Vendée – Bilan 2017 et Premières tendances du tourisme vendéen pour 2018

Vendée – Bilan 2017 et Premières tendances du tourisme vendéen pour 2018




Il y a quelques jours, Wilfrid Montassier, président de Vendée Expansion, présentait les derniers chiffres liés au Tourisme pour la Vendée, ainsi que le plan médias pour 2018.
En 2017, pour l’ensemble de l’année, la Vendée avec 36,328 millions de nuitées contre 35,589 millions en 2016, a confirmé sa place de destination phare en France.
Ces 739.000 nuitées supplémentaires – soit + 2,07% – sont réparties ainsi: +1% en coeur de saison, mais ce qui est encore plus remarquable, 3,6% de hausse en hors saison, notamment sur les « ailes de saison. » Cette évolution rentre pleinement dans les objectifs des acteurs du tourisme de développer un tourisme « Vendée 4 saisons » , c’est-à-dire de montrer les différents atouts de la Vendée pour une incitation à la découvrir en toutes périodes de l’année.

Les facteurs qui ont incité à fréquenter la Vendée
En 2017, l’avant-saison a pu bénéficier d’une météo extrêmement favorable incitant à des déplacements pour de courts séjours. A noter aussi, l’effet Vendée Globe – mais qui ne se produit que tous les 4 ans – sur l’année 2017; chaque édition montre des répercussions touristiques l’année de l’événement bien sûr, mais aussi l’année qui suit.

Hôtels et Campings en Vendée au 1er janvier 2018

 

 

AUTRES Hébergements collectifs au 1er janvier 2018

 

Sources des graphiques: INSEE

Par catégorie, l’évolution 2016/2017 est la suivante:
– Hôtellerie: + 4,3% (1,4 millions de nuitées avec +4,2% pour la clientèle française et +5,2% pour l’étrangère) (voir graphique ci-dessus)

– Campings / Hôtellerie de plein air: +5,2% (8,4 millions de nuitées touristiques, de mai à septembre) (voir graphique ci-dessus)
– Pour les AUTRES hébergements collectifs, seuls les chiffres sur les Pays de Loire sont disponibles et non ceux pour la Vendée.

Focus sur la clientèle
La Vendée, en 2017, a vu une clientèle de touristes français pour 85% et donc 15% de touristes étrangers. Parmi la clientèle française, l’origine est à 46% ligérienne (Pays de la Loire) ou francilienne (Ile de France).
En hôtellerie et campings, la clientèle britannique, belge, néerlandaise et allemande représente 90% des nuitées de Vendée (pour la France, les nuitées étrangères en hôtellerie seule/décroissant: Royaume-Uni, Etats-Unis, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Suisse, Pays-Bas etc… – pour la France, les nuitées étrangères en camping seul/décroissant: Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique Suisse, Espagne, Italie etc…).
La Vendée a un peu perdu l’attirance de la clientèle étrangère mais l’orientation est en train de changer. Avec seulement 15% d’étrangers, le potentiel reste encore assez élevé.

Comparaison Vendée / France
Reste à savoir si on doit considérer la hausse vendéenne de + 2,07% comme satisfaisante alors que la hausse moyenne sur la France est de + 5,6%…(+4,9% pour les hôtels, +5,5% pour les campings et +7% pour les Autres hébergements collectifs) et de +5,1% en Europe (chiffres provisoires pour l’Europe). (graphique France ci-dessous).

Les Pays de la Loire ne sont pas beaucoup mieux lotis.
– Ainsi la hausse de fréquentation pour l’hôtellerie est de 1,2% à 7,1 millions de nuitée (+4,9% pour la France).
– La hausse pour les campings est à 4,6% avec 11,9 millions de nuitées (+5,5% pour la France).
Les deux graphiques qui suivent montrent la hausse faible pour l’hôtellerie en Pays de la Loire, et moyenne en campings.

Cliquez sur les graphiques pour agrandir

 

Les services chargés du développement du tourisme en Vendée – Pôle Tourisme de Vendée Expansion – ne restent pas les bras croisés et mènent une politique très appuyée en matière de communication et promotion: campagne publicitaire dans le métro, campagnes médias / presse, développement des outils de communication (internet), réalisation et diffusion  de vidéos sur les sites d’intérêt, diffusion de nombreuses publications, kits de communication, présence sur les salons etc…
Nous verrons dans notre prochaine article le détail de ces actions menées en faveur du tourisme en Vendée.
Il est important de savoir que pour développer l’impact de certaines de ces actions, notamment à l’international auprès de la clientèle étrangère, des mutualisations sont désormais effectuées avec la région des Pays de la Loire.

Point de conjoncture pour la Vendée au 26 mars 2018 (voir graphique ci-dessous).
Tous les ans, en avant-saison des points des tendances sont effectués avec les professionnels. Et malgré la difficulté de donner des impressions en raisons des réservations toujours tardives, des comparaisons peuvent être effectués par rapport aux sentiments exprimés l’année précédente.
Pour 2018, l’organisation des vacances scolaires et les nombreux ponts devraient être propices à des courts-séjours.  Pour la saison estivale 2018, l’état des réservations apparaît stable.
En hôtellerie, il devrait y avoir un effet Tour de France cycliste. Pour les campings, une stabilité des réservations est constatée avec une baisse de la clientèle française mais une hausse de l’étrangère, notamment avec les Britanniques et les Allemands.
Pour les Gîtes de France en Vendée, les réservations de juillet et août accuseraient un très léger retard.
Prochain article « Le Plan d’action Tourisme Vendée 2018 » (article réservé aux abonnés Premium).
Je m’abonne au site Le Reporter sablais: http://www.lereportersablais.com/compte-dadherent/niveaux-dadhesion/
Je fais un don à partir de 2€: http://www.lereportersablais.com/donation-redaction-le-reporter-sablais/
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Recensement 2016 de la population des Olonnes

Originally posted 2015-12-31 22:40:09. Tous les ans au 31 décembre sont fournis par l’Insee des chiffres sur le recensement de la population. ...