Urne

Vendée Municipales – Comme une belle promise Les Sables d’Olonne fait tourner les têtes…


 

Nous écrivions le 5 septembre 2019, que la Commission nationale d’Investiture (CNI) venait de choisir Claire Legrand comme candidate En Marche pour les élections municipales des Sables d’Olonne (la décision fut prise par la CNI le 26 août 2019).
C’est le 4 septembre 2019 que, sur proposition de la Commission Nationale d’Investiture, le Bureau exécutif de La République En Marche a décidé de cette investiture.

Certaines sources laissaient entendre que le retard aurait été dû à l’hésitation de la Commission d’investiture LaREM entre des candidats locaux ou des parachutés….pour certaines villes.
Des rumeurs, finalement en contradiction avec certains des 6 critères mentionnés en bas de page dont « sa connaissance du territoire communal et sa prise en compte du fait intercommunal » et « son implantation locale. »
D’ailleurs, les investitures se font plutôt par vague par une Commission nationale d’investiture dont les 16 membres et 2 co-présidents sont forcément débordés par la tâche. Ainsi ce 4 septembre 2019, ce sont 22 nouveaux candidat(e)s qui ont reçu l’investiture ou le soutien du Mouvement, portant à 137 le nombre total de candidat(e)s investi(e)s ou soutenu(e)s depuis le 17 juin dernier.

Claire Legrand

Nous le disions déjà dans notre précédent article, pour Les Sables d’Olonne, la bataille pour l’investiture se jouait entre une pure En Marche  et une candidate de l’une des formations ayant soutenu En Marche et faisant partie du groupe Renaissance lors des dernières élections européennes.
Juste avant l’investiture, nous apprenions que les députés En Marche de Vendée avaient apporté leur soutien à Claire Legrand. Une démarche auprès des députés annoncée depuis comme nécessaire mais que nous n’avons vu nulle part dans la présentation, certes résumée, du processus de candidature. Aucune autre « formation » locale ne nous a fait part de ses impressions.

Seul élément mentionné: « Les candidats et candidates à l’investiture devront réaliser et présenter une note de projet détaillant leur vision et leur équipe ainsi qu’une note de stratégie politique à la Commission nationale d’investiture.

Claire Legrand a confirmé le 5 septembre 2019 au Reporter sablais son investiture tandis qu’un peu plus tard En Marche diffusait une brève note sur son parcours, que voici:
« Claire Legrand, candidate à la mairie des Sables-d’Olonne (Vendée, 85), est une entrepreneuse locale. Elle a été adjointe au maire, déléguée à la culture de 2014 à 2018. »

A LIRE  Les Sables d'Olonne Vendée - Municipales 2020: quel est le remboursement officiel des dépenses électorales?

Nous disions plus haut que la CNI était forcément débordée par la tâche. Mais la complexité pour cette Commission vient aussi des ambitions, des négociations, des jeux d’alliances du parti lui-même dans une campagne dont les résultats sont cruciaux pour En Marche.
Sans parler des pressions et des tentatives d’influence puisqu’il se dit même, qu’après une enquête municipale sur les attentes des habitants, c’est un sondage par un des futurs candidats présumés (non en place) qui serait en cours sur Les Sables d’Olonne et les municipales…. On le voit, les ambitions municipales ne laissent pas indifférents les candidats politiques.

Campus des Territoires

L’échec aux investitures rend bien sûr les candidats, désormais isolés et écartés, au mieux déçus, au pire aigris ou désabusés. C’est bien sûr le cas pour certains candidats à l’investiture En Marche après ces 137 premières investitures.
Et alors qu’En Marche organise ce week-end à Bordeaux le Campus des Territoires, certains des déçus ont décidé de créer durant cet événement une fronde interne du nom de « Marcheurs libres » ….qui pourrait aller plus loin que la seule création d’un « courant » interne en officialisant des candidatures dissidentes.

Verra-t-on fleurir demain aux Sables d’Olonne des candidatures de type Renaissance, de type Marcheurs libres ou, comme pour le Bac, des candidatures libres…nous le saurons dans les semaines ou les mois à venir.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

A LIRE  Vendée - Désenclavement du Sud-Vendée et promesses de l'Etat: discours d'Yves Auvinet

 

Rappelons que la Commission nationale d’investiture LaREM a été installée le 3 juin 2019.
Elle est composée de 16 membres chargés de sélectionner les candidats qui seront investis pour les municipales.
Marie Guévenoux et Alain Richard, membres du Bureau Exécutif de LaREM en charge des élections municipales, co-président la CNI.

La CNI aura pour mission de sélectionner des candidats et des candidates qui présenteront des projets municipaux innovants, progressistes et porteurs de réelles améliorations de la vie quotidienne des Français et des Françaises.

Les candidats et candidates à l’investiture devront réaliser et présenter une note de projet détaillant leur vision et leur équipe ainsi qu’une note de stratégie politique à la CNI.

La CNI sera par ailleurs amenée à poursuivre et élargir le rassemblement des partenaires politiques initié lors des élections européennes avec la liste Renaissance: le MoDem, Agir et le Mouvement Radical.

Féminisation: « La CNI contribuera aussi à renouveler les visages de la politique, en investissant et accompagnant des personnes issues de la société civile. Une attention particulière sera portée à la place des femmes dans cette élection avec une volonté de voir plus de femmes s’engager. La France aujourd’hui ne compte que 16 % de femmes maires. De même que LaREM avait réussi à faire entrer plus de femmes à l’Assemblée nationale, elle se fixe l’objectif d’investir le maximum de femmes pour les élections municipales. »

La CNI est chargée d’étudier les candidatures à l’aune de six critères :

  • la probité et l’éthique du candidat, ainsi que sa cohérence avec les valeurs et les positions du mouvement ;
  • l’ambition de son projet pour la commune et sa faisabilité compte tenu des particularités locales ;
  • sa capacité de rassemblement ;
  • sa connaissance du territoire communal et sa prise en compte du fait intercommunal ;
  • son implantation locale ;
  • sa capacité à faire le meilleur résultat.

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables d’Olonne Vendée – Aventures: le nouveau teaser du Vendée Globe donne des frissons

    Dans un peu moins de 300 jours, ce sera le jour du départ pour 34 skippers. « Une course qui les ...