Eric Brondy - UDCI St-Jean-de-Monts

St-Jean-de-Monts Vendée – Municipales 2020: Eric Brondy décide de ne pas se représenter

 

 


 

St-Jean-de-Monts

Eric Brondy décide de ne pas se représenter
« Après une longue réflexion en famille, en homme libre et responsable, j’ai décidé de ne pas être candidat aux élections municipales de 2020. Il s’agit pour moi d’une décision pas facile à prendre. Je ne suis pas candidat pour des raisons personnelles, j’aspire maintenant à une vie plus reposante et sans contrainte, j’espère la compréhension de nos électeurs » annonce Eric Brondy.

Élus (NDLR: en 2ème position derrière la liste majoritaire Divers gauche), en mars 2014 avec 38.13% des voix, « nous arrivons au terme de notre mandature, et nous tenons très sincèrement à vous remercier de votre confiance durant ces 6 années. Merci, à toute l’équipe qui était présente en 2014 qui a oeuvré à faire de «Tourné St Jean de Monts et les Pays de Monts vers l’Avenir» une autre alternative à la politique de l’équipe majoritaire de gauche et d’extrême gauche montoise. »

André Ricolleau élu Maire en 2014
En 2014, une liste avait été montée pour les élections municipales, en collaboration avec Dominique Le Borgne, avec pour objectif « de proposer une autre forme de gestion, une autre politique. »
En 2014, les résultats avaient été les suivants:
– André RICOLLEAU   (Démocratie et Progrès / Divers gauche)  61,86%
– Dominique LE BORGNE (Saint Jean De Monts Tourné Vers L’avenir ! / Union Démocrates et Indépendants) 38,13%


Pas de Tête de liste

A l’approche des Municipales 2020, Eric Brondy indique qu’il a cherché à constituer – avec son équipe Gianna Cannelle et Karine Irr – une nouvelle liste de rassemblement de toutes les sensibilités.
Une liste pour proposer « de la créativité, de la nouveauté dans les propositions, dans les procédures, dans la gestion, pour répondre aux demandes des Montois. Une liste afin de porter au mieux les espoirs d’une population montoise sensible à la justice sociale, à l’urgence environnementale, au bien-vivre ensemble, à la démocratie participative et pour plus de sécurité et moins taxes. »
« 24 personnes étaient déjà prêtes à s’engager pour 2020 » dit-il.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au mercredi 27 mai 2020

Mais le problème essentiel que rencontre cette liste est qu’elle se trouve sans….. tête de liste.


Eric Brondy: le constat d’une droite non rassemblée

Pour Eric Brondy « la droite montoise ne gagnera pas seule notre belle commune, tant que la droite, le centre et les indépendants ne seront pas unis, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui et qui ne sera certainement pas le cas demain, nous ne gagnerons pas seuls. »

Le constat d’Eric Brondy
Même s’il déclare ne pas se présenter, Eric Brondy tient à faire un constat de la gestion du Maire.
« Nous allons continuer de défendre les dossiers, les idées, face à toujours plus de taxes, à une gestion catastrophique de l’équipe majoritaire et avec le soutien de certains élus(es) des autres communes des Pays de Monts.
Concernant la politique, le règne, et la gestion d’André Ricolleau, même si on respecte l’homme et la fonction, qu’on lui reconnaît une forme de bravoure, de clairvoyance, c’est une décision logique de ne pas se représenter au vu de la situation financière catastrophique des comptes publics de nos deux collectivités.
Ce n’est pas un bilan, mais plutôt un dépôt de bilan que nous laisse le maire. »
Et il poursuit ainsi: « Les jeunes sont dans la galère, nos seniors dans la misère, et les inégalités explosent, des services publics disparaissent, des logements sociaux sont mis à disposition pour une population extérieure… »
« Et les Montois dans tout cela ?« 

Il considère aussi que « depuis 30 ans sous la gauche, tout a empiré, l’attractivité estivale et hivernale sont en berne, et la ville se dévitalise. Le centre-ville se vide avec des locaux qui deviennent des friches à l’image de l’ancien Marché U ou bien des terrains proches des « zones » d’activités squattées. »
Il regrette « l’état pitoyable des différents réseaux de voirie, de l’eau, des transports, de l’accès aux soins, de l’environnement » et la baisse de la qualité de vie.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Coronavirus. ARS: tableaux des statistiques au vendredi 29 mai 2020

Selon lui, « Tous les indicateurs montrent le fléchissement du tourisme et l’accroissement de la vacance commerciale » et il considère comme nécessaire de « cesser d’embellir la réalité jusqu’à la travestir comme pour la dette financière des deux collectivités.« 

Face à ce tableau noir, il défend le rôle des élus de l’UDCI dont la ligne de conduite depuis 6 ans s’est déclinée en trois mots : résister, proposer et défendre les intérêts des Montois sans copinage.
par exemple avec une mutuelle pour tous, un projet de l’UDCI Montois lors des élections de 2014.
« Des élus UDCI qui exigent le respect de la démocratie et ont proposé d’associer les Montois aux vraies décisions » ajoute-til.

Si Eric Brondy ne se représente pas, il espère cependant que « les Montois sauront se rassembler, non pas derrière un leader ou autour d’un parti, mais avec toutes les forces citoyennes, démocratiques, écologiques de la droite, du centre et des indépendants afin ne pas laisser encore une nouvelle fois les clés de la ville et de l’intercommunalité à une seule personne… »

Et pour redonner du souffle à St-Jean-de-Monts, il demande aux jeunes et moins jeunes de ne pas s’abstenir: « Impliquez-vous ! L’Avenir des Pays de Monts vous appartient! »

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 

 


À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Maché Vendée – Un corps sans vie découvert par un pêcheur

      Début d’intervention (les données sont susceptibles d’évoluer ou d’être précisées au cours de l’intervention) Les Sapeurs-Pompiers ont été appelés ...