Palais de Justice des Sables d'Olonne

Vendée Justice – Bruno Retailleau réagit à propos de la carte judiciaire et du Tribunal des Sables d’Olonne

 


 

Rappel: hier, Le Canard enchaîné a dévoilé une note selon laquelle la Chancellerie envisagerait pour le maintien ou la suppression des postes de juges des résultats LREM aux Municipales 2020!
Selon cette note «confidentielle» publié par l’hebdomadaire satirique, une réunion était prévue entre le ministère de la Justice, un des conseillers du Premier ministre et des « experts » des élections municipales d’En marche! avec pour but de différer les (mauvaises) annonces de la nouvelle carte judiciaire (avec d’éventuelles suppressions de juge d’instruction lorsqu’il y a plusieurs tribunaux dans un même département) en fonction de villes étant des cibles électorales pour En Marche!
Depuis, c’est un véritable tollé dans le monde judiciaire!

Bruno Retailleau a réagi à ces informations:
« Les syndicats de magistrats ont exprimé hier leur consternation après la divulgation d’une note du ministère de la justice qui s’appuie sur la sensibilité politique des élus locaux pour supprimer des postes de magistrats dans plusieurs villes en France.
Dans le grand Ouest Alençon, Lisieux, Argentan et Les Sables d’Olonne sont dans le collimateur de la République en Marche.
La carte judiciaire est soumise au crible des experts des élections municipales !

Comment un gouvernement peut-il envisager de supprimer des juges d’instruction non pas sur des critères objectifs liés à l’activité judiciaire mais en fonction de la couleur politique des élus locaux et de leur indépendance envers le pouvoir ?
Comment un gouvernement peut-il faire prévaloir la mainmise du politique sur l’organisation de la justice ?
De tels procédés ont à juste titre été qualifiés par les syndicats de magistrats comme étant « inadmissibles ».

En Vendée, le tribunal des Sables d’Olonne est menacé par ces pratiques parfaitement scandaleuses qui révèlent des méthodes et des choix de la République en Marche auxquelles je m’opposerai avec détermination.
Le tribunal des Sables d’Olonne a besoin de plus de moyens et certainement pas de connaître de nouvelles restrictions.
Mme Belloubet sera questionnée au Sénat dans les prochains jours. Elle devra s’expliquer. »

A LIRE  Le Poiré-sur-Vie Gendarmerie Vendée - Vous avez été victime d'un vol? : vous êtes peut-être concernés

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
lereportersablais@gmail.com

 


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables d’Olonne Vendée – Aventures: le nouveau teaser du Vendée Globe donne des frissons

    Dans un peu moins de 300 jours, ce sera le jour du départ pour 34 skippers. « Une course qui les ...