Les Sables-d’Olonne Vendée. Statue Saint-Michel: des élus de l’opposition formulent une proposition

CLIQUEZ


Dans un Communiqué, une partie de l’opposition municipale des Sables d’Olonne envisage une sortie réfléchie du dossier de l’archange Saint-Michel.
(Groupe Les Sables, c’est vous ! –
Orlane Rozo-Lucas, Jacques Barreteau, Bruno Rivalland et Guy Bricard).

Constatant que Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon, apporte son soutien au maintien de la statue sur le parvis Saint-Michel (voir article ci-dessous), ils indiquent:
 » (…) Nous sommes très heureux de savoir que Luc Bouard, Maire de La Roche-sur-Yon, s’est entretenu ce matin de ce problème avec M. Moreau. Luc Bouard a rappelé dans la presse ce matin que le parti de la majorité présidentielle auquel il appartient a pour objectif de combattre les ennemis de la laïcité. Grand défenseur de la laïcité M. Bouard n’a pu qu’apporter une parole apaisante face à la capacité de la justice et des juges à faire appliquer les lois. »

Ils poursuivent en s’inquiétant des coûts qui seront engendrés par toutes ces procédures (NDLR: le maire des Sables d’Olonne a fait appel et a demandé un sursis à exécution):
 » (….) (cette) solution pourrait être prise immédiatement et permettrait d’arrêter les procédures en cours, longues et coûteuses, sans parler du surcoût d’une votation. »

Et donc la solution qu’ils proposent tient dans la vente du parvis qui sera alors (re)devenu privé:
« Nous demandons que dans l’attente d’une décision qui apparaît aujourd’hui hasardeuse soit implémentée une autre solution qui, en prenant les démarches juridiques adaptées, permettrait de vendre le parvis de l’église à une association cultuelle, culturelle ou autre.
La solution est légale. Elle permettra de conserver la statue là ou elle est, dans le respect de la loi, puisque le parvis redeviendra privé (NDLR: et non un espace public avec certaines contraintes liées à la loi de 1905). Une seule obligation : vendre le parvis au prix fixé par les domaines. »

Subodorant, une solution – sans doute déjà envisagée par la Mairie -, ils précisent:
« Cette décision devra de toute façon être prise en cas d’échec des procédures judiciaires en cours (NDLR: en cas d’échec de l’appel formé par la Mairie), si M. Moreau souhaite réellement laisser cette statue à sa place.
Ce parvis utile pour le bon usage de l’église sera alors ramené à son rôle initial. Un rattachement définitif au bâtiment de l’église actuelle serait idéal.
Nous sommes certains que les quelques milliers d’euros nécessaires pour l’achat de ce parvis seront très vite trouvés auprès de ceux, et ils sont nombreux, qui défendent le maintien de cette statue sur ce parvis. »

NDLR = Note de la revue

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 



Article précédent

Statue Saint-Michel: Luc Bouard apporte son soutien à Yannick Moreau

Statue Saint-Michel – Luc Bouard apporte son soutien à Yannick Moreau – Les Sables d’Olonne Vendée

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Laisser un commentaire

X

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.