Vendée – Le DG de Fleury-Michon qui avait avalé le Préfou Paso d’Olivier Vallée et Tugdual Rabreau laisse la main


 

Début 2018, Fleury-Michon avait annoncé que dans le cadre du déploiement de son projet « Aider les Hommes à manger mieux chaque jour », qu’elle venait d’acquérir 100% de la société vendéenne Paso.

Paso, créée en 2003, était une société agroalimentaire spécialisée dans les produits « d’apéritif et d’apéritif-dînatoire à consommer et à partager au quotidien ou pour des occasions festives. »
Elle gèrait aussi une activité de traiteur et sept boulangeries. L’entreprise associait deux savoir-faire : boulanger et cuisinier-traiteur.

Elle avait réussi à développer « des positions majeures autour de produits qui s’inscrivent dans l’évolution des modes de consommation » déclarait alors Fleury-Michon.
Paso fabrique elle-même ses produits – essentiellement des préfous et des mini-burgers, mais aussi des cakes, des bouchées, des verrines, des cakes, des madeleines et des cannelés – qu’elle distribue en grandes et moyennes surfaces sous la marque Paso.

« Cette acquisition est l’illustration concrète du déploiement de notre plan stratégique et rassemble deux entreprises autour de valeurs communes : respect, enthousiasme, proximité, qualité, excellence du service client et innovation. Nous allons continuer à travailler autour de la qualité des produits, tout en ne cessant d’innover. Pour nos clients de la Grande Distribution, c’est également l’opportunité de saisir le potentiel de croissance de cette catégorie développée par Paso-Fleury Michon« , avait indiqué Régis Lebrun, Directeur Général de Fleury Michon.

Les deux fondateurs, Olivier Vallée et Tugdual Rabreau, (le premier étant restaurateur et le second boulanger), avaient déclaré:
« PASO est une histoire d’hommes : Nous avons grâce à l’ensemble de nos collaborateurs, développé l’entreprise sur le marché de l’apéritif dînatoire en se spécialisant dans la fabrication de préfous.
La rencontre avec les équipes Fleury Michon est un nouveau tournant dans notre aventure et va nous permettre, en associant notre agilité et notre vivacité sur un marché en constante évolution, de pouvoir prétendre jouer un rôle prépondérant dans les rayons de nos clients.
À l’heure où de nouveaux modes de consommation se mettent en place, la société Fleury Michon en acquérant les savoir-faire PASO va donner une légitimité nationale et internationale aux produits que nous développons depuis une dizaine d’années.
Nous sommes très heureux de porter le projet de la marque PASO au sein du groupe Fleury Michon».
Depuis les deux hommes ont lancé plein de nouveaux projets.

A LIRE  Corse - Rhodanus à Bonifacio: la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne s'est rendue à Cala Longa

Aujourd’hui Fleury-Michon a annoncé que Régis Lebrun quittait après 13 années, pour des raisons de santé, la Direction Générale de Fleury-Michon. Il sera désormais responsable du développement du groupe.
C’est Billy Salha qui devient Directeur Général de Fleury Michon à partir du 4 novembre 2019.
Diplômé d’HEC Paris et d’un Doctorat en Sciences de gestion, Billy Salha possède une expérience de 25 ans au sein de grandes entreprises familiales du secteur de la grande consommation.
Il a débuté chez Mars à des postes de ventes, marketing, puis contrôle de gestion.
Il a ensuite passé 18 ans chez Bic à différents postes de direction : directeur marketing Global, directeur général de l’unité rasoir du groupe (à New-York puis Paris), puis directeur général de la région Europe-Asie-Pacifique.

Fort de son expérience au sein de deux grands groupes familiaux, Billy Salha accède donc au poste de directeur général de Fleury Michon.
Il est notamment chargée d’accélérer la mise en oeuvre du projet stratégique du groupe visant à accélérer la transformation et la croissance du groupe à travers la notion du Manger Mieux.
Une notion et une image importante à l’heure de profondes mutations où le mieux-manger devient une préoccupation croissante voire permanente des consommateurs.
(Fleury Michon a, par exemple, lancé une gamme de charcuterie sans nitrite).

Préfou Paso

Rappel sur l’acquisition de Paso

Une diversification pour Fleury-Michon
L’achat de Paso répond à une stratégie de croissance de Fleury Michon basée sur une diversification de son offre. Fleury Michon veut ainsi renforcer sa présence sur le segment stratégique et en croissance de l’apéritif et apéritif-dinatoire.
Elle souhaite aussi « acquérir un nouveau savoir-faire dans le domaine de la panification ouvrant de nouveaux potentiels de développement de gammes. »
Pour des raisons stratégiques, le montant de la transaction financé par emprunt bancaire n’a pas été dévoilé.

A LIRE  Vendée Port-Brétignolles - Le va-tout de Christophe Chabot: il réclame l'application de l'état de droit et en appelle à l'Etat

Résultats et évolutions
Paso a réalisé en 2017 un CA de 22 millions d’€ avec une évolution annuelle assez remarquable puisqu’elle est en moyenne supérieure à 20% pour les trois derniers exercices! Grâce à l’appui de Fleury-Michon, le développement de l’activité et la distribution des produits Paso en grandes surfaces devraient s’accroître. Parallèlement, Fleury-Michon pourra proposer une offre plus large pour la restauration livrée et apporter son expertise nutritionnelle.
Le nombre de salariés de Paso s’élève à 140 personnes exerçant sur deux sites de production (le 2ème site, celui de La Chapelle-Achard – 4500m2 sur 22.000m2 de foncier et d’un coût de 8 millions d’€ – est opérationnel depuis juillet 2017 et doit permettre de multiplier par 2,5 sa production de Préfou).

« Cette acquisition est l’illustration concrète du déploiement de notre plan stratégique et rassemble deux entreprises autour de valeurs communes : respect, enthousiasme, proximité, qualité, excellence du service client et innovation. Nous allons continuer à travailler autour de la qualité des produits, tout en ne cessant d’innover. Pour nos clients de la Grande Distribution, c’est également l’opportunité de saisir le potentiel de croissance de cette catégorie développée par Paso-Fleury Michon« , a indiqué Régis Lebrun, Directeur Général de Fleury Michon.

Cette acquisition stratégique fait suite à d’autres acquisitions et prises de participation réalisées récemment par Fleury-Michon:
– Vallegrain développement, Good Morning, SGI et Jargus.

En 2017, Fleury-Michon a été pénalisé par les cours élevés des matières premières (charcuterie, jambon) et la guerre des prix. Son chiffre d’affaires a atteint 359,8 millions d’€ en recul de 3,3% mais surtout son bénéfice net a dégringolé de 81% à 1,7 million d’euros!
Pour contrer ces mauvais résultats, Fleury-Michon a lancé un plan Renaissance portant sur l’organisation, l’innovation, l’offre et la compétitivité.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

lereportersablais@gmail.com


 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Sauvetage – La SNSM et Couach viennent de signer un contrat d’équipement historique

    Vidéo Un plan d’équipement sur appel d’offres lancé en 2018 La Snsm avait lancé un projet d’équipement historique en avril ...