Scénographie de Pierre Levée

La Scénographie de Pierre-Levée a ébloui la nuit olonnaise

Eblouissant ! C’était aujourd’hui l’avant-première de la saison 2016 de la Scénographie du Château de Pierre-Levée dont les terres sont sises sur la commune d’Olonne-sur-Mer, entre mer et bocage, à deux pas de la très républicaine Les Sables d’Olonne… Difficile de ne pas être élogieux après avoir vu ce spectacle que nous avions présenté il y a peu. 

Les textes historiques sont précis sans trop d’emphase et la mise en scène de Mylène Oudin et Monique Garnier est exceptionnelle : les tableaux sont magnifiques et, surtout, composés de plusieurs plans ce qui apporte à la scène de la densité et du mouvement. On voit bien que rien n’a été laissé au hasard et les metteurs en scène n’ont pas lésiné pour apporter toute la vie nécessaire aux différentes scènes : carrosse, cavaliers, voiture, motocyclette, charrettes de paysans sont régulièrement utilisés selon les époques décrites, et des enfants au cerceau, des groupes d’enfants, des scènes familiales, des lavandières, des révolutionnaires ou royalistes ainsi que les châtelains participent harmonieusement aux différentes phases historiques.
Les costumes sont très réussis et, depuis la tribune, ne dénotent jamais. Et pourtant des centaines sont utilisés tout au long du spectacle.
Les tableaux qui regroupent le plus de personnages – parfois 200 à la fois ! – sont d’une grande intensité et donnent l’impression de se trouver – tout en étant spectateur – au coeur même des scènes de vie. Le scénario retrace toute l’évolution de ce qui est devenu le Pays des Olonnes depuis l’origine et conte plus particulièrement l’histoire du Château de Pierre-Levée, sa construction, ses peines et malheurs ou les ruptures dues aux changements de propriétaires.
Le château de Pierre-Levée est miraculeusement sorti indemne des périodes et destructions révolutionnaires. Il garde toute sa beauté de « Petit Trianon vendéen » et constitue un lieu idéal pour ce genre de spectacle historique. Il faut à nouveau remercier ici, comme le font les organisateurs, les propriétaires du lieu qui acceptent cette imposante présence sur les lieux de leur vie quotidienne.
Les spectateurs sont partis ravis après avoir suivi 1h30 de ce spectacle qui en est rendu à sa 29ème édition. Le gage d’une réussite culturelle indéniable au Pays des Olonnes.
Alors, après un texte aussi dithyrambique peut-être avons nous droit de présenter une doléance : tous les acteurs sont muets, le spectacle étant composé de scènes soutenues par un excellent texte diffusé par haut-parleurs ; pourquoi ne pas prévoir à l’avenir pour les prochaines éditions deux ou trois courtes scènes historiques qui seraient jouées avec des acteurs parlants afin de donner encore davantage de vie à ce merveilleux spectacle ?
En tout cas, il mérite bien une note de 5 étoiles grâce aussi, et notamment, aux éclairages et jeux de lumière perfectionnés et particulièrement réussis.
(en bas de page, vidéo – visible uniquement sur certains appareils et pays en raison des droits audios)
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Cliquez sur les photos pour agrandir

VIDEO 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au 29 septembre 2020

  STATISTIQUES         Le Reporter sablais A LIRE  Grosbreuil Vendée. Une maison entièrement embrasée à l’arrivée des secours