CCO des Olonnes

Séance apaisée à la Communauté de Communes des Olonnes CCO

L‘ordre du jour de la séance du vendredi 5 février 2016 de la CCO portait exclusivement sur des remplacements de délégués et d’un Vice-Président en raison de suppressions de délégations – voir notre précédent article – et d’une démission pour raisons professionnelles. La récente crise aurait pu conduire à une foire d’empoigne, mais les élus du camp majoritaire ont su trouver un terrain d’entente.

C’est donc durant une séance apaisée que se sont déroulés les votes pour les différents postes en remplacement. Au vu des candidatures et des votes, on peut largement supposer que des rencontres préliminaires ont eu lieu afin d’équilibrer les délégations et calmer les esprits.
Rien de mal à cela, surtout lorsque cela permet à chaque commune d’être représentée de manière équitable.

Une nouvelle déléguée communautaire a été élue, Laëtitia Mignon (Les Sables d’Olonne) en remplacement d’Hortense de Beauchaine (Les Sables d’Olonne), démissionnaire pour raisons professionnelles.
Gérard Mongellaz (Les Sables d’Olonne) a été élu à la Commission Urbanisme Environnement & Aménagement du Territoire.
Au sein du Syndicat mixte du Pays des Olonnes, ont été élus les deux seuls candidats, Joël Mercier (34 voix Pour, 1 nul et 2 blancs) et Didier Gallot (31 voix Pour, 2 nuls et 4 blancs).
Au sein du Syndicat mixte Vendéopole furent élus Laëtita Mignon (Les Sables d’Olonne) avec 29 voix, et Bernard Codet (Château d’Olonne) avec 33 voix, ainsi que Philippe Ratier en tant que suppléant puisque Bernard Codet était précédemment suppléant.
Catherine Brossard, seule candidate, fut élue à la Comm. départ. d’Aménagement commercial.
Pour la SAEM Vendée Expansion et la SAPL Agence de service aux collectivités, furent élus – sans autres prétendants – comme titulaire Yannick Moreau (Olonne), suppléant Jean-Pierre Boileau (Château d’Olonne), et ass. spéciale Catherine Brossard (Les Sables d’Olonne) avec pour l’ensemble 32 voix Pour, 1 vote contre et 4 abstentions.
L’Ass. Ecole des Formations maritimes aura trois nouveaux titulaires en la personne de Pascale Balle (Les Sables d’Olonne), Jean-Pierre Boileau (Château d’Olonne) et Florence Pineau (Olonne) avec 33 voix Pour, 1 voix contre et 3 abstentions.
Joël Mercier fut élu à la Maison départementale de l’Emploi avec 35 voix Pour, 1 contre et 1 abstention.
Bernard Codet fut élu à la Commission de suivi du site TMBiologic par 35 voix Pour, 1 contre et 1 abstention.
On remarquera que les différentes délégations ont fait l’objet d’une meilleure répartition et ne sont plus tenues par une seule main comme ce fut le cas auparavant.

Quant à la place de 3ème Vice-Président, en remplacement d’Isabelle Doat, c’est Jean-Pierre Boileau – du Château d’Olonne comme Isabelle Doat – qui en est désormais le tenant. Sur 37 voix, il a recueilli 35 voix Pour, 1 blanc et 1 nul. « Je ne remplace pas Isabelle Doat, je lui succède » a-t-il déclaré après son élection, ajoutant « en deux ans, mon amie Isabelle Doat n’a pas failli à sa mission et je m’engage à en faire de même. »

A Nicole Landrieau qui a tenu à soutenir Isabelle Doat en s’étonnant qu’il n’y ait plus de droit d’expression, qu’elle déplorait la méthode utilisée vis-à-vis de l’ex-3ème Vice-Présidente alors « qu’elle n’a fait qu’exprimer son mécontentement » Didier Gallot a répondu qu’il approuvait la position de Yannick Moreau et que la décision que celui-ci avait prise était nécessaire. Prenant comme (mauvais) exemple l’état d’urgence prôné par François Hollande et Manuel Valls et l’image brouillée donnée par les socialistes à ce sujet, il indiqua que ce n’était pas un problème de liberté d’expression mais « lorsqu’il y a une équipe, on avance en équipe. »

A l’issue de cette réunion qui dura une petite heure, Joël Mercier précisa qu’avec le Bureau et ses adjoints il avait été décidé que ce serait Jean-Pierre Boileau qui prendrait le relais d’Isabelle Doat. « Nous ne lâchons pas Isabelle Doat, nous nous inclinons seulement sous la loi du nombre » déclara-t-il fermement.
C’est l’intérêt général de la population et de l’agglomération qui importe pour Joël Mercier et c’est pourquoi il se satisfait du vote de ce soir car, dit-il « les élus du Château d’Olonne ont toujours joué la collaboration intercommunale. Le Château d’Olonne a toujours été solidaire de ses partenaires, Olonne et Les Sables d’Olonne, et c’est pourquoi lors de la dernière réunion nous avons voté pour Didier Gallot, comme nous avions accepté l’année dernière la hausse de la taxe d’habitation alors que nous n’y étions pas favorable. »
Joël Mercier conclut par deux points : « à chaque fois qu’un dossier ne recueillera pas l’unanimité, nous en exposerons publiquement les raisons » et, à l’endroit de ses voisins, « nous n’accepterons pas de passer pour les vilains petits canards du Pays des Olonnes. »

Malgré ces termes, la séance s’est déroulée – nous le disions plus haut – sous une forme apaisée. C’est dans cet esprit que Yannick Moreau clôtura la séance ; il appela à la cohérence et à la cohésion et précisa que « le seul mode de fonctionnement qui puisse valoir est un mode démocratique. » Le bureau propose et le Conseil communautaire prend les décisions. « Il est utile de débattre et tant mieux s’il y a des débats. La CCO est un lieu d’expression public, chacun s’exprimant en fonction de ses responsabilités et de l’intérêt supérieur de la CCO. » Il remercia enfin tous les élus d’avoir manifesté un esprit de cohésion et les encouragea à faire de même dans les semaines et mois restants puisque la CCO laissera la place à la Communauté d’Agglomération au 1er janvier 2017.
L’Assemblée sera alors beaucoup plus importante avec 7 villes concernées. Le seul conseil qu’on peut leur donner à ce jour, après deux séances consacrées longuement à des votes, est de s’offrir un système de vote électronique…..

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Notre précédent article sur la crise :
http://www.lereportersablais.com/reunion-de-crise-a-cco-laffaire-isabelle-doat-crispe-camps/

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Notre-Dame de Paris – A 18h50 toutes les cloches des cathédrales de France sonneront

Notre-Dame de Paris – A 18h50 toutes les cloches des cathédrales de France sonneront   Aujourd’hui, mercredi 17 avril 2019, en hommage ...