Christophe Chabot

Vendée Port-Brétignolles – Le va-tout de Christophe Chabot: il réclame l’application de l’état de droit et en appelle à l’Etat


 

De notre envoyé spécial à Brétignolles-sur-Mer

Ce matin, jeudi 10 octobre 2019, Christophe Chabot, président de la CC du Pays de St-Gilles et maire de Brétignolles-sur-Mer, tenait une Conférence de Presse.
Il l’a répété plusieurs fois, le sujet du jour n’était pas à proprement parler le port de Brétignolles mais bien la présence des Zadistes.
L’homme qui a de l’expérience – il gère une grosse entreprise -, et qui a déjà subi des revers – des projets de club de football – est malgré tout marqué par les derniers événements concernant Port Brétignolles. Depuis les cinq derniers jours, il vit un cauchemar: la présence des Zadistes à la suite du lancement des travaux préparatoires et de compensations sur le site.
Il l’avoue: tout avait été étudié, pensé, géré mais jamais il n’avait pensé que des Zadistes viendraient s’installer sur le site du projet de Port Brétignolles.

Il le dit haut et fort, sans détours: pour l’instant les Zadistes sont entre 15 et 50 et l’état de droit peut être mis en place. Mais quand ils seront 100 ou plus, cela deviendra impossible, juge-t-il. Il en appelle donc à l’Etat, et au travers de l’Etat au Préfet de la Vendée, pour qu’il soit mis fin le plus rapidement possible à cette occupation et aux gênes occasionnées qui empêchent la reprise de ces travaux préparatoires.
Marqué, parfois au bord des larmes, d’autre fois en colère vitupérant contre l’incroyable: que 15 individus puissent bloquer un projet voulu par 85% des Brétignollais.
Il en vient à faire appel au respect des textes – dont la déclaration d’utilité publique -, au rôle de la démocratie.
Et ce n’est pas un hasard si, derrière lui, tous les maires du Pays de St-Gilles se sont positionnés, écharpe tricolore en bandoulière. Il s’agit de montrer que tous les élus sont derrière lui, le soutiennent, sous la forme d’un front républicain.

A LIRE  Fontenay-le-Comte Vendée - Permis: Meilleur taux de réussite français en 2018 pour une auto-école de Fontenay

Christophe Chabot explique longuement le projet du Port Brétignolles. Pour lui, c’est un projet exemplaire. Quant aux impacts sur 200 hectares, il déclare à ce sujet que les arguments des opposants sont mensongers car il s’agirait d’impacts essentiellement positifs en récréant de la biodiversité, bien plus qu’il n’en existait. Il rappelle aussi que le projet ne comportera aucune promotion immobilière, qu’il a créé avec ses équipes une ceinture verte de 400 hectares autour de Brétignolles, et que la dune dont il est question serait purement artificielle.
Il précise aussi qu’il est faux que les plages à La Normandelière vont disparaître, qu’il est faux qu’il y aurait du danger en cas de tempête du type Xynthia car la zone est à 11 mètres au-dessus du niveau de l’eau.
Il informe aussi qu’au lancement du projet il avait contacté toutes les grandes associations environnementales nationales pour discuter du projet mais qu’aucune n’aurait donné suite…

Court Extrait (vidéos complémentaires dans nos prochaines éditions)

Alors, Christophe Chabot regrette vivement la présence des Zadistes, il en appelle donc à l’Etat pour libérer le site car il sait bien que si l’Etat laisse faire, ils pourraient être là encore pendant plusieurs mois, plusieurs années.
Il joue donc là son va-tout.
Mais sa hargne va surtout à l’encontre de deux ou trois associations et même d’anonymes qui s’en sont pris à lui-même.

En fin d’intervention, il a annoncé qu’un site internet était lancé avec une pétition (et un hashtag #balancetazad) contre les Zadistes et qu’une grande manifestation pacifiste aurait lieu le samedi 19 octobre 2019 à 15h sur le site de La Normandelière.
Une rencontre est prévue avec le Préfet dans les jours qui viennent.

Tous les détails, vidéos et précisions dans nos prochaines éditions.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
lereportersablais@gmail.com

 

 


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée Globe – Ulysse Nardin devient le chronométreur officiel de la 9ème édition – Les Sables d’Olonne

    Ulysse Nardin, pionnier de la haute horlogerie suisse – renommée pour ses liens avec le monde marin depuis 1860 – ...