Les Sables-d’Olonne Vendée. ENVIRONNEMENT: des travaux titanesques pour éliminer les déversements d’eaux usées




 

 
A la Sablière, juste derrière le Village nautique se trouve le Poste de Refoulement Général (PRG) des eaux usées des Sables d’Olonne.
A partir de ce poste – construit en 2008 – sont transférées 60% eaux usées vers la Station d’épuration (StEp) du Petit Plessis (quartier du Château d’Olonne) grâce à une conduite de 8,5 km de long et 800 mm de diamètre. Sur le chemin 3 autres postes de refoulement.

Le PRG était insuffisant
En cas de pluies abondantes, les réseaux sont vite saturés. Si les réseaux d’eau sont habituellement séparés – eaux usées / eaux pluviales – il semble que ce ne soit pas le cas pour toutes les zones urbaines. De plus, même lorsqu’ils existent, en cas de fortes pluies, « une forte perméabilité aux eaux claires parasites vient saturer les réseaux« .
Dès lors, ce phénomène entraîne un trop plein (surverse) sur le Poste de Refoulement Général (PRG) et par voie de conséquence des déversements des eaux d’égouts (effluents) vers le port, le chenal et le milieu naturel de la Chnoue!
Et donc des pollutions jusqu’à la plage centrale des Sables d’Olonne.

 

Vendée – Les Sables d’Olonne – Eaux usées

 

L’évidence est que le PRG est notoirement insuffisant avec son seul bassin d’une capacité de 3000 m3 (le bassin a été  couvert en 2017 afin de réduire les éventuelles odeurs).
Deux nouveaux bassins de rétention sont donc en construction, à proximité du premier, ce qui portera la capacité générale à 9000 m3. De plus, un dispositif de dégrillage permettra de retenir les matières d’une taille supérieure à 6mm. Un nouveau traitement des nuisances olfactives est prévu.
Les durée des travaux est de 22 mois, et ils ont commencé en juillet 2020.

 

Vendée – Le maire des Sables d’Olonne présentant à la Presse l’avancée des travaux

.
« Un investissement essentiel pour l’Agglomération des Sables d’Olonne, indispensable au virage que nous prenons pour construire une Agglo plus respectueuse de l’environnement. Un grand pas en avant pour la préservation de nos espaces naturels » a déclaré le maire des Sables d’Olonne.

Le coût est de 5 millions d’€ HT pris en charge à 50% par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne qui a considéré cet investissement comme prioritaire.

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 




Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.