile familial (70 % des tués).
– Ce n’est pas la route qui tue, mais les automobilistes qui se tuent sur la route. L’infrastructure routière n’est pas en cause. Les accidents se produisent majoritairement de jour, sur route plate et sèche. Il n’y pas de points noirs en Vendée.
– Le week-end et les jours fériés concentrent 38% des accidents mortels.


Problème de comportement.
– les excès de vitesse : 35 % des tués ;
– l’alcool et les stupéfiants : 1 tué sur 3  (33% des tués) ;
– le non respect des règles de priorité : 20 % des tués.


Tous les usagers sont concernés :
– 1 tué sur 3 est un jeune de moins de 25 ans
– 23% des tués sont des conducteurs de deux-roues motorisés   


L’année 2019 confirme cette analyse:
– dans près de 60 % des accidents mortels, le présumé responsable a trouvé la mort dans l’accident qu’il ou elle a provoqué.  Cela signifie également que 40 % des victimes ne sont pas l’origine de l’accident.
– les jeunes représentent 21% des victimes, les actifs (25-49 ans) 35% et les personnes de plus de 65 ans 25%.
– les usagers vulnérables (piétons, vélos et deux-roues motorisés) représentent 35% des victimes.
– l’alcool (23%) et la vitesse (21%) restent les deux premiers facteurs des accidents.

 

Des actions menées tout au long de l’année 2019 par les services de l’Etat avec l’ensemble des acteurs locaux
Pour illustrer cette mobilisation en quelques chiffres, en matière de :

Prévention

  • 137 actions de prévention ont été menées avec l’ensemble des partenaires de la sécurité routière (associations, collectivités locales, entreprises…) 
  • 708 chartes contre l’insécurité routière ont été signées avec les débits de boissons, les discothèques, les employeurs publics et les commerces.

Communication

  • 47 véhicules accidentés déposés sur des ronds-points, à l’entrée de discothèques ou de festivals, dans les entreprises et aux abords des grandes surfaces ;
  • la réalisation des vidéos « tu t’es vu quand tu conduis » (96 310 vues sur les réseaux sociaux) ;
  • le lancement d’une grande campagne de communication « 50 tués par an sur les routes en Vendée, ça suffit ! » en décembre 2019.

 

Répression

Du 1er janvier au 31 décembre 2019:
– 14 403 excès de vitesse avec interception (hors contrôle sanction-automatisé) ont été constatés dont 817 excès de vitesse supérieurs à 40 km/h (+ 60% cette année) (dont 610 en zone Gendarmerie et 207 en zone Police) ;
– 3395 alcoolémies positives (168 668 dépistages réalisés);
– 921 conduites sous l’emprise des stupéfiants (5 004 dépistages réalisés) ;
– 1854 permis de conduire ont été retirés en 2019 dont 1 021 pour alcoolémie, 496 pour excès de vitesse et 337 pour conduite sous l’emprise des stupéfiants.
– 279 arrêtés prescrivant un éthylotest anti-démarrage (EAD) ont été pris en 2019 (354 arrêtés depuis le lancement en octobre 2018).

En Vendée, les forces de l’ordre ont constaté +75% d’infractions rapportées au nombre d’habitants par rapport à la moyenne nationale (+85% pour les seuls excès de vitesse) sur les 11 premiers mois de l’année 2019.

La lutte contre l’insécurité routière se poursuit et s’intensifie en 2020
Le Plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR) pour l’année 2020 est en cours de finalisation avec l’ensemble des partenaires locaux. En ce début d’année, les actions  portent principalement en matière de :

Prévention
– sur la poursuite de la mobilisation de tous les acteurs locaux à travers l’appel à projets lancé en ce début d’année et la signature de nouvelles chartes avec les maires après les élections municipales.

Communication
– la diffusion de la campagne de communication « 50 tués par an sur les routes en Vendée, ça suffit ! » dans les collèges et lycées…
– la réalisation d’une vidéo « tu t’es vu quand tu conduis bien ».

Répression
– les contrôles seront maintenus à leur plus haut niveau sur l’ensemble du département ;
– la poursuite du déploiement des radars « tourelle » en remplacement des radars vandalisés (flashent dans les deux sens de circulation) ;
– l’externalisation des radars embarqués dans des véhicules banalisés d’ici l’été en Vendée, confiés à un prestataire agréé, sous le contrôle de l’Etat.

 

Le Reporter sablais
(avec Préfecture)

 

 

 

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables d’Olonne Vendée – FRANCE Politique – FLASH. Valéry Giscard d’Estaing est décédé à 94 ans

      FLASH FRANCE Politique – Valéry Giscard d’Estaing est décédé à 94 ans dans sa propriété d’Authon dans le Loir-et-Cher. ...