Près de Talmont-St-Hilaire Vendée Tourisme. Un parcours de dolmens et menhirs (Rédaction Les Sables-d’Olonne)

 




 

 

Vendée Grand Littoral compte déjà 12 circuits cyclables, soit 290 km d’itinéraires vélo.
Le territoire est notamment traversé par des circuits reconnus comme la Vélodyssée (sur 32 km, du nord au sud) ou la Vendée-Vélo (entre Talmont et Luçon).

Pour faire de Vendée Grand Littoral une destination vélo à la fois clairement identifiée mais aussi singulière, la Communauté de communes a imaginé diversifier son offre en réalisant des circuits cyclables thématiques.
Ces circuits ont pour objectif d’allier le plaisir de la balade à vélo à la découverte du patrimoine naturel et culturel local.

Ça roule au temps des Menhirs
Vendée Grand Littoral vient de finaliser un circuit cyclable « ça roule au temps des menhirs », entre Avrillé, Le Bernard, Longeville-sur-Mer, Saint-Hilaire-la-Forêt et Saint-Vincent-sur-Jard, avec le soutien du Conseil départemental (Contrat Vendée Territoire).
La boucle intégrale fait 38 km mais le circuit permet aussi de réaliser des boucles intermédiaires qui font une quinzaine de kilomètres chacune.
Ces boucles mettent à l’honneur les mégalithes du territoire. En effet, Vendée Grand Littoral regroupe la plus importante concentration de mégalithes en Vendée. Dolmens et menhirs font partie du paysage mais ils restent encore largement entourés de mystères.

Ça roule avec Richard Coeur de Lion
Le premier circuit qui fut ouvert fut « ça roule avec Richard Cœur de Lion », un itinéraire cyclable entre Talmont-Saint-Hilaire et Jard-sur-Mer. Tout au long du circuit, des panneaux d’interprétation permettent d’en apprendre plus sur les paysages et les monuments avec comme fil rouge la figure de Richard Cœur de Lion.

Pour la Communauté de communes Vendée Grand Littoral, le vélo est au croisement de plusieurs enjeux d’avenir pour le territoire :
la Transition énergétique en développant les modes de déplacements doux et non carbonés, l’incitation à s’équiper en Vélo à Assistance Electrique (prime vélo), et la réalisation de boucles cyclables thématiques pour le tourisme.
– l’attractivité touristique. Le vélo constitue un argument touristique majeur. Les territoires disposant de circuits cyclables de qualité attirent davantage de clientèle étrangère (Belges, Néerlandais, Britanniques ou Allemandes notamment). Les circuits sur les secteurs littoraux sont particulièrement recherchés : en France, 40 % des séjours avec pratique vélo sont aujourd’hui effectués sur le littoral.

 

 

La Carte du Parcours. Il y a 5 possibilités de départ.

Il est recommandé de démarrer le circuit depuis l’une des cinq entrées. En effet, à chaque entrée du circuit, un panneau d’information présente le parcours et les points d’intérêts.
Le circuit peut se faire dans le sens que l’on souhaite.
La carte est disponible en version papier, dans les Offices de tourisme de la Communauté de Communes de Vendée Grand Littoral.

 

Parmi les mégalithes présents sur le parcours, on peut notamment citer :
– le menhir du Camp de César, à Avrillé, le plus haut menhir de Vendée avec 7 mètres de hauteur,
– le cairn du Pey de Fontaine, au Bernard, l’un des plus grands sites mégalithiques de Vendée,
– le dolmen du grand Bouillac, à Saint-Vincent-sur-Jard, dont la légende dit qu’il s’agit d’un palet de Gargantua,
– le dolmen de la Sulette, à Saint-Hilaire-la-forêt, enfoui dans son tumulus,
– le menhir de la pierre qui vire, à Longeville-sur-Mer, qui mesure 3,80 mètres de hauteur.

 

Vidéo ci-dessous

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.