Noirmoutier

Noirmoutier-en-l’Île Vendée Coronavirus. La demande d’ouverture des PLAGES sera transmise au Préfet demain




 

 

Où en est-on à Noirmoutier-en-l’Île ?

En Vendée, de nombreux maires ont déjà fait connaître leur intention de demander une dérogation au Préfet.
Et pour gagner du temps, dans l’attente de la sortie du décret, les dossiers ont déjà été rédigés.
Certains ont été transmis au Préfet.

 

Plages de Noirmoutier-en-l’Île

 

A St-Gilles-Croix de Vie, le maire François Blanchet a fait une demande d’ouverture pour ses 2 plages principales que sont La Grande Plage et la plage de Boisvinet.
Aux Sables d’Olonne, le maire Yannick Moreau a également fait sa demande avec une différenciation entre les plages sauvages et les plages urbaines.

A St-Hilaire-de-Riez / Sion-sur-l’Océan, le maire Laurent Boudelier va déposer le dossier demain auprès du Préfet.
Il est très favorable à l’ouverture, nous dit-il. Mais la commune s’est attachée ces derniers jours à traiter de nombreux autres dossiers comme la distribution des masques, la réouverture des écoles, des forêts…
Donc tout se fait mais par étapes.
St-Hilaire-de-Riez, ce sont 12 km de plages dont 9 km de plages de sable et 3 km de corniche avec criques.
Pour les sentiers et corniches, un sens de cheminement a été prévu afin d’aviter les croisements, le long de la mer on descendra vers le sud.
Concernant les demandes d’ouverture de plages, une demande a été faite par la Mairie de St-Hilaire-de-Riez pour toutes celles qu’il est possible de surveiller, c’est-à-dire toutes les grandes plages depuis Sion au sud jusu’à la Plage des Demoiselles au Nord.
Sont comprises quelques grandes criques qui disposent d’une belle étendue de sable. Par contre ne pourront être ouvertes les toutes petites criques.
Donc dépôt du dossier demain lundi, puis instruction du dossier par la Préfecture

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. FRANCE: démission du Gouvernement

A Noirmoutier-en-l’Île
Le Maire, Noël Faucher, vient de nous indiquer que le dossier serait transmis au Préfet demain matin.
Il souhaite que la décision puisse être finalisée pour la fin de semaine ou, au plus tard, au début de semaine prochaine (NDLR: soit entre le 16 et le 20 mai 2020 environ).

La proposition de demande d’ouverture porte sur l’ensemble des plages, sauf deux d’entre elles – la plage de l’Anse rouge et celle des Souzeaux – car ce sont de petites plages difficiles à surveiller et avec peu d’espace.
« Pour les autres, il y a suffisamment d’espaces naturels pour ne pas risquer une forte concentration de personnes au même endroit » nous dit Noël Faucher.
Noël Faucher propose aussi que « seules les activités dynamiques soient autorisées plutôt que le farniente et les bains de soleil. »
Ce qui rejoint la position d’autres élus ainsi que les propositions faites par des fédérations sportives.
.
Le maire de Noirmoutier-en-l’Île prévient toutefois:
« Nous assurerons une surveillance quotidienne avec la gendarmerie pour voir comment se comportent les personnes. S’il apparaissait des abus, nous refermerions immédiatement les plages.« 
Quant aux arguments pour l’ouverture, il déclare qu’il « plaide pour que ces espaces soient rouverts afin de réduire justement la promiscuité dans les espaces urbains qui, à Noirmoutier, sont petits.« 

 

Rappel pour l’instruction des dossiers et les délais

Dossiers
Parmi les conditions, il y aura donc le respect des conditions sanitaires, de l’environnement (on parle déjà de problèmes de nidification des oiseaux sur certaines plages sauvages), de l’ordre public (fermetures sans doute envisagées le soir).
Sera sans doute étudiée également l’équilibre d’ouverture entre les plages d’une même commune et entre celles de l’ensemble du département; en effet, il faut éviter qu’il y ait un afflux soudain sur une seule plage provoqué par la fermeture persistante de toutes les autres, ou un équilibre entre plusieurs stations balnéaires proches.
La surface disponible de sable sera aussi à prendre en compte, notamment avec les marées hautes.
Des accès devront être déterminés avec un sens pour éviter les croisements, à l’instar de ce qui a été mis en place pour les marchés.

A LIRE  La Tranche-sur-Mer Vendée - Un kitesurfer présumé disparu recherché par tous les secours

Toutes ces conditions et leur variété expliquent pourquoi les Préfets sont dans l’attente du cadre juridique prévu par le décret ministériel qui mentionnera donc les obligations.
On en saura aussi plus sur la notion de « plage dynamique » car il y aura fort à parier que l’usage des plages de manière statique soit renvoyé au mois de juin.


Délais

Le décret devrait paraître ce dimanche ou demain lundi avec une publication au Journal officiel lundi ou mardi.
Le temps que les Préfectures instruisent les dossiers pour chacune des communes et qu’un arrêté préfectoral soit publié, on peut envisager un déblocage pour mercredi 13 ou jeudi 14 mai 2020.
Les Préfectures ayant pris les devants et certains dossiers ayant déjà été reçus hier, samedi 9 mai 2020, dans certains cas l’ouverture pourrait être programmée pour le mardi 12 mai 2020.
Encore faut-il que les communes aient eu le temps de mettre en place leur dispositif de contrôles des accès avec barrièrages, police municipale, médiateurs etc….
Tout cela, bien sûr, au conditionnel !

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 

 

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. Bruno Retailleau Annick Billon et Didier Mandelli pour les sénatoriales en septembre

    Vendée Sénatoriales. Bruno Retailleau: Emmanuel Macron adorerait supprimer le Sénat… Le 27 septembre 2020, le Sénat* renouvellera la moitié des ...