Les Sables-d’Olonne Vendée. RÉGIONALES: Découvrez la liste de François de Rugy

 




Mise à Jour

“La liste menée par François de Rugy est composée à parité de femmes et d’hommes qui partagent un même engagement, le soutien à l’action du Président de la République, et une même volonté : faire des Pays de la Loire la Région de tous les progrès.
Composer une telle équipe est toujours un processus complexe : il faut tenir compte des compétences, des expériences et des potentiels, des parcours des candidates et des candidats et de leur représentativité sur l’ensemble des territoires.
Nous avons dû procéder à des choix difficiles, car de nombreuses candidatures de qualité se sont manifestées, estime François de Rugy. Un tel exercice est extrêmement frustrant : beaucoup de profils intéressants n’ont pas pu être retenus. Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui auraient aimé participer à cette belle aventure. Mais, comme le disait Pierre Mendes-France, « gouverner, c’est choisir, si difficiles que soient les choix ». Au final, l’équilibre que nous recherchions est atteint. ”

Allier renouvellement et expérience
François de Rugy entendait “poursuivre la recomposition politique et favoriser un renouvellement profond de la vie politique, tout en s’appuyant sur les compétences issues de l’expérience des responsabilités et la connaissance de la réalité des territoires”. 

Les candidats
Plus d’un candidat sur deux n’a jamais exercé de fonction politique.
Parmi les candidats exerçant un mandat électif, la priorité a été donnée aux élus locaux : 42 candidats siègent dans des conseils municipaux, 8 sont maires de leur commune.
4 conseillers régionaux sortants figurent parmi les candidats (trois issus du groupe La Région en Marche, un du groupe Socialiste, écologiste, radical et républicain).
Une candidate a également siégé de 2015 à 2018 au conseil régional, élue sur la liste de la droite LR-UDI.

 

Cohérence politique et esprit d’ouverture
“À l’image de la majorité parlementaire et du gouvernement d’Emmanuel Macron, les listes rassemblent au-delà des clivages du passé.

Elles sont composées d’hommes et de femmes issus de l’ensemble du spectre politique républicain et réformiste, adhérents de mouvements politiques qui composent la majorité présidentielle, mais également citoyennes et citoyens qui ne sont affiliés à aucune formation partisane.”

 

Du monde rural aux métropoles, représenter tous les territoires
Le mode de scrutin des élections régionales garantit la représentation de tous les départements de la région, puisque le vote s’effectue sur la base de sections départementales.
La volonté était de présenter des candidats issus de tous les types de territoires.
Les communes de moins de 10.000 habitants, qui représentent 56% de la population régionale, concentrent près d’un candidat sur deux sur les listes de la majorité présidentielle (49 candidats résident dans une commune de moins de 10.000 habitants).
18 candidats résident dans des communes dont la population est comprise entre 10.000 et 25.000 habitants, 4 dans des communes de 25.000 à 50.000 habitants, 6 dans des villes de 50.000 habitants et 26 dans les grandes villes de plus de 100.000 habitants de notre région.
La moitié des candidats a moins de 46 ans, ce qui correspond quasiment à l’âge médian des électeurs de la région, qui est de 50 ans.

Sur 103 colistiers, on compte 14 candidats de moins de trente ans, autant que de candidats de plus de 60 ans.
Le benjamin de l’équipe, Thomas Fribault, est âgé de 19 ans. Membre du mouvement Les Jeunes Avec Macron, il est étudiant ingénieur en environnement et est candidat en Maine-et-Loire.
Le doyen, Michel QUIMBERT est âgé de 75 ans. Avocat, il a été Président du Port Autonome de Nantes-Saint- Nazaire, des Ports de France et du Conseil Supérieur de la Marine marchande. Il est candidat sans étiquette, en dernière position, sur la liste de Loire-Atlantique.

“Ce qui nous a guidés dans la constitution de l’équipe, explique François de Rugy, c’est la volonté de rassembler plus que des candidats : de futurs conseillers régionaux. L’urgence à accompagner et à amplifier la reprise économique, à la sortie d’une crise inédite, nécessitera des élus régionaux issus de tous les milieux professionnels, audacieux, solidaires, humbles et concentrés sur leur tâche. Je sais que cette belle équipe est prête pour agir.

Les TÊTES DE LISTE

Loire-Atlantique
François DE RUGY, ancien Ministre d’État et Président de l’Assemblée nationale, député de la Loire Atlantique, LREM, Nantes, 47 ans

Vendée
Françoise FONTENAILLE, Maire d’Avrillé, retraitée, ex cadre du secteur sanitaire, responsable d’un service social spécialisé, Modem, 70 ans
“ Mon engagement professionnel dans le secteur social, mon expérience de maire, ma fidélité à la démarche de François Bayrou : c’est tout cela qui m’a naturellement conduite à accepter de mener la liste en Vendée. ”

Maine-et-Loire
Éric FREMY, maire de Thorigné d’Anjou, chef d’entreprise, ancien Président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) et de l’Union des entreprises de proximité (U2P) de Maine-et-Loire, sans étiquette, 52 ans
“ Chef d’entreprise, j’ai exercé des responsabilités pour les représenter et les défendre. Je sais aussi l’importance de la formation et de l’apprentissage. Cette expérience, que j’ai mise à la disposition de ma commune, je suis prêt à en faire bénéficier notre Région. ”

Mayenne
Laurence DESCHAMPS, maire de Châtelain de 2014 à 2020, gestionnaire administrative au Conseil départemental de la Mayenne, 19 ans à l’APHP en tant que technicienne de laboratoire, sans étiquette, 54 ans
“ Je retrouve dans cette équipe les valeurs qui avaient inspiré la candidature d’Emmanuel Macron, et notamment la volonté de rassembler les personnes qui veulent aller de l’avant, quels que soient leurs parcours politiques. ”

Sarthe
Dominique AMIARD, maire de Cures, conseiller régional, Professeur d’Université, Mouvement Radical, 58 ans
“ L’objectif, c’est de faire en sorte que le développement profite à tous, et qu’aucun territoire ne vive en marge des progrès. Cela vaut pour l’économie, mais aussi les mobilités, les transports, l’accès à la formation et à la santé.”

LA LISTE VENDÉE
Françoise FONTENAILLE, retraitée du secteur sanitaire – Maire – MODEM – 70 ans –Avrillé
Stéphane BUCHOU, cadre d’entreprise – Député – LREM – 47 ans – La Barre de Monts
Marie-Thérèse BONNEAU, agricultrice – vice-présidente de la Fédération nationale des producteurs de lait – SANS ÉTIQUETTE – 54 ans – Commequiers
Alexandre HUVET, 1er adjoint, Président de la Communauté de Communes – LREM – 33 ans – Challans
Sabrina GARNIER, professeur de lettres – conseillère régionale de 2015 à 2018 – SANS ÉTIQUETTE – 46 ans – Brétignolles-sur-Mer
Frédéric GABORIEAU, professeur d’histoire-géographie, 1er adjoint – LREM – 36 ans – St-Aubin-les-Ormeaux
Jeanne GATINEAU, commerçante, ancienne présidente de la fédération des buralistes de la Vendée – SANS ÉTIQUETTE – 58 ans – L’Hermenault
Jonathan VAN PARYS, collaborateur parlementaire – MODEM – 31 ans – L’Aiguillon sur Mer
Claire LEGRAND, conseillère municipale – LREM – 56 ans – Les Sables d’Olonne
Arthur LAMBERT, étudiant en droit public – LES JEUNES AVEC MACRON – 22 ans –Fontenay le Comte
Delphine BERTHELOT, chirurgien-dentiste 22 ans – LREM – 47 ans – La Roche sur Yon
Patrick LOISEAU, cadre de la fonction publique territoriale – Député – MODEM – 61 ans – La Roche sur Yon

A LIRE  Vendée. Georges Clemenceau 24 novembre 1929: la fin d'un géant politique (Rédaction des Sables-d'Olonne)

LA LISTE LOIRE-ATLANTIQUE
François DE RUGY, ancien Ministre, député – LREM – 47 ans – Nantes
Sophie CASCARINO, déléguée Pharmaceutique – adjointe au maire – TERRITOIRES DE PROGRÈS – 40 ans – Vallet
Stéphane GACHET, cadre de la fonction publique territoriale – LREM – 49 ans – Nantes
Audrey DUFEU, ex-directrice d’un établissement de santé – députée – LREM – 40 ans – Saint-Nazaire
Luc GEISMAR, directeur régional des ventes – député – MODEM – 54 ans – Sainte-Luce-sur-Loire
Emmanuelle BOUCHAUD, aide-soignante – conseillère régionale – LREM – 50 ans – Brains
Xavier FOURNIER, secrétaire général d’un groupe parlementaire – adjoint au maire – AGIR-La droite constructive – 38 ans – Guérande
Gaëlle AUDRAIN-DEMEY, enseignante-chercheuse – conseillère municipale – MODEM – 32 ans – Carquefou
Jean-Marc CHIROL, médecin – conseiller municipal – TERRITOIRES DE PROGRÈS – 55 ans – Vertou
Caroline AUGEREAU-JOLLY, directrice conseil RSE et transition écologique – SANS ÉTIQUETTE – 56 ans – Clisson
Jean-Louis THAUVIN, responsable de PME – maire – SANS ÉTIQUETTE – 61 ans – Campbon
Isabelle-Anne RIO, chargée de projet RH – MODEM – 56 ans – Nantes
Jean-Yves GONTIER, avocat – conseiller municipal – LREM – 47 ans – La Baule-Escoublac
Laure BRUNSCHVICG, coach en entreprises – SANS ÉTIQUETTE – 53 ans – Saint-Nazaire
Sylvain LEJEUNE, chef d’entreprises restauration et tourisme – SANS ÉTIQUETTE – 59 ans, Batz-sur-Mer
Laura GLASS, cheffe d’entreprise d’un organisme de formation – 1ère adjointe au maire et vice-présidente de communauté de communes– SANS ÉTIQUETTE – 48 ans – Machecoul
Jean Michel TEXIER, consultant en ressources humaines – MODEM – 44 ans – Saint- Nazaire
Camille JAFFRELO, responsable communication – LREM – 25 ans – Saint-Herblain
Remi DEBRAY, étudiant ingénieur en apprentissage – LES JEUNES AVEC MACRON – 21 ans – Pontchâteau
Nathalie GUIHOT, directrice commerciale – 1ère adjointe au maire de 2014 à 2021 – SANS ÉTIQUETTE – 55 ans – Blain
Maxime LELIÈVRE, professeur d’histoire géographie – LREM – 37 ans – Ancenis-Saint-Géréon
Marie-Noëlle PATERNOSTER, retraitée RH, responsable d’association caritative– conseillère municipale –MODEM – 68 ans – Nort-sur-Erdre
Claude GAUTIER, agriculteur – conseiller départemental, ancien maire – LREM – 60 ans – Loireauxence
Marie-Laure COUFFY-MORICE, inspectrice d’assurances – adjointe au maire – LREM – 55 ans – Sucé-sur-Erdre
Denis CHEREAU, cadre bancaire – LREM – 49 ans – Saint-Nazaire
Sandrine CHARPENTIER, cheffe d’entreprises innovation et numérique – SANS ÉTIQUETTE – 46 ans – Nantes
Christian BRISSET, consultant d’entreprise – ancien conseiller municipal et régional – MOUVEMENT RADICAL – 65 ans – Nantes
Delphine CORBIERE, chargée de projet secteur associatif – LREM – 45 ans – Guérande
Milad NOURI, chef d’entreprise, consultant en commerce international – SANS ÉTIQUETTE – 38 ans – Nantes
Stéphanie DELCROIX, agent d’accueil en collectivité territoriale – LREM – 35 ans – Orvault
Bernard COUDRIAU, retraité SNCF – Maire, Vice-Président de Grand Lieu communauté – LREM – 64 ans – Saint-Lumine-de-Coutais
Myriam MBEWA, employée de service, journaliste – conseillère municipale – LREM – 52 ans – La Chapelle-sur-Erdre
Benoît GUERIN, profession libérale – conseiller municipal – LREM – 49 ans – Saint- Brévin-les-Pins
Valérie OPPELT, entrepreneure – Députée – LREM – 47 ans – Nantes
Michel QUIMBERT, avocat, ancien Président du Port Autonome de Nantes-Saint-Nazaire – SANS ÉTIQUETTE – 75 ans – Nantes

LA LISTE MAINE-ET-LOIRE
Eric FRÉMY, Chef d’entreprise, ancien Président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) et de l’Union des entreprises de proximité (U2P) de Maine-et-Loire – SANS ÉTIQUETTE – 52 ans – Thorigné d’Anjou
Caroline FEL, directrice de la communication, adjointe au maire – AGIR-La droite constructive – 47 ans – Angers
Aykel GARBAA, commerçant – conseiller régional – LREM – 27 ans – Angers
Corine BUSSON-BENHAMMOU, co-fondatrice et co-dirigeante d’#AngersFrenchTech – SANS ÉTIQUETTE – 53 ans – Angers
Grégoire JAUNEAULT, chef d’entreprise d’architecture d’intérieur – maire délégué de Brain sur l’Authion, adjoint au maire, conseiller régional – LREM – 47 ans – Loire- Authion
Anne-Sophie ARTUIS-ARRAITZ, responsable de formations et de l’entrepreneuriat à l’Université Catholique d’Angers – LREM – 49 ans – Angers
Simon HOLLEY, enseignant agrégé – LREM – 28 ans – Saumur
Sophie TUBIANA, avocate, présidente du Parc Naturel Régional de Loire Anjou Touraine, conseillère municipale – MOUVEMENT RADICAL – 63 ans – Saumur
Michel BROSSIER, agriculteur, élu à la chambre d’agriculture – SANS ÉTIQUETTE – 58 ans – Lys-Haut-Layon
Carole BOSSARD-GAUTIER, directrice administrative et financière – conseillère municipale – LREM – 54 ans – Cholet
Kôichi COURANT, assistant parlementaire – conseiller municipal – MODEM – 31 ans – Val du Layon
Cindy MOREAU, sportive de haut niveau en reconversion, médaillée paralympique – SANS ÉTIQUETTE – 37 ans – Bouchemaine
Frédéric CANTELAUBE, aide-médico psychologique – LREM – 45 ans – Beaupréau-en- Mauges
Wendy POCHIC, entrepreneure – LREM – 38 ans – Angers
Thomas FRIBAULT, étudiant ingénieur en environnement – LES JEUNES AVEC MACRON – 19 ans – Chemillé
Anaïs MALUENDA-PAREDES, chargée de mission – LREM – 29 ans – Trélazé
Giovanni PETIT, ingénieur projet, – LREM – 48 ans – Châteauneuf-sur-Sarthe
Hélène CRUYPENNINCK, consultante indépendante – adjointe au maire – LREM – 38 ans – Angers
Karim DJEDDOU, chef d’entreprise – LREM – 31 ans – Angers
Élisabeth GOBLOT, Directrice déléguée aux formations professionnelles et technologique en Lycée professionnel – LREM – 58 ans – Allonnes
Lorenzo DUARTE, étudiant en communication et informations – LES JEUNES AVEC MACRON – 21 ans – Chemillé
Nicole DUBRE-CHIRAT, retraitée cadre de la fonction hospitalière et chargée de formation – Députée – LREM – 69 ans – Anger

LA LISTE MAYENNE
Laurence DESCHAMPS, gestionnaire administrative – maire de 2014 à 2020 – SANS ÉTIQUETTE – 54 ans – Châtelain
Rémy BESSON, assistant de régulation médicale – Président de l’association Protection civile de la Mayenne – LREM – 27 ans – Laval
Josiane DEROUET, gérante de Sarl, formatrice en commerce international – ancienne conseillère municipale à Laval – MODEM – 64 ans – L’huisserie
Franck BEZIER, organisateur de vente de chevaux de courses – UNION DES DÉMOCRATES ET ÉCOLOGISTES – 44 ans – Argentré
Caroline CHASLES, cadre administrative de la fonction publique – ancienne adjointe au maire – SANS ÉTIQUETTE – 48 ans – Changé
Olivier JAMELIN, professeur – adjoint au maire – SANS ÉTIQUETTE – 40 ans – Andouillé
Virginie PIQUET, adjoint technique de recherche et de formation – conseillère municipale – LREM – 44 ans – Chemazé
Patrick SOUTIF, cadre retraité association de gestion et de comptabilité – maire, vice-président de Mayenne communauté – LREM – 61 ans – Le Horps
Aurore LOHEAC, assistante juridique – adjointe au maire – SANS ÉTIQUETTE – 44 ans – Soulgé-sur-Ouette
Jérémy DEFROCOURT, gestionnaire orientation – SANS ÉTIQUETTE – 31 ans – Laval

A LIRE  Landeronde Vendée. Un conducteur de 2 roues décède dans un accident sur la RD50 (Rédaction des Sables d'Olonne)

LA LISTE SARTHE
Dominique AMIARD, Professeur d’Université – maire, conseiller régional – MOUVEMENT RADICAL – 58 ans – Cures
Auriane REZÉ-DUCLOS, collaboratrice parlementaire – LREM – En Commun – 32 ans – Le Mans
Dominique DHUMEAUX, sapeur-pompier – maire – MODEM – 57 ans – Fercé-sur- Sarthe
Waltraud ESNEE, directrice financière – MODEM – 61 ans – Le Mans
Denis ASSIER, sapeur-pompier – maire, vice-président de la communauté de communes des Haute Sarthe Alpes Mancelles – LREM – 46 ans – Ancinne
Véronique WRZESNIAK, conseillère développement des territoires à la MSA – EN COMMUN – 47 ans – Le Mans
Philippe BORDACHAR, chargé d’enseignement en droit à l’Université et doctorant – AGIR-La droite constructive – 27 ans – Le Mans
Anne LELARGE, professeur en lycée général et technologique – LREM – 39 ans – Le Mans
Benjamin LABURTHE-TOLRA, agent de maîtrise en optique lunetterie – 1er Adjoint, vice-président à la communauté de communes de la Vallées de la Braye et de l’Anille – AGIR-La droite constructive – 46 ans – Dollon
Mélanie GAUTHIER-ULMANN, Auteure – LREM – 47 ans – Le Mans
Romain DENIAU, directeur d’un magasin de sport – LREM – 31 ans – Le Mans
Peggy PITOU, entrepreneure indépendante – conseillère municipale – SANS ÉTIQUETTE – 40 ans – Sougé-le-Ganelon
Jocelyn LEHO, chargé de missions ressources humaines – LREM – 24 ans – Le Mans 14- Adèle SOREAU, assistante commerciale – conseillère municipale – LREM – 50 ans – Mulsanne
Yannick VÉRITÉ, retraité – SANS ÉTIQUETTE – 66 ans – Le Mans
Mélanie SÉRAN, conseillère municipale, présidente d’un syndicat intercommunal à vocation scolaire – LREM – 32 ans – Vallon sur Gée
Pierre CORMIER, cadre du secteur agricole – LREM – 29 ans – Le Mans



RÉGIONALES: François de Rugy en campagne aux Sables d’Olonne

Vendredi 7 mai 2021, François de Rugy était en campagne en Vendée après avoir annoncé sa candidature le 23 avril 2021. Il avait alors indiqué qu’il proposait un nouveau souffle pour la Région des Pays de la Loire en souhaitant apporter à la fois son expérience d’élu local et d’homme politique national.
Face à lui, Christelle Morançais pour les LR, Matthieu Orphelin pour EELV, Guillaume Garot pour le PS et Hervé Juvin pour le RN.

Les Sables d’Olonne Vendée – François de Rugy en campagne pour les Régionales 2021

Les têtes de liste Vendée aux Elections régionales
L’ancien ministre de la Transition écologique et ancien Président de l’Assemblée nationale est venu pour présenter les deux têtes de liste départementales dans le cadre des Elections régionales des Pays de la Loire.
François de Rugy brigue la présidence des Pays de la Loire, actuellement dirigée par Christelle Morançais.
Un combat politique pour le représentant de la majorité présidentielle, LREM – En Marche, contre Les Républicains menés par Christelle Morançais et l’incontournable Bruno Retailleau.

Les Sables d’Olonne Vendée – François de Rugy en campagne pour les Régionales 2021

Les deux têtes de liste pour les Régionales en Vendée sont Françoise Fontenaille, maire d’Avrillé depuis 2014, et Stéphane Buchou, député LREM de la 3ème circonscription de Vendée.
Françoise Fontenaille, 70 ans, est modem depuis la création de ce parti en 2007 et n’ayant pas constitué de binôme pour les Elections départementales elle accompagne la majorité présidentielle dans le cadre de ces Elections régionales. Elle a exerçé comme fonctionnaire dans les services sociaux d’un hôpital.
Elle a indiqué qu’elle était en phase avec François de Rugy pour estimer que les clivages et oppositions droite / gauche étaient des combats d’arrière-garde, et elle a déploré la complexité de la déclinaison d’orientations politiques sur le terrain. Un problème que rencontrent beaucoup d’élus sur leur territoire. Elle soutient donc totalement la logique de liste d’ouverture et de rassemblement prônée par François de Rugy.

Stéphane Buchou a rappelé la correspondance d’idées qu’il a eu avec François de Rugy alors que celui-ci était Président de l’Assemblée nationale. Il a rappelé que la Vendée était une terre de tourisme – et le 1er département français en nombre de campings – et que cette présence dans un camping sablais (Chadotel à La Chaume) était une forme de soutien à ce pan de l’économie important qui se prépare à ouvrir après le confinement.
Il a précisé q’il était très heureux de s’engager pour ce mandat très important de Conseiller régional dans la lignée de celui qui est le sien depuis 2016 derrière Emmanuel Macron.
Il s’engage maintenant aux côtés de François de Rugy pour donner un nouvel élan à cette Région avec une équipe qui reflète les engagements et les valeurs qui l’animent: le dépassement des clivages politiques, un rassemblement qui soit le plus large possible. Avec une équipe composée de personnes aux profils différents et capables de “bouleverser un peu des choses établies”.

Si on connaît désormais les deux têtes de liste pour la Vendée, il faudra attendre pour découvrir la totalité de la liste.
Il reste aussi une autre incertitude. Que fera François de Rugy si Emmanuel Macron est réélu Président de la République? Un futur qu’il n’a pas évoqué hier.

Les Sables d’Olonne Vendée – François de Rugy en campagne pour les Régionales 2021


L’écologie mais sans pour autant oublier les nécessités économiques

Ce fut l’un des crédo développés par François de Rugy.
A notre question sur sa politique en matière d’écologie s’il était élu, François de Rugy n’a pas tergiversé. Hors de question d’oublier l’économie qui est à ses yeux primordiale, notamment pour maintenir l’emploi. Oui pour les avancées écologiques mais à condition qu’elles tiennent compte des impératifs économiques et donc de la viabilité et de la survie des entreprises qui sont les garantes à ses yeux du maintien de l’emploi.
Une position en contradiction avec celle de Europe Ecologie Les Verts (EELV), qui entend défendre l’écologie avant toute autre considération, dont la liste est menée par le député Matthieu Orphelin et est soutenue par La France insoumise.
François de Rugy, candidat LREM, mais lui-même ex-EELV, aura donc à combattre contre un EELV ex-LREM, puisque Matthieu Orphelin avait rejoint Emmanuel Macron pour finalement quitter définitivement ce parti.

Deux questions du Reporter sablais à François de Rugy
– Nous avons demandé à François de Rugy quelle serait sa position en matière d’écologie s’il était élu Président de la Région des Pays de la Loire.
– Et, puisqu’il mettait un point d’honneur à vouloir dépasser les clivages politiques, quelle était sa position au regard des rebondissements concernant les alliances en Région PACA? (alliances ou rapprochements LR et LREM dans le but de contrer le RN).
Les réponses sont particulièrement intéressantes.
Réponse en vidéo ci-dessous.

 


Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 




 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Bloqueur de PUB détecté

Bonjour - Vous utilisez un logiciel de blocage de publicités. Nos articles sont gratuits et nos seuls revenus proviennent donc de la publicité. Merci d'ajouter www.lereportersablais.com à votre liste d’exceptions dans votre logiciel de blocage.